Japonais du Québec (ethnie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • 1939-1945 Guerre mondiale. Le Japon se range du côté de l'Allemagne et de l'Italie.

1941 (7 décembre) Des avions japonais foncent sur la flotte américaine ancrée à Pearl Harbour et entrent ainsi en guerre contre les États-Unis ; ces derniers refusaient jusque-là de participer à la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945 ; cet événement les convainquit qu'il y allait de leurs intérêts et de leur sécurité d'y participer.
1942
(Février) En vertu de la Loi des mesures de guerre, le gouvernement du Canada ordonne le transfert de tous les Canadiens d'origine japonaise vivant en Colombie-Britannique vers l'intérieur du pays ; plus de 20 000 personnes sont ainsi déplacées et leurs biens sont confisqués et vendus à des prix ridicules aux autres citoyens de la province ; la guerre entre le Japon et les Alliés faisait craindre une invasion sur la côte du Pacifique et la collaboration des citoyens d'origine japonaise avec l'envahisseur était présumée ; en vertu de la Loi des mesures de guerre, ils avaient été déclarés ennemis de l'État canadien.
1963
Érection canonique de la paroisse catholique japonaise de Saint-Paul-Ibaraki à Montréal.
1988 Le premier ministre du Canada, Brian Mulroney présente les excuses du Canada aux Canadiens d'origine japonaise qui avaient été déplacés et à leurs descendants.
1991
Selon Statistique Canada, la religion bouddhiste compte 31 635 adhérants au Québec dont 525 d'origine japonaise. Au Québec ; il y a un temple bouddhiste japonais à Montréal.
1996
Selon Statistiques Québec, il y avait 840 Québécois dont la langue maternelle était le japonais.

  • Bibliographie -


Montréal et ses communautés (essai, Jean-Christophe Laurence et Laura-Julie Perreault, Boréal, 2010).
Un drame de la Deuxième guerre. Le sort de la minorité japonaise (Greg Robinson, Presses de l'Université de Montréal, 2012)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)