Huntingdon (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 2,58 km2.
  • Gentilé - Huntingdonnais, aise.


  • Éphémérides -


1799 Proclamation du canton de Hinchinbrook.
1811 (10 mai) Proclamation du canton de Godmanchester.
1830 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Huntingdon.
1837 Tenue des assises du mouvement patriote.
1848 (10 septembre) Constitution de la municipalité du village de Huntingdon sur une partie du canton de Godmanchester.
1852 Fondation de la mission Saint-Joseph.
1862 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Joseph.
1863
Fondation du journal The Gleaner.
(24 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph ; son territoire couvre une partie des cantons de Godmanchester et Hinchinbrook.
1866
(7 juin) 1 800 Féniens partis de St. Albans (États-Unis) franchissent la frontière et envahissent les Cantons de l'Est, mais se retirent rapidement lorsqu'ils apprennent que 1 100 soldats réguliers et miliciens sont cantonnés à Huntingdon et que 500 hommes de troupe attendent de partir de Montréal.
1901
Construction de l'église Saint-Joseph.
1921
(17 mars) Le village de Huntingdon devient ville.
1923
La population de la paroisse est de 1 464 âmes.
1961
(4 mars) Fondation de la Caisse populaire de Huntingdon.
1990
La population de Huntingdon est de 2 919 habitants.
1996 (Hiver) Débordement de la rivière Châteauguay entraînant une innondation des rues du village.
1998 (
28 mars) Des embâcles font déborder la rivière des Anglais et la rivière Châteauguay et les municipalités de Ormstown, Huntingdon, Howick, Saint-Chrysostome, Très-Saint-Sacrement et Havelock sont inondées et des centaines de résidents doivent évacuer leurs maisons.
(1 juillet) Désastre naturel ; 175 mm de pluie tombent entre 3 h 30 et 15 h 30 entraînant la fermeture de la route 202 vers la frontière des États-Unis et faisant monter le niveau de la rivière Châteauguay à un mètre au-dessus de son niveau moyen.
2000
La population de Huntingdon est de 2 635 habitants.
2004
(Août) Adoption du règlement sur le couvre-feu qui réglemente les activités nocturnes dans la municipalité.
(13 décembre) La compagnie Cleyn and Tinker annonce qu'elle concentrera sa production de textile aux États-Unis et qu'en conséquence, elle fermera et démantèlera ses 5 usines de Huntingdon ; la compagnie Huntingdon Mills annonce la fermeture de son usine ; ces fermetures, qui entraînent la perte de 900 emplois dans la municipalité, résultent de la disparition des quotas d'importation le 1 janvier 2005, ce qui ouvre la porte à des tissus de Chine fabriqués à plus bas coût ; d'autre part, l'augmentation de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar US est un facteur qui a incité la compagnie Cleyn and Tinker à concentrer ses opérations aux États-Unis.
2005
(Mars) La municipalité acquiert les installations des compagnies fermées au coût de 1,5 M $.
(Décembre) La municipalité acquiert la Huntingdon Mills au prix de 195 000 $. Les entreprises suivantes louent des parties des bâtisses achetées par la ville : Thermo Plus (réfrigération, 30 emplois), Ebrah Technologie (plaquettes de freins, 211 emplois), Maison Russet (transformation agro-alimentaire, 100 emplois), Folia Industrie et Système (plateaux de tournage, 60 emplois), Grant's Bakery (fabrique et boulangerie), Phoenix Innovation (caoutchouc recyclé, 10 emplois), Aciers Huntingdon (30 emplois), Gilbertson and Page (malt et céréales importées d'Allemagne), AGS Taron (aluminium ultraléger), Transit Plastic Centre de Tri, Bureau coordonnateur du Centre de la petite enfance Kaleidoscope, Corporation de développement économique de la ville de Huntingdon, Éco-Centre Huntingdon, Culass (reconditionnement de moteurs), The Little Green Library (bibliothèque municipale), Plombco (pièces de balancement de roues d'automobiles).
2008
(1 janvier) Entrée en vigueur d'un règlement qui oblige les commerçants de la municipalité à utiliser des sacs biodégradables et incite les clients à se munir de sacs réutilisables ; c'est la première municipalité du Québec à avoir adopté un tel règlement pour la protection de l'environnement.
2010
La population de Huntingdon est de 2 453 habitants.
2011
(24 février) L'Agence des services frontaliers du Canada annonce la fermeture le 1er avril 2011 du poste de douanes de Jaimeson's Line de Huntingdon.
2014 (30 août) L'automobile conduite par Matthew Monique, 32 ans, fuyant la police percute de plein fouet un piéton à l'intersection des routes 138 et 202 à Huntingdon, la police avait enregidtré une vitesse de 155 km/h dans une zone de 50 km maximum. La victime a eu les deux jambes sectionnées à l'impact, mais l'automobile poursuit sa course jusque dans le stationnement d'un restaurant où il emboutit plusieurs automobiles ; le 19 mars 2015, Monique, qui avait des antécédants de conduite en état d'ébriété, est condamné à 8 ans de prison ; il conduisait en état d'ébriété et aussi sous l'effet de la drogue.


Huntingdonnais cités dans La Mémoire du Québec -


Émile Brunet, Charles Peers Davidson, Hubert Patrick O'Connor, James Alexander Robb.

  • Attraits :


Château de Hundingdon ; 10 rue King ; loge la municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent.
Église Saint-Joseph (1901) ; tableau de Toussaint-Xénophon Renaud ; orgue Casavant (1934).
Église St.Andrew's (presbytérienne) ; orgues Casavant.
Édifice de comté (1859-1860) ; 23, rue King ; plans de John James Browne ; loge l'Hôtel de ville de Huntingdon et le bureau d'enregistrement du comté d'Huntingdon ; classé monument historique en 1984.
Huntingdon United Church ; orgue Casavant.
Maison Henderson ; 3, rue Henderson ; le troisième fils de la reine Victoria y a séjourné alors qu'il commandait des troupes lors de l'invasion des Féniens en 1866.
Moulin Henderson (début du XIXe siècle) ; à l'entrée de la municipalité, sur la rivière Ascot.
Saint-John's Anglican Church.
Universalist Church et son cimetière (1844) ; la plus ancienne église universaliste au Québec.

  • Services -


Centre hospitalier Comté Huntingdon (53 lits).
Quatre écoles (2 anglophones et 2 francophones). Deux cimetières (un protestant et un catholique).
Centre local de services communautaires. Usines de filtration et d'épuration d'eau. Parc industriel.

  • Toponymie -


Godmanchester rappelle un ville du Huntingdonshire, Angleterre.
Hinchinbrook rappelle une ville du Cambridgeshire (Angleterre).
Huntingdon rappelle une ville d'Angleterre, patrie de Oliver Cromwell ; adopté comme nom de comté en 1792, alors que la province était divisée en 21 comtés dont 15 portaient des noms anglais.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud de Salaberry-de-Valleyfield, sur la rivière Châteauguay.
Diocèse de Valleyfield.
Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent (siège social).
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 138.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)