Jacques-Cartier (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1649 (29 mai) Concession d'une seigneurie (1/2 lieue de front sur 5 lieues de profondeur) par la Compagnie de la Nouvelle-France à Anne Gasnier, veuve de Jean Clément du Vault de Monceaux. (29 juin) Concession d'une seigneurie (1/2 lieue de front sur 4 1/2 lieues de profondeur à partir de la seigneurie de Pointe-aux-Écureuils) par la Compagnie de la Nouvelle-France à Anne Gasnier, veuve de Jean Clément Du Vault de Monceaux.
1698 (27 juin) Au décès de Anne Gasnier, la seigneurie passe à François-Madeleine-Fortuné Ruette d' Auteuil et de Monceaux, son petit-fils.
1767 Cession de la seigneurie par Thérèse Catin, veuve de Charles Ruette d' Auteuil à Charles-Auguste Rhéaume, son fils issu de son premier mariage avec Simon Rhéaume.
1773 Vendue par Charles-Auguste Rhéaume à George Allsopp et John Bondfield.
1775 Abandon de ses droits dans la seigneurie par John Bondfield en faveur de George Allsopp.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1859 La seigneurie appartient, entre autres, à George-Alfred Allsopp.

  • Toponymie -


Jacques-Cartier rappelle le souvenir de Jacques Cartier, le découvreur du Canada.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent, près de la rive droite de l'embouchure de la rivière Jacques-Cartier, entre la seigneurie de Portneuf (38), à l'ouest, et la seigneurie de Pointe-aux-Écureuils et la seigneurie de Auteuil, à l'est.
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)