Kruger Pâtes et Papiers Limitée (entreprise industrielle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Fabrication de pâtes et papiers (cartons, papier de publication), recyclage du papier, papier hygiénique et panneaux de bois.


Ses produits comprennent les marques de papier hygiénique Cashmere, Scotties, SpongeTowels, White Swan, Purex et White Cloud.

  • Éphémérides -


1904 Ouverture d'un magasin spécialisé dans la vente de papier fin par Joseph Kruger dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal.
1928 Gene H. Kruger remplace Joseph Kruger, son père, à la tête de la compagnie.
1933 Mise en production de la compagnie Laminated Papers Limited de Lachine spécialisée dans la fabrication d'une combinaison de plomb, d'aluminium et de papier spécialement construit pour envelopper les cigarettes.
1949 La famille Kruger fonde la Richmond Pulp and Paper Company et achète une usine de papier journal inexploitée de Bromptonville. Fondation de la compagnie Gérard Crête et Fils qui exploite des moulins à scie en Mauricie.
1952 La famille Kruger fonde la Sherbrooke Paper Products Company pour manufacturer des emballages de carton gauffré à Sherbrooke, puis à LaSalle.
1961 La famille Kruger fonde la Turcot Paperboards Mills pour manufacturer du carton gauffré.
1964 Toutes les compagnies appartenant à la famille Kruger sont réunies sous l'appellation de Kruger Pulp and Paper Limited.
1973 La compagnie acquiert un moulin à papier de la compagnie Domtar.
1984 Le chiffre d'affaires annuel de la compagnie est de 608 M $.
1988 Joseph Kruger II, fils de Gene H. Kruger, prend la direction de la compagnie.
1997 (Juin) La compagnie achète Les Papiers Scott (marques Cottonnelle, Scotties et Scott Towels) de la compagnie Kimberly-Clark au prix de 451 M $.
2001 (Printemps) Kruger s'associe avec le gouvernement du Québec pour acheter et transformer l'usine Wayagamac de Trois-Rivières ; cette usine qui produisait du papier journal appartenait jusque-là à la compagnie Abitibi-Consolidated Inc qui l'a vendue à la conditions qu'elle ne reprenne pas ce genre de production.
2004 La compagnie crée la division Kruger Énergie vouée à la production d'énergie électrique, d'énergie éolienne, et à la cogénération à partir de biomasse et d'autres énergies, vertes et renouvelables.
2005 (17 juin) La juge Danielle Grenier de la Cour supérieure du Québec ordonne à la compagnie et à ses sous-traitant de cesser toute coupe d'arbres et tout travail forestier sur l'île René-Levasseur tant et aussi longtemps que la demande d'injonction permanente demandée par les Innus ne sera pas réglée ; les Innus prétendent à des droits ancestraux sur le territoire et que le Gouvernement du Québec ne peut donner des permis de coupe de bois sans leur consentement ; la Cour supérieure permettra plus tard la récupération du bois déjà coupé sur l'île et les arbres affectés par l'incendie de forêt.
2006
(15 août 2006) La compagnie annonce la suspension des activités de sa scierie.
(Septembre 2006) La compagnie crée la division Kruger, vins et spiritueux qui achète la Maison des futailles.
(5 décembre 2006) La compagnie annonce l'acquisition des actions qu'elle ne détenait pas dans la compagnie Gérard Crête et Fils.
2007
La compagnie annonce qu'elle ajoutera une usine de désencrage à ses installations de Trois-Rivières au coût de 200 millions $ financés grâce à un prêt de 50 M $ du Gouvernement du Québec, une contribution de 20 M $ de la part d'Investissement Québec et une injection de 30 M $ de la part du programme de modernisation des grands consommateurs d'électricité.
(30 mars 2007) La compagnie annonce la fermeture pour une durée indéterminée de ses scieries de Parent (La Tuque), de Launay le 5 avril suivant, et de celles de Ragueneau et Forestville le 29 juin suivant, en même temps que la suspension des activités de l'atelier de séchage et de rabotage de Longue-Rive ; 1 027 employés seront mis à pied en raison de cette décision.
(Juillet 2007) La marque Papiers Scott disparaît pour devenir Produits Kruger.
(30 août 2007) La compagnie Kruger annonce la cessation de l'exploitation de la machine à surcalandrer de son usine Wayagamack à Trois-Rivières et qu'elle y met à pied 140 de ses employés.
(27 septembre 2007) La compagnie Kruger annonce la suspension des activités de son usine de Trois-Rivières et la mise à pied de ses 850 employés et une centaine de cadres de l'usine.
2009
(10 février 2009) La compagnie Kruger annonce la suspension de la production pour une période de 10 jours (27 février au 9 mars) à ses 2 usines de Trois-Rivières.
(10 juillet 2009) La Compagnie annonce la cessation pour une période indéterminée à compter du 30 octobre de sa production de papier couché à son usine de Trois-Rivières et la mise à pied de 400 employés ; 3 machines à papier et 2 coucheuses cesseront de fonctionner ; la production de ce genre de papier continuera cependant à l'usine Wayagamack de Trois-Rivières.
(31 juillet 2009)
La compagnie annonce qu'elle cessera temporairement sa production entre le milieu d'août et le milieu de septembre à Brompton et à Trois-Rivières afin de sortir du marché 26 500 tonnes de papier journal, 7 500 tonnes de papier glacé, 4 500 tonnes de papier surcalendré et 2 000 tonnes de papier à annuaires.
2011
(19 août 2011)
Grâce à un prêt de 211 M $ de la Caisse de dépôt et placement du Québec, la compagnie investit 316 M $ US dans la construction d'une usine de papier hygiénique à Memphis (Tennessee, États-Unis)

  • Principaux actionnaires : Compagnie Hicliff (99 %) détenue par la famille Kruger. Son chiffre d'affaires en 2005 est de 2,7 G $. Ses usines du Québec sont situées à Trois-Rivières, Bromptonville et à Montréal. Possède également des usines à Toronto, à Terre-Neuve, en Angleterre, en Colombie-Britannique et au Venezuela.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)