Guerre des gangs - Vocabulaire (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Vocabulaire -


Bloods - Famille de gangs de rue. Dans ce qu'ils ont déterminé comme étant leur territoire, les membres arborent la couleur rouge (bandanas, chandails, mouchoirs, ou cordons de soulier) ; ils marquent leur territoire de graffitis B's up ; ils dominent les quartiers Montréal-Nord et Rivière-des-Prairies. Sont aussi présents ailleurs sur l'île de Montréal, à Laval et Longueuil. (Red Bloods, West Side Bloods, Little Asian Blood, Asian Young Blood).

Bo-Gars - Gang de rue en relation avec les Hells-Angels et la Mafia et opérant à Laval et Montréal.

Camorra. Mafia de Napoli (Naples).

Carcajou - Nom innu du blaireau du Labrador, un mammifère carnivore au pelage brun foncé marqué par deux bandes jaunâtres ; nom donné à une escouade mixte de la Sûreté du Québec du Service de police de Montréal et de la Gendarmerie royale du Canada en 1995 pour attaquer les gangs de motards criminels au Québec.

Club-école - Organisation créée par un chapitre des Hells-Angels qui l'aide à contrôler son territoire, empêche une organisation rivale de s'installer et qui permet la formation de nouvelles recrues.

Cosa Nostra. Mafia sicilienne.

Crack Down Posse désigne le premier gang de rue d'allégeance bleue à Montréal.

Crips - Famille de gangs de rue. Dans ce qu'ils ont déterminé comme étant leur territoire, les membres arborent la couleur bleue ou noir (bandanas, chandails, mouchoirs ou cordons de soulier). Ils marquent leur territoire de graffitis C's up. Domine le quartier Saint-Michel. Sont aussi présents ailleurs sur l'île de Montréal, à Laval et Longueuil.

Death Riders Laval

Escouade régionale mixte désigne des partenariats régionaux comprenant des agents de la Gendarmerie royale du Canada, de la Sûreté du Québec et divers corps de police régionaux.

Filthy Few - Statut d'un Hells Angel qui a commis au moins un meurtre.

Friend - Statut d'un ami du club de motards ; il ne porte pas de couleurs et doit exécuter toutes les tâches que son parrain ou les autres membres «full patch» du club lui demandent.

Full Patch - Statut auquel accède le striker ; choisi à l'unanimité des membres du club, le full patch est autorisé à porter l'emblème des Hells-Angels.

Gangs de rue - Regroupement plus ou moins structuré d'adolescents et de jeunes adultes, qui privilégient la force d'intimidation du groupe et la violence, et qui accomplissent des actes criminels avec une certaine régularité dans le but d'obtenir pouvoir et reconnaissance et/ou de contrôler certaines sphères d'activités criminelles.

Critères d'adhésion d'un sujet comme membre :

1- Renseignement d'une source fiable, à l'effet que le sujet fait partie du gang.
2- Rapport de surveillance confirmant que le sujet fréquente des membres de gang.
3- Aveu du sujet à l'effet qu'il fait partie du gang.
4- Participation directe ou indirecte du sujet à un crime de gang.
5- Résultat d'un procès confirmant l'adhésion d'un sujet comme membre.
6- Marque d'identification au gang, accomplissement de rituels initiatiques, possession d'articles ou symboles propres au gang : tatouages, armes, vêtements...

Ces définitions et critères ont été répertoriés par le Service de police de Montréal qui a la vigie provinciale en matière de gangs de rue. Les critères d'adhésion sont ceux établis par le Service de Renseignement Criminel du Québec (S.R.C.Q.) en 2004 pour guider les corps policiers. Ils sont généralement similaires partout au Canada et utilisés dans le but de faciliter la tâche des tribunaux canadiens. En 2006, il y avait 10 gangs majeurs et une trentaine de gangs mineurs qui regroupaient 500 personnes au Québec.

Parmi les gangs de rue les plus connus à Montréal, on trouve les gangs appelés Bad Boys, Black Dragons, Bo-Gars, Bo-Juniors, Brooklyn Action, Crack Down Posses, Crazy Adolescent, Delinquant, Dope Squads, Down Town, Goodfellow, Krazz Brizz (KB), Kuatro Kuantos, Ruffriders, West Coast Criminals, Syndicate, Z-Mafia.

Gitans de Sherbrooke désigne le club école devenu le Chapitre de Lennoxville (Sherbrooke) des Hells-Angels en 1984.

Hangaround - Statut auquel un friend accède si tous les membres du club de motards reconnaissent qu'il a fait tout ce qu'on lui demandait ; il ne porte pas de couleurs.

K-Crew désigne un gang formé en 2003 par Jean-Philippe Célestin dans le but de prendre le contrôle de la vente de drogues dans le Centre-Ville de Montréal ; le chef du gang, Célestin, et son bras droit, Lewis Arismendy Santana sont arrêtés lors de l'Opération Norte du 11 juin 2009 ; ils avaient la permission d'opérer sur le territoire des Hells-Angels et de la mafia italienne. Le gang s'approvisionnait auprès de la clique des frères Patrick et Jason Andrade aussi arrêtés le 11 juin 2009.

Krazz Brizz désigne un gang de rue fondé par les frères Emmanuel et Jean-Ismael Zéphir.

L'Alliance désigne un regroupement de gangs fondé à l'automne 1993 parles Rock-Machine, des trafiquants de drogues indépendants et les anciens Devil's Disciples (Dark Circle) afin d'être en mesure de disputer aux Hells-Angels le contrôle des territoires de vente de drogues au cours des années 1990.

MC - Initiales de Motorcycle Club.

MS-13 : MS désigne Mara Salvatrucha. Famille de gangs de rue d'Amérique centrale qui ont été calqués à Montréal par les Crips. Ils vouent une haine irrationnelle à l'endroit des MS-18. En 2007, les MS-13 ont fait leur apparition à Montréal avec des membres d'origine latino américaine. Ce gang est qualifié par le magazine américain Newsweek de «The most dangerous gang in America» ; il a commencé ses activités dans les années 1980 dans le centre-sud de Los Angeles (California) avec des effectifs de Salvadoriens qui avaient fui la guerre civile dans leur pays d'origine ; plusieurs de ses membres ont été déportés au Salvador ; c'est alors que MS-13 s'est développé au Guatemala et au Honduras et a continué de grossir aux États-Unis où il compte entre 8 000 et 10 000 membres dans 33 États. En 2007, le gang compterait 34 membres à Vancouver dont le premier est arrivé en 1997.

MS-18 : MS désigne Mara Salvatrucha. Famille de gangs de rue d'Amérique centrale qui ont été calqués à Montréal par les Bloods. Ils vouent une haine irrationnelle à l'endroit des MS-13.

Ndrangheta. Mafia calabraise.

Nomads - Chapitre des Hells-Angels qui n'avait pas de territoire défini ni aucun attachement géographique ; il était dirigé par Maurice «Mom» Boucher.

Prospect - Chapitre de motards qui aspire au statut de section des Hells-Angels.

Sacra Corona Unita. Mafia d'Apulia.

Striker - Statut auquel un hangaround accède après avoir obtempéré à toutes les commandes des autres membres du club de motards ; porte l'inscription de la localité de son club suivi des lettres MC au dos de sa veste et du mot striker sur le côté gauche du devant de sa veste.

Syndicate désigne un gang de rue partie des Crips (Blues) fondé en 1998 par Gregory Wooley. Dany Cadet Sprinces remplace Wooley quand celui-ci est arrêté en avril 2000 ; les frères Emmanuel Zéphir, 36 ans, et Jean-Ismaël Zéphir sont membres de ce gang ; plusieurs de ses membres sont d'origine haïtienne ; ce gang a été fondé pour exécuter les mauvais coups des Hells-Angels.

X Vitres teintées. Entreprise commerciale propriété de Yannik Larose, 36 ans. Le 20 mai 2009 ; Opération Dictature ; 150 policiers de la Sûreté du Québec font irruption dans 18 commerces et résidences privées, la plupart dans la couronne nord de Montréal, à Trois-Rivières et à Québec ; 20 000 plants de marijuana, une soixantaine d'armes à feu, environ 70 000 $ en argent comptant et 9 véhicules sont saisis et 27 personnes sont arrêtées et comparaissent à Joliette de 140 chefs d'accusation allant de complot, d'extorsion, de gangstérisme, de production de marijuana, de trafic de cocaïne et possession d'armes à feu prohibées et de monnaie contrefaite ; Yannick Larose, qui faisait l'objet de l'un des mandats avait trouvé refuge au Mexique où il venait d'ouvrir une succursale à Puerto Vallarta. Larose, qui entretenait des liens étroits avec le Hells Angel Mario Brouillette du chapitre de Trois-Rivières, voulait s'emparer du contrôle du commerce des vitres teintées dans les régions de Montréal et de Lanaudière ; il imposait un régime de terreur et écrasait la concurrence en proposant des prix à la baisse pour ses services, la menaçait, incendiait ses commerces, puis les ayant presque ruinés, il offrait de les acheter pour une bouchée de pain ; Larose desservait 600 concessionnaire au pays ; le 21 août 2009, Larose, qui s'était réfugié au Mexique, se rend à la Sûreté du Québec à sa descente d'avion ; il fait face à 13 accusations d'extorsion, 2 de complot, un de méfait public et un d'entrave à la justice ; le 7 octobre il fournit un cautionnement de 100 000 $ et recouvre sa liberté en attendant son procès.


  • Bibliographie -


Hell's Angels-Le Clan de la terreur (Yves Lavigne, Les Éditions de l'Homme, 1988).
Hells-Angels at War (Yves Lavigne, HarperCollins Publishers Ltd, 1999).
Hells-Angels-Into the Abyss (Yves Lavigne, Harper-Collins Publishers Ltd, 1996),
Hell's Angels*-Taking Care of Business (Yves Lavigne (Random House, 1987, Seal Books, 2000),
Gangster and Men of Honour : Cracking The Mafia Code (Pierre de Champlain).
La Filière canadienne (Jean-Pierre Charbonneau, Les Éditions de l'homme, 1975).
The Road to Hell ; How the Biker Gangs Are Conquering Canada - La Route des Hells (William Marsden et Julian Sher, Les Éditions de l'Homme, 2003),
Mom Boucher (Guy Ouellette et Normand Lester, Éditions Les Intouchables, 2005),
The Biker Trials, Bringing Down the Hells-Angels* (Paul Cherry, 2006),
Angels of Death : Inside the Bikers' Global Crime Empire (William Marsden et Juilan Sher, Knopf, 2006),
La Face cachée des gangs de rue (Maria Mourani, Éditions de l'Homme, 2006).
A History of Organized Crime in Canada (Stephen Schneider).
The Sixth Family - the Collapse of the New York Mafia and the Rise of Vito Rizzuto (Lee Lamothe et Adrian Humphreys, 2005).
Mafia Inc. (André Cédilot et André Noël, Éditions de l'Homme, 2010).
Montreal's Irish Mafia (D'Arcy et Miranda O'Connor, John Wiley & Sons Canada Ltd, 2011)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)