Goupil (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Goupil pourrait être la forme francisée du latin vulpes signifiant petit renard, et désignant quelqu'un de rusé.

Goupillon désigne un aspersoir, petit bâton ou bout duquel il y a des soies de cochon, et qui sert à l'église pour prendre de l'eau bénite et pour la répandre sur les objets qu'on bénit ; ainsi nommé à cause de sa ressemblance avec la queue du renard.

  • Dicton -


À goupil endormi, rien ne chet en la gueule, c'est-à-dire : «Le bien ne vient pas à ceux qui l'attendent en dormant».

crédits -

Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)