Lamontagne-Beauregard (Blanche)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de lettres (poète) née en 1889 aux Escoumins.

Réside dans le manoir historique de son grand-père Théodore-Jean Lamontagne de Sainte-Anne-des-Monts.
Études à l'Université de Montréal-UdeM.
Première poète à faire une carrière littéraire au Québec.
Décès en 1958.

  • Publications - Liste partielle


Visions gaspésiennes (poésie, 1913)
Par nos champs et nos rives (poésie, Imprimerie du Devoir, 1917)
La Vieille maison (poésie, Bibliothèque de l'Action française, 1920)
Récits et légendes (Librairie Beauchemin, 1922)
Les Trois Lyres (poésie, Bibliothèque de l'Action française, 1923)
Un coeur fidèle, Roman canadien (Bibliothèque de l'Action française, 1924)
La Moisson nouvelle poésie, Bibliothèque de l'Action française, 1926)
Légendes gaspésiennes. Récits en prose (Librairie Beauchemin, 1927)
Ma Gaspésie (1928)
Au fond des bois. Récits en prose (Imprimerie du Devoir, 1931)
Dans la brousse (poèmes (Éditions du Devoir, Librairie Granger Frères, 1935)
Le Rêve d'André (roman, Librairie Granger Frères, 1943)

  • Distinctions -


Prix de poésie de la Société du parler français du Canada (1912).
Le nom du parc Blanche-Lamontagne de Montréal honore sa mémoire le mont Blanche-Lamontagne, l'un des sommets de la chaîne des monts McGerrigle situé dans la région de la Gaspésie

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Les rues de Montréal- Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)