Lapalme (Georges-Émile)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études à l'école Bonsecours de Joliette, au Séminaire de Joliette et à l'Université de Montréal-UdeM.
Député du Parti libéral du Canada-PLC de Joliette-L'Assomption-Montcalm à la Chambre des communes-Cdesc (1945-1950).
Chef du Parti libéral du Québec-PLQ (20 mai 1950-1958).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ d'Outremont à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1953-1966).
N'a pas présenté sa candidature aux élections générales provinciales de 1966.
Vice-premier ministre (1960-1964), procureur général (1960-1963) et premier titulaire du ministère des Affaires culturelles (1961-1964) dans le cabinet de Jean Lesage.
Président de la Société de développement de l'industrie cinématographique canadienne (1968).
Président de la Commission des biens culturels (1972-1978).
Décès en 1985 (5 février)à Montréal.

  • Publications - Liste partielle


Le bruit des choses réveillées (mémoires, 1969)
Le vent de l'oubli (mémoires, 1970)
Le paradis du pouvoir (mémoires, 1973)
Pour une politique (posthume, 1988)

  • Distinctions -


Membre de l'Ordre des francophones d'Amérique-OFA (1982).

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Georges-Émile Lapalme. Précurseur de la Révolution tranquille (Jean-Charles Panneton, VLB, 2000).
Passion et désenchantement du ministre Lapalme (Claude Corbo, Septentrion, 2008).
Dictionnaire des parlementaires du Québec (1792-1992, Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)