Jordy Moreau de Cabanac (François de)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Militaire né en 1666 dans la paroisse Saint-Vincent de Carcassonne (Aude, Languedoc, France).

Officier des troupes de la Marine.
Arrive en Nouvelle-France en 1685 à bord du vaisseau La Diligente.
Père de la lignée de Jordy/Nolan d'Amérique.
Épouse (premières noces) Marie-Anne Nolan en 1696 à Ville-Marie (Montréal) ; de cette union sont issus Anne de Jordy (mariée à Louis-Hector Le Fournier) et Catherine de Jordy (mariée à Michel Mouet).
Père de la lignée de Jordy/Robineau d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Louise-Catherine Robineau dans la seigneurie du Cap-de-la-Madeleine (29) en 1705 ; de cette union sont issus Pierre-François de Jordy (marié à Charlotte Foisy), Charlotte-Renée de Jordy, Marie-Louise de Jordy, Charles-René de Jordy de Villebon et Louis de Jordy.
Commandant du fort Frontenac (1696).
Commandant du fort Chambly (1711-1712).
Croix de Saint-Louis (1718).
Major (1720-1725), puis commandant (1725-1726) de Trois-Rivières.
En 1695, on lui concède la seigneurie de Jordy qui retourne au domaine royal parce qu'elle est située sur un territoire déjà concédé sur la rive droite de la rivière Richelieu.
Le 15 octobre 1696, on lui concède le fief des Aulnets sur la rivière du Sault de la Chaudière.
Par son second mariage avec Louise-Catherine Robineau, fille du seigneur de Bécancour, et par acquisition des droits des autres héritiers, il devient seigneur des Îles-Bouchard (f).
Neveu de Joseph de Jordy de Cabanac. Gendre de René Robineau de Bécancour.
Ancêtre des Desjordy, Désourdy et Dejordy.
Décès en 1726 à Trois-Rivières.

  • Distinctions -


Le nom du canton de Cabanac proclamé en 1965 et situé au nord-est du réservoir de Manicouagan dans la région de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)