Intendant de la Nouvelle-France (institution politique)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • La fonction d'intendant est créée par le cardinal Richelieu ; les titulaires, nommés par le roi, ont mission et prérogative de découvrir toutes contraventions aux ordonnances et toute oppression que les sujets du roi pourraient subir des gens de justice par corruption, négligence, ignorance ou autrement, de signaler les procédures oiseuses et les concussions des magistrats, de juger par délégation du Conseil et de rendre, sans appel, des arrêts comportant ultimement la peine de mort, de prévenir et de réprimer toutes menaces à l'ordre, de veiller aux approvisionnements et subsistances, à l'état des prisons. Prévenus par les procureurs généraux de tous les abus commis dans la province, ils passent les troupes en revue afin de s'assurer de leur équipement et jugent, en dernier ressort, les gens de guerre. Les routes, les canaux et les mines entrent dans leurs attributions, auxquelles s'ajoute tout ce qui concerne l'impôt.


Intendants de la Nouvelle-France

1665-1668Talon, Jean, comte de Orsainville
1668-1670Aubigny, Claude de Boutrou d
1670-1672Talon, Jean, comte de Orsainville
1672-1675Pas d'intendant
1675-1682Duchesneau de la Doussinière et d'Ambault, Jacques
1682-1686Meulles, Jacques de
1686-1702Champigny, Jean Bochart de
1702-1705Beauharnois de La Chaussaye, François de
1705-1710Raudot, Antoine-Denis et Jacques
1710-1725Bégon, Michel
1726-1728Dupuy. Claude-Thomas
1729-1748Hocquart, Gilles
1748-1760Bigot, François




Outils personels
Publicité
(Annonces   .)