Labrèche, Labrecque (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Labrèche est la contraction de «la brèche» ; brèche serait issu de l'allemand brechen signifiant «rompre» ; la brèche est une ruine, une ouverture, faite par force ou par caducité ou autrement, à un mur, à une haie, à une clôture.

Caractéristique d'un domaine situé près d'une brèche, une ouverture faite à un mur, à une haie.
Brèche désigne aussi une roche sédimentaire à structure fragmentaire formée de débris à angles vifs agglomérés dans un ciment naturel.
Labrèche pourrait être l'adaptation française de Brecht, le patronyme de l'un des deux à trois mille mercenaires allemands recrutés par la Couronne britannique pour l'aider à mâter la Révolution américaine, et demeurés au Canada après le Traité de Versailles (1783).
Labrecque est la forme normande de la contraction de Labrèche.

  • Pour en savoir plus -


Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)