Godin (Gérald)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (journaliste et poète) né en 1938 (13 novembre 1938) à Trois-Rivières.

Études au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières (1952-1959).
Journaliste au quotidien Le Nouvelliste (1958-1961 et 1962-1963), au Nouveau Journal (1961-1962), recherchiste (1963-1967), puis chef des nouvelles (1967-1969) à la Société CBC/Radio-Canada-SRC, journaliste à l'Office national du film-ONF (1969), puis à Québec Presse (1969-1974).
Faisait partie de la bande littéraire de Parti pris formée d'André Major, Gérald Godin, Claude Jasmin, Jacques Renaud, Laurent Girouard et Paul Chamberland.
Appréhendé en octobre 1970, en même temps que des dizaines d'autres militants indépendantistes, à la suite de l'application de la Loi des mesures de guerre par le gouvernement du Canada dirigé par Pierre Elliott Trudeau.
L'un des membres fondateurs et directeur (1969-1977) des éditions Parti Pris.
Professeur à l'Université du Québec à Montréal-UQÀM (1976-1977).
Député du Parti québécois-PQ de Mercier à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1976-1995) ; en 1976, dans le comté de Mercier, il a défait Robert Bourassa qui était alors premier ministre du Québec.
Ministre des Communautés culturelles et de l'Immigration (1981-1985), ministre délégué aux Affaires linguistiques (1984) et ministre des Affaires culturelles (1985) dans les cabinets de René Lévesque et de Pierre Marc Johnson.
Époux de Pauline Julien.
Décès en 1994 (12 octobre 1994) : 55 ans.

Voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970.

  • Publications - Liste partielle


Chansons très naïves (poésie, Trois-Rivières, Éditions du Bien public, 1960)
Poèmes et Cantos (poésie, Trois-Rivières, Éditions du Bien public, 1962)
Nouveaux poèmes (poésie, Trois-Rivières, Éditions du Bien public, 1963)
Les Cantouques (poésie, Montréal, Éditions Parti pris, 1967) Nota : Cantouque : Canadianisme ; instrument utilisé par les draveurs ; vient de l'anglais «cant hook» désignant un levier de bois garni à son bout d'un crochet mobile ; les draveurs, en équilibre sur les troncs, sautaient de pitounes en pitounes, et s'assuraient que rien n'entrave leur trajet en se servant du cantouque pour déplacer les pitounes.
Libertés surveillées (poésie, Montréal, Éditions Parti pris, 1975)
Sarzènes (poésie, Trois-Rivières, Écrits des forges, 1983)
Soirs sans atout (poésie, Trois-Rivières, Écrits des forges, et Paris, La Table rase, 1986)
Poèmes 1960-1986 (L'Hexagone, collection Rétrospectives, 1987)
Ils ne demandaient qu'à brûler. Poèmes 1960-1986 (L'Hexagone, collection Rétrospectives, préface de Réjean Ducharme, 1987)
La Renarde et le mal peigné (recueil par Pascale Galipeau, correspondance de Pauline Julien et Gérald Godin, Leméac, 2009)
N.B. Pascale Galipeau est la fille de Pauline Julien.

  • Distinctions -


Prix Québec-Paris (1987).
Prix Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1987).
Officier du Mérite national français (1988).

  • Filmographie -


Godin (documentaire de Simon Beaulieu, 2011)

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)