Hamelin (Charles)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)


  • Palmarès partiel -


1er (1 000 m) et médaille d'or (relais 5 000 m avec Mathieu Turcotte, Jonathan Guilmette et François-Louis Tremblay) aux épreuves de la Coupe du monde de Saguenay (Québec, Canada, 2004).
2e (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde des Pays-Bas (2004).
2e (relais 5 000 m avec Éric Bédard, Jean-François Monette et Steve Robillard) aux épreuves de la Coupe du monde de Mlada Boleslav (République tchèque, 2004).
1er (500 m) et 3e (relais 5 000 m, avec François-Louis Tremblay, Mathieu Turcotte et Steve Robillard) aux épreuves de Championnat du monde de Spisska Nova Ves (Slovaquie, 2005).
2e (500 m) et 1er (relais 5 000 m, avec François-Louis Tremblay, Mathieu Turcotte, Steve Robillard et Éric Bédard) aux épreuves de la Coupe du monde de Beijing (Chine, 2005).
3e (1 500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Bormio (Italie, 2005).
Champion du Canada toutes distances confondues aux épreuves de championnat du Canada de Cambridge (Ontario, Canada, 2005).
4e (1 500 m) et médaille d'argent (relais, 5 000 m, avec Mathieu Turcotte, Éric Bédard, Jonathan Guilmette et François-Louis-Tremblay) aux Jeux olympiques de Turin (Italie, 2006).
1er (3 000 m), 3e (1 000 m) et 1er (relais, 5 000 m, avec François-Louis Tremblay, Jonathan Guilmette et Mathieu Turcotte) aux Championnats du monde de Minneapolis (États-Unis, 2006).
1er (relais, 5 000 m, avec François-Louis Tremblay, Jean Robillard, Steve Robillard) aux épreuves de la Coupe du monde de Jeonju (Corée du Sud, 2006).
2e (1 500 m) et 1er (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Saguenay (Québec, Canada, 2006).
1er (1 000 m), 2e (relais, 5 000 m, Olivier Jean, Charles Hamelin, Marc-André Monette, François-Louis Tremblay) aux épreuves de la Coupe du monde de Montréal (Québec, Canada, 2006).
1er (500 m), 2e (1 000 m) et 2e (relais, 5 000 m, Charles Hamelin, François-Louis Tremblay, Jean Monette et Jean-François Monette) aux Championnats du monde de Milan (Italie, 2007).
2e (relais 5 000 m François-Louis Tremblay, Charles Hamelin, Steve Robillard et Marc-André Monette) et 3e (1 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Harbin (Chine, 2007).
3e (1 000 m) et 2e (relais 5 000 m, François-Louis Tremblay, Steve Robillard, Charles Hamelin, Marc-André Monette) aux épreuves de la Coupe du monde de Kobe (Japon, 2007).
2e (équipe formée de Charles Hamelin, François Hamelin, Jean-François Monette, Marc-André Monette et Steve Robillard aux Championnats du Monde (2007-2008).
1er (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Beijing (Japon, 2008).
3e (1 000 m), 2e (1 500 m) et 1er (relais 5 000 m, Olivier Jean, Charles Hamelin, François Hamelin, François-Louis Tremblay) aux épreuves de la Coupe du monde de Nagano (Japon, 2008).
1er (1 500 m), 2e (500 m) aux épreuves de Championnat du Canada à Montréal (Québec, Canada, 2008).
3e (1 500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Sofia (Bulgarie, 2009).
1er (500 m) et 3e (3 000 m) aux épreuves de Championnat du monde de Vienne (Autriche, 2009).
2e aux Championnats du monde par équipe (Charles Hamelin, François Hamelin, Olivier Jean, Marc-André Monette, François-Louis Tremblay) à Heerenveen (Pays-Bas, 2009).
2e (1 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Mumbay (Inde, 2009).
1er (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Séoul (Corée du Sud, 2009).
1er (1 500 m), 1er (500 m), 3e (1 000 m) et 2e (relais, 5 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Montréal (2009).
3e (1 500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Marquette (Michigan, États-Unis, 2009).
Médaille d'or (500 m) et médaille d'or (relais 5 000 m, Charles Hamelin, François-Louis-Tremblay, Jean Olivier, François Hamelin, Guillaume Bastille), 6e (1 500 m) et 4e (1 000 m) aux Jeux olympiques de Vancouver (Whistler, Colombie-Britannique, Canada, 2010).
1er (500 m) et 1er (relais 5 000 m, Charles Hamelin, François-Louis-Tremblay, Michel Gilday, François Hamelin, Guillaume Bastille) aux épreuves de la Coupe du monde de Montréal (Québec, Canada, 2010).
1er (1 000 m), 1er (relais 5 000 m, Charles Hamelin, François Hamelin, François-Louis Tremblay, Michael Gilday) aux épreuves de la Coupe du monde de Québec (2010).
2e (1 500 m), 2e (1 000 m), 1er (relais 5 000 m, Charles Hamelin, François Hamelin, Ollivier Jean, Michael Gilday) aux Championnats du monde de Sheffield (Grande-Bretagne, 2011).
1er (1 000 m), 2e (500 m), 3e (relais 5 000 m, Charles Hamelin, Jean Tremblay, Michael Gilday) aux épreuves de la Coupe du monde de Saguenay (Québec, 2011).
1er (1 000 m, 1min,28 270 sec) aux épreuves de la Coupe du monde de Nagano (Japon, 2011).
2e (1 500 m) et 1er (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Shanghai (déc. 2011)
3e (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Moscou (Russie, 2012)
3e (1 000 m) et 1er (relais, 5 000 M, Olivier Jean Charles Hamelin) aux épreuves de championnat du monde de Shanghai (2012)
2e (1 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Montréal (Canada, 2012).
2e (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Nagoya (Japon, décembre 2012)
1er (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Shangai (Chine, décembre 2012)
3e (1 500 m) aux épreuves de Debrecen, Hongrie (2013)
1er (5 000 m relais avec François Hamelin, Olivier Jean, Michael Gilday) aux épreuves d la Coupe du monde de Séoul, Corée-du-sud (2013, octobre)
1er (500 m), 1er (1 000 m) et 1er (1 500 m relais) aux épreuves de la Coupe du monde de Turin, Italie (novembre 2013)
Médaille d'or (1 500 m) aux Jeux olympiques de Sotchi, Russie (2014).
En 2014, il était le conjoint de Marianne Saint-Gelais.
1er (1 500 m) et 3e (cumulatif) aux épreuves de la Coupe du monde de Montréal (Mars 2014).
2e (1 500 m) et 1er (1 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Shanghai (Décembre 2014).
2e (relais (Patrick Duffy de Oakville, Ontario, Charles Cournoyer de Boucherville, Charles Hamelin de Sainte-Julie et Samuel Girard de Ferland-et-Boileau) et 3e (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Seoul, Corée-du-Sud (décembre 2014).
3e (1 500 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Dresde, Allemagne (8 février 2015).
6e (1 000 m) et 3e (500 m) aux épreuves de la Coupe du monde d'Erzurum, Turquie (15 février 2015)
2e (1 000 m) et 3e (1 500 m) et 4e (3 000m) aux épreuves de la Coupe du monde de Moscou, Russie (Mars 2015)
1er (1 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Montréal (Novembre 2015)
1er (500 m), 1er (1 000 m), 6e (1 500 m) et 1er (5 000 m relais (Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Girard Duffy) aux épreuves de la Coupe du monde de Toronto (novembre 2015)
1er (500 m) aux épreuves de la Coupe du Monde de Nagoya, Japon (5 décembre 2015)
1er (500 m) aux épreuves de la coupe du monde de Dresde (Allemagne, 7 février 2016)
1er (1 000 m), 3e (3 000 m) 2e (relais 3 000 m) aux épreuves de la Coupe du monde de Séoul (Corée-du-Sud, 13 mars 2016) ; ces positions en font le champion du monde 2015-2016
2018 Charles Hamelin est le leader de l'équipe masculine et sa conjointe Marianne Saint-Gelais est leader de l'équipe féminine aux Jeux olympiques de Pyeongchang, Corée du Sud en février 2018.
3e médaille de bronze (relais 5 000 m ; (Charle Cournoyer, Pascal Dion, Samuel Girard et Charles Hamelin, 22 février 2018)
En 2018, il est l'un des athlètes masculins les plus décorés de l'histoire des Olympiques (les autres sont Marc Gagnon, François-Louis Tremblay et Phil Edwards).
Le 8 mars 2018, Lui et Marianne Saint-Gelais annoncent leur séparation.
Le 15 mars 2018, il remporte la médaille d'or (1 000 m) aux épreuves de Championnat du monde de Montréal.
Cette victoire lui fait remporter la première place de la saison 2017-2018. Marc Gagnon de Chicoutimi avait remporté ce titre en 1998.
Le 30 juin 2018, Le Journal de Montréal publie une photo de Charles avec sa nouvele flamme, Genviiève Tardif. (Journal de Montréal, 30 juin 2018, page 55)
Le 22 septembre 2018, il remporte le 1 500 mètres aux épreuves de championnat canadien à Montréal (Aréna Maurice-Richard).
Le 2 février 2019, il remporte la médaille d'argent (1 500 m) aux Épreuves de la Coupe du Monde de Dresde, Allemagne.

  • Distinctions -


Guillaume Bastille, Charles Hamelin, François Hamelin, Olivier Jean, François-Olivier Tremblay sont nommés Partenaires de l'année au Gala *Sports-Québec (2010).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)