Klibansky (Raymond)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Homme de lettres (philosophe) et humaniste né en 1905 à Paris. Études à Kiel, Hambourg (Allemagne) à la Heidelberg Universität, Allemagne (doctorat en philosophie) et au King's College de la University of Oxford, Angleterre. Assistant professeur à la Heidelberg Universität (1927-1933). Le 1 avril 1933, le gouvernement allemand sonne le boycott des établissements juifs et incite Klibansky à se réfugier d'abord en Suisse, puis à la Oxford University (Angleterre) où il enseignait. Lecteur au King's College à la Oxford University, Angleterre (1934-1936) et au Oriol College de la Oxford University (1936-1948). Professeur de philosophie à la McGill University (1946-1975). Professeur de philosophie invité à l'Université de Montréal-UdeM (1947-1968). Président de l'Institut international de philosophie (1966-1969). À son décès, il cède son imposante bibliothèque à la McGill University. Décès en 2005.


  • Publications - Liste partielle


La Continuité de la tradition platonicienne (essai, 1939)
Saturne et la mélancolie (essai, Gallimard, 1989)
Corpus Platonicum Medii Aevi, Medieval and Renaissance Studies (essai)
Le Philosophe et la mémoire du siècle (essai, 1998)

Dirige la publication de synthèses intitulées La philosophie au milieu du vingtième siècle, La philosophie en Europe et Bibliographie de la philosophie (45 volumes).
Créateur de la collection Philosophie et Communauté mondiale publiée par l'Institut international de Philosophie.

  • Filmographie - Liste partielle


Raymond Klibansky - De la philosophie à la vie (moyen métrage, Anne-Marie Tougas, Office national du film-ONF, 2002).

  • Distinctions -


La Fédération canadienne des sciences humaines crée le Prix Klibansky en son honneur en 1989.
Membre de la Société royale du Canada-SRC.
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (1999).

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)