Langlois (Gaétan)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 5 octobre 1971, à Montréal ; embauché en 1970 par la compagnie Dupont à ses bureaux de la rue Dorchester Ouest à Montréal, en vertu d'un programme d'aide à d'anciens détenus pour crimes mineurs, Vincent Meloche est congédié pour insolence par son patron immédiat George Matthews ; le 6 octobre, armé d'une carabine à canon tronçonné, il revient le lendemain au siège social et assassine George Matthews, Thomas Crawley, le gérant de la division dans laquelle il travaillait qui avait maintenu le congédiement, et Gaétan Langlois, un autre dirigeant de l'entreprise ; ayant plaidé coupable aux accusations de meurtre prémédité, il est condamné à l'emprisonnement à perpétuité ; cependant, la Cour d'appel refuse son plaidoyer de culpabilité et ordonne la tenue d'un procès à la suite duquel il est reconnu coupable et condamné de nouveau à l'emprisonnement à perpétuité ; son avocat obtient de la cour d'appel que la culpabilité soit réduite à celle de meurtre non prémédité ; il sort de prison en 1990 ; le 15 octobre 2001, on trouve son cadavre calciné à l'angle des rues Papineau et Bélanger à Montréal ; il s'était suicidé en s'aspergeant d'essence, puis en mettant le feu à ses vêtements.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)