Grosses-Roches (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 63,99 km2.
  • Gentilé - Rochelois, oise.


  • Éphémérides -


1870 Fondation de la mission des Saints-Sept-Frères.
1881 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Grosses-Roches.
1894 (6 mai) Proclamation du canton de Cherbourg.
1923 La population de la paroisse est de 260 âmes.
1939 (19 août) Constitution de la municipalité des Grosses-Roches par détachement de celle de la paroisse de Sainte-Félicité ; son territoire couvre le canton de Cherbourg.
1952 (21 juin) Fondation de la Caisse populaire de Grosses-Roches.
1963 Érection canonique de la paroisse des Saints-Sept-Frères.
1978 (25 juillet) Dissolution de la Caisse populaire de Grosses-Roches.
1990 La population de Grosses-Roches est de 580 habitants.
2000 La population de Grosses-Roches est de 463 habitants.
2010 La population de Grosses-Roches est de 420 habitants.

Rochelois cités dans La Mémoire du Québec -

François-Xavier Ross.

  • Centres d'intérêt -


Musée du Havre de Grosses-Roches.

Le chaudron du diable : Le propriétaire d'une scierie confia au curé de la paroisse les problèmes qu'il avait avec plusieurs de ses travailleurs quimanquaient régulièrement à leur devoir en négligeant leur travail pour aller pêcher l'anguille en amont de la rivière. Leurs prises étaient miraculeuses ! Le curé remonta la rivière pour voir cet endroit mistérieux. Sa découverte fut surprenante et il resta stupéfait quand il découvrit l'endroit ; il était en présence de trois grands bassins, qui ressemblaient à des chaudrons sculptés dans la rivière. À la vue de l'eau contenue dans les deux premiers bassins, elle si cristaline que seul Dieu pouvait l'y avoir laissée ; cependant, le plus haut bassin contenait une eau si sale que seul le diable pouvait l'en avoir rempli. Des dizaines d'anguilles nageaient à la surface de ce bassin et le curé décida de le maudire et défendit à ses ouailles de s'en approcher sous peine de subir les foudres de Dieu. (Source : Fédérique Sauvée, La Presse, 29 décembre 2012, cahier Voyage, page 9).

  • Toponymie -


Grosses-Roches est descriptif du site.
Saints-Sept-Frères désigne les saints Janvier, Félix, Philippe, Sylvain, Alexandre, Vital et Martial, les sept fils de sainte Félicité; cette mission est un détachement de la paroisse de Sainte-Félicité.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent.
À l'est de Matane.
Région touristique de la Gaspésie.

  • Accès : Route 132.

Carte 2.

Carte 2 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)