Godbout (municipalité de village)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 204,34 km2.
  • Gentilé - Godboutois, oise.


  • Éphémérides -


1684 Ouverture d'un poste de traite par, probablement, le navigateur Nicolas Godbout.
1831 Ouverture d'un poste de traite par la Hudson's Bay Company-HBC.
1859 La Hudson's Bay Company-HBC ferme ses postes de traite des Ilets-Jérémie, de Tadoussac et de Godbout et établit le centre de ses opérations à Betsiamites. Les droits de pêche sportive sont octroyés à Allan Gilmour.
1860 Napoléon-Alexandre Comeau devient gardien de la rivière à saumon ; il a 12 ans.
1877 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Godbout.
1880 Fondation de la mission Sainte-Anne.
1919 Proclamation du canton de Godbout.
1923 La population de la paroisse est de 250 âmes. La St. Regis Paper Company commence l'exploitation de la forêt.
1948 Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Anne. Stuart Molson, un descendant de John Molson, fonde l'Association du saumon de l'Atlantique, la plus ancienne organisation au monde pour la protection du saumon ; la famille Molson détient les droits de pêche exclusifs sur une partie de la rivière Godbout. Inauguration de l'église paroissiale.
1952 (13 décembre) Fondation de la Caisse populaire de Godbout.
1955 (1 janvier) Constitution de la municipalité du village de Godbout.
1962 (4 juin) Inauguration de la traverse Godbout-Matane.
1971 Fermeture des installations de la St. Regis Paper Company.
1978 Fondation du Musée amérindien et inuit de Godbout par Claude Grenier.
1990 La population de Godbout est de 455 habitants.
2000 La population de Godbout est de 368 habitants.
2010 La population de Godbout est de 325 habitants.

Godboutois cités dans La Mémoire du Québec -

Napoléon-Alexandre La Brie.

  • Attraits :


Musée amérindien et inuit ; 134, chemin Pascal-Comeau ; fondé en 1978 par Claude Grenier, un collectionneur d'art inuit et aménagé dans le premier bureau de poste du village ; sa collection commencée en 1963 comprend au-delà de 1 000 pièces d'art et d'artisanat inuit, cri, attikamak et innu dont une collection québécoise de gravures de Cape Dorset.

  • Services -


Excursions en bateau.
Traversier Godbout-Matane.
Zone d'exploitation contrôlée de la rivière Godbout ; 70 km de rivière, 30 fosses ; saumon et truite mouchetée.

  • Toponymie -


Betsiamites, emprunté à la rivière de ce nom, vient d'un mot algique signifiant «endroit où il y a des lamproies».
Godbout est emprunté à la rivière Godbout.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
À l'est-nord-est de Baie-Comeau, à l'embouchure de la rivière Godbout.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de Manicouagan.
Région touristique de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 16.

Carte 16 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)