La Fresnaye, Gagnier (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1672 (3 novembre) Concession d'une seigneurie (1/2 lieue de front sur 1 lieue de profondeur) par l'intendant Talon à Nicolas Gamache et Louis Gagné dit Belleavance.
1689 (1 novembre) Partage de la seigneurie en deux parties égales ; la partie sud-ouest (1/4 de lieue de front x 1 lieue de profondeur) va à Louis Gagnier dit Belleavance et sera connue comme la seigneurie Gagné (151) ou La Fresnaye, alors que la partie nord-est (1/4 de lieue de front x 1 lieue de profondeur) va à Nicolas Gamache et devient la seigneurie Gamache (152).
1698 (23 juin) Au décès de Louis Gagné de la Fresnaye, la seigneurie Gagné passe à Alexis Gagné (1/2), Pierre Gagné (1/5), Geneviève Gagné (1/5), Louis Gagné (1/5), Louise Gagné (1/5), Marianne Gagné (1/5).
1824 (15 mars) Donation de la seigneurie La Fresnaye par Marie-Reine Gagné, veuve de Laurent Bernier, à son fils, Louis-Marie Bernier.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1859 (8 février) La seigneurie de La Fresnaye ou Gagné (151) appartient à Augustin Bernier.

  • Toponymie -


Aussi appelée Lafrenaye.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent, entre la seigneurie de Fournier (150) et la seigneurie de Gamache (152).
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)