Kangiqsujuaq (municipalité de village nordique inuit)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 12,47 km2.
  • Langue d'usage - L'inuktitut.
  • Langue seconde - L'anglais.
  • Gentilé - Kangiqsujuamiut.


  • Éphémérides -


1884 L'Expédition canadienne de la baie de Hudson à bord du vapeur Neptune installe une station d'observation du mouvement des glaces et d'observation météorologique à la baie Stuart (Aniuvarjuaq en inuit).
1897 William Wakeham mène une expédition pour déterminer la navigabilité du détroit de Hudson.
1936 Ouverture des registres de la paroisse Sainte-Anne.
1910-1936 Exploitation d'un poste de traite par la société française Révillon Frères.
1914 Exploitation d'un poste de la Hudson's Bay Company-HBC.
1928-1940 Exploitation d'une ferme expérimentale de renards par la Hudson's Bay Company-HBC.
1936 Fondation d'une mission catholique.
1960 Ouverture d'une école.
1963 Ouverture d'une mission anglicane.
1970 Ouverture d'un magasin coopératif.
1980 (2 février) Constitution de la municipalité de village nordique de Kangiqsujuaq.
1990 La population de Kangiqsujuaq est de 337 habitants.
1996 (1 juin) Tragédie mortelle ; accident aérien dans les environs du lac Pingualuit ; un avion Piper Navajo s'écrase entre Kangiqsujuaq et Kuujjuaq ; bilan : 4 morts, le pilote Claude Perreault, Henri Jamet et Daniel Roy du ministère du Tourisme du Québec, ainsi que Jurgen Vidahl, de Kangiqsujuaq.
2000 La population de Kangiqsujuaq est de 479 habitants.
2010 La population de Kangiqsujuaq est de 634 habitants.

  • Services -


Centrale thermique de 0,82 MW. Aéroport provincial.

  • Toponymie -


Kangiqsujuaq est un mot inuktitut composé de kangiq «baie» et juaq «grand», signifiant «la grande baie».

  • Repères géographiques -


Sur la côte sud du détroit de Hudson.
À environ 1 850 km au nord-nord-est de Montréal.
Diocèse de Labrador City-Schefferville.
Administration régionale Kativik.
Région touristique du Nunavik.
Carte 21.

Carte 21 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)