Goulet (Michel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Artiste (sculpteur) né en 1944 (4 août 1944) à Asbestos. Résident de Montréal en 2016.

Études au Séminaire de Sherbrooke, puis à l'École des beaux-arts de Montréal-ÉBAM.
Professeur de sculpture à l'Université d'Ottawa (1976-1986)
Professeur de sculpture à l'Université de Québec à Montréal-UQÀM (1987-2004).
Ses oeuvres participent de l'art public et à la scénographie de théâtre et d'opéra.
Son oeuvre intitulée Vigie est installée devant le pavillon de gériatrie de Montréal au 4565 Chemin Queen Mary à Montréal.
Son oeuvre intitulée «Les leçons particulières (2 volets : 1. à la place Roy (1990) : La Terre représentée par la surface quadrillée des longitudes et latitudes d'une planisphère. Les continents en bronze, flottent sur une eau claire ; les chevaux s'abrevaient à la place Roy, 2. au Belvedère Léo-Ayotte du parc LaFontaine (1991) : des planisphères d'où émergent une histoire bouleversée; ces deux oeuvres sont gardées par 3 chaises faisant office de vigie devant chacune des installations
Son oeuvre intitulée Nulle part/ailleurs (2002) est installée en face du lac des Nations au centre-ville de Sherbrooke.
En 2008, il installe un ensemble de chaises devant l'édifice de Services Canada à Québec à l'occasion du 400e anniversaire de la fondation de Québec.
En 2011, il installe 18 chaises-poèmes permanentes à Charleville-Mézières, la ville natale d'Arthur Rimbaud.
En 2014, il installe 7 chaises-poèmes dans la ville de Namur en Belgique.
En 2016, il installe 20 de ses chaises-poèmes composant 10 causeuses poètiques liées par paires l'une à l'autre et intitulées «Les confidents» dans le jardin du Palais royal de Paris. N.B. ces chaises-poèmes sont un assemblage de chaises de métal soudée en vis-à-vis et séparées par une table de même métal ; ces chaises sont des chaises originelles du jardin datant de 1921 récupérées et restaurées par les soins de Louis-Albert de Broglie. Goulet a gravé sur les dossiers des chaises des extraits de poèmes de poètes francophones illustres dont Charles Baudelaire, Paul Verlaine, Federico Garcia Lorca, Paul Éluard, Emily Dickenson, Anne Hébert, Victor Hugo, Pier Paolo Pasolini, Gaston Miron, Jean Cocteau, Arthur Raimbaud et Walt Whitman. Entre les chaises soudées, sont placés un dispositif sonore, qui fait entendre la lecture de poèmes, parfois par leurs auteurs s'ils sont vivants, et une petite sculpture de bronze représentant des objets de la vie quotidienne tels un morceau de pain, une paire de jumelles, une pomme, un harmonica ou un petit sac de papier brun ; . L'installation a obtenu un financement de 25 000 $, le tiers du coût, par le Conseil des arts et des lettres du Québec et divers autres organismes gouvernementaux. Il dit «Une chaise évoque toujours la présence ou l'absence. Une chaise vide est toujours en attente d'un corps.»
En 2016, il reçoit une commande de 12 chaises-poèmes qui viendront s'ajouter à celles qu'il a installées en 2014 dans la ville de Namur en Belgique. Et il travaille aux installations commandées par le complexe culturel et sportif de la Place Bell à Laval, Québec.


  • Distinctions -


Représente le Canada à la biennale de Venise (1988).
Prix Paul-Émile Borduas (1990)
Membre de l'Ordre du Canada-MOC (2012)
Officier de L'Ordre national du Québec-OONQ (2018)

(La Presse, 5 mars 2016, Cahier Arts, page 4)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)