Larouche (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 88,00 km2.
  • Gentilé - Larouchois, oise.


  • Éphémérides -


Vers 1894 Arrivée de William Larouche (1835-1917) et de plusieurs autres familles venus s'établir au bord de la rivière Dorval dans le canton de Kénogami.
1911 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Larouche.
1921 Fondation de la mission Saint-Gérard-Majella par détachement de celles de Saint-Joseph-d'Alma et Saint-Bruno ; son territoire couvre une partie des cantons de Kénogami et Labarre.
1922 (21 mars) Constitution de la municipalité de la paroisse de Larouche.
1923 La population de la paroisse Saint-Gérard-Majella est de 500 âmes.
1924 (28 août) Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Gérard-Majella.
1925 Construction d'une église en bois.
1946 (20 avril) Fondation de la Caisse populaire de Larouche.
1960 (18 décembre) Bénédiction de la nouvelle église Saint-Gérard-Majella construite selon des plans des architectes Saint-Gelais et Tremblay.
1990 La population de Larouche est de 1 069 habitants.
2000 La population de Larouche est de 1 099 habitants.
(28 octobre) La municipalité de Larouche abandonne son statut de paroisse.
2010 La population de Larouche est de 1 326 habitants.
2001-2007 l'artiste Claude Simard invite des artistes à faire des dons d'oeuvres d'art au musée de la municipalité en échange de reçus qui seront considérés comme exagérés par l'Agence du revenu du Canada. Le 26 mars 2012, Claude Simard est trouvé coupable d'évasion fiscale et est condamné à 300 000 $ d'amende pour avoir aidé des tiers à obtenir des dédictions fiscales pour des dons d'oeuvres surévaluées.

  • Toponymie -


Dorval, nom de la rivière qui traverse le village a été le premier nom de l'endroit.
Kénogami est un mot amérindien signifiant «lac en long».
Labarre rappelle le souvenir de Joseph-Antoine Le Febvre de La Barre, gouverneur de la Nouvelle-France (1682-1685).
Larouche rappelle le souvenir de William Larouche, l'un des premiers colons.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À l'ouest de Chicoutimi.
Diocèse de Chicoutimi.
Municipalité régionale de comté du Fjord-du-Saguenay.
Région touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

  • Accès : Route 170 via Route 175.

Carte 15.

Carte 15 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)