Jérôme-Forget (Monique)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de sciences (psychologue) et fonctionnaire née en 1940 (8 août 1940) à Montréal.

Études à la John Hopkins University de Baltimore, États-Unis, à l'University of London (Angleterre) à l'Université de Montréal-UdeM, à la McGill University (doctorat en psychologie, juin 1977).
Sous-ministre adjointe au ministère fédéral de la Santé et du Bien-être social (1972-1985).
Psychologue clinique au Royal Victoria Hospital-RVH de Montréal (1977-1979)
Directrice des services professionnels du Centre local de services communautaire Métro (1979-1982).
Vice-rectrice aux Finances et à la Recherche institutionnelle de la Concordia University de Montréal (1985-1986).
Présidente du conseil et directrice générale de la Commission de la santé et de la sécurité du travail-CSST (1986-1990).
Présidente et directrice générale de l'Institut de recherche en politiques publiques-IRPP (1991-1998).
Chroniqueure au Financial Post et au journal Les Affaires (1993-1998).
Députée du Parti libéral du Québec-PLQ de Marguerite-Bourgeoys à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1998-2009).
Ministre de l'administration gouvernementale et présidente du Conseil du Trésor (2003-2009) et ministre responsable de la région de Montréal (2003-2009), puis ministre des Finances (2007-2009) dans le cabinet de Jean Charest ; réélue le 6 décembre 2008, elle démissionne de ses postes de député et de ministre le 8 avril 2009 après l'approbation du budget qu'elle avait présenté pour l'année 2009-2010.
Épouse de Claude Forget.

  • Distinctions :


Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2013)
Membre de l'Ordre du Canada-MOC (2015)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)