La Corne (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 331,54 km2.
  • Gentilé - Lacornois, oise.


  • Éphémérides -


1916 Proclamation du canton de La Corne.
1935 Arrivée des premiers colons venus de la Beauce et des diocèses de Nicolet et de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Benoît.
1936 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de La Corne puis de Lacorne.
1937 Construction d'une chapelle-école par le ministère de la Colonisation.
1938 Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Benoît.
1938-1971 Exploitation d'une mine de molybdène et de bismuth.
1940 Démolition de la chapelle-école et construction de l'église actuelle.
1943 (4 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Benoît-de-La Corne.
1944 Érection canonique de la paroisse Saint-Benoît.
1950 Arrivée des Soeurs des Saints-Coeur-de-Jésus-et-de-Marie qui prennent charge de l'école du village.
1975 (2 août) Constitution de la municipalité de Lacorne.
1978 La municipalité de Lacorne corrige son nom en La Corne.
1990 La population de La Corne est de 642 habitants.
2000 La population de La Corne est de 637 habitants.
2010 La population de La Corne est de 721 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Benoît (1943).
Dispensaire de la garde de La Corne ; 339, route 111 ; lieu historique national du Canada ; raconte la profession d'infirmière des terres de colonisation du Québec.

  • Toponymie -


La Corne rappelle le souvenir du chevalier Louis de La Corne (1703-1761), capitaine dans l'armée de Montcalm, blessé à la Bataille de Sainte-Foy, le 28 avril 1760.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À environ 80 km à l'est de Rouyn-Noranda.
Diocèse de Amos.
Municipalité régionale de comté d' Abitibi.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 111 via Route 117.

Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)