Le Devoir (journal)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Quotidien indépendant, catholique et nationaliste fondé à Montréal par Henri Bourassa. Son premier numéro paraît le 10 janvier 1910. André Laurendeau y occupe le poste de rédacteur en chef (1948-1958).


Tirage original : (1910) 12 529 exemplaires ;
Tirage maximum : (1965) 48 284 exemplaires ;
Tirage moyen 1990 : 30 000 exemplaires.

Antibritannique, le journal Le Devoir a combattu la conscription de 1917 et celle de 1942.

Logé rue Notre-Dame en 1924, le journal déménage au 211, rue Saint-Sacrement en 1972 dans un édifice construit en 1865 par la Merchants'Exchange ; cet édifice devient la propriété de Québecor. En 1993, le journal déménage à l'angle de la rue de Bleury et de l'avenue du Président-Kennedy.

  • Éphémérides -


1892 Henri Bourassa achète le journal L'Interprète fondé en 1886 à Alfred, Ontario, pour la défense des droits des Franco-Ontariens.
1908 (10 janvier) Henri Bourassa et quelques collaborateurs fondent la compagnie La Publicité ltée., pour la promotion de la pensée nationaliste et la création d'un journal d'idées.
1909 (13 août) Assemblée de 172 actionnaires de la compagnie La Publicité ltée qui élit un conseil d'administration composé d'hommes d'affaires.
1910 L'équipe du journal s'installe au 71A, rue Saint-Jacques. Henri Bourassa est nommé directeur du journal qui devient Le Devoir.
(10 janvier) Parution du premier numéro du journal Le Devoir, quotidien d'après-midi ; tirage initial : 30 000 exemplaires. La moyenne des tirages pour 1910 est de 12 000 exemplaires.
1913 Un déficit de 40 000 $ menace le journal de faillite.
(6 février) Anticipant une possible réaction négative des actionnaires de La Publicité ltée, Bourassa fonde l'Imprimerie populaire.
(28 mars) Le conseil d'administration de L'Imprimerie populaire confirme Bourassa dans son autorité absolue sur le journal Le Devoir ; Henri Bourassa, Oscar Dufresne, Guillaume-Narcisse Ducharme, Edmond Hurtubise, Louis-Narcisse Ducharme, Joseph-Narcisse Dupuis, Philippe Deslongchamps, Georges Pelletier et Omer Héroux constituent le conseil d'administration de l'Imprimerie populaire.
1914 Le journal emménage au 443, rue Saint-Vincent.
(1 septembre) Le prix de l'exemplaire du Devoir passe de 1 sous à 2 sous.
1915 (14 janvier) Réception au Monument National à l'occasion du 5e anniversaire du Devoir.
1919 Le journal est menacé de faillite.
1920 (13 janvier) Un congrès de 2 jours et un banquet souligne le 10e anniversaire du journal.
1920-1921 Tournée de Henri Bourassa pour trouver des souscripteurs et sauver le journal de la faillite.
1924 (début de juin) Le journal emménage au 430, rue Notre-Dame Est.
1930 (3 février) Banquet de 1 600 convives à l'hôtel Windsor pour célébrer le 20e anniversaire du journal.
1932 (2 août) Henri Bourassa démissionne de son poste ; Georges Pelletier lui succède comme directeur gérant et Omer Héroux devient rédacteur en chef.
1940 Le journal a 40 ans, mais il ne les célèbre pas à cause de la guerre. (Septembre) Les employés acceptent une semaine de vacances additionnelle sans rémunération.
1945 (24 janvier) Le Syndicat des journalistes du journal Le Devoir reçoit son accréditation comme négociateur au nom de ses membres.
1946 (3 septembre) Georges Pelletier démissionne et ses pouvoirs de directeur général seront exercés par le Conseil d'administration qui confie la direction de la rédaction à Alexis Gagnon en consultation avec Omer Héroux.
1947 (20 janvier) Décès de Georges Pelletier. (9 avril) Gérard Filion devient directeur du journal et administrateur délégué de l'Imprimerie populaire. André Laurendeau devient rédacteur en chef.
1948 (2 mars) L'assemblée générale adopte un règlement autorisant l'emprunt de 150 000 $ par émission d'obligations.
1949 (17 décembre) Les Amis du Devoir lancent une campagne de souscription publique ; la Confédération des travailleurs catholiques du Canada-CTCC verse 10 000 $.
1950 (12 février) Banquet de 1 300 convives à l'hôtel Windsor pour célébrer le 50e anniversaire de fondation du journal.
1952 (7 février) Le prix de l'exemplaire du journal est porté à 10 sous. (31 août) Décès de Henri Bourassa.
1953 (17 novembre) Le journal devient un quotidien du matin.
1955 (29 avril) Grève et lock-out des typographes du journal.
(10 juin) Grève des clicheurs et des livreurs.
(6 septembre) Signature d'accords avec les clicheurs et les livreurs.
1960
(Janvier) Banquet de 1 200 personnes à l'Hôtel Reine-Elisabeth pour célébrer le 50e anniversaire de fondation du journal.
1963
(31 janvier) Démission de Gérard Filion.
(1 février) Un comité de direction est formé de Claude Ryan, Paul Sauriol et André Laurendeau.
1964
(1 mai) Claude Ryan devient directeur du journal.
1967
(8 juin) Le journal sera désormais imprimé à l'Imprimerie Dumont de ville LaSalle.
1968
(1 juin) Décès d'André Laurendeau.
1970
(10 janvier) 60e anniversaire du journal.
(18 novembre) Le prix de l'exemplaire monte à 15 sous.
1972
(17 avril) Le journal déménage au 211, rue Saint-Sacrement, dans le Vieux-Montréal.
1975
(12 novembre-10 décembre) Grève des journalistes.
1978
(Janvier) Démission de Claude Ryan ; l'intérim est assuré par Michel Roy.
1980
Jean-Louis Roy devient directeur du journal.
1981
Lise Bissonnette devient rédactrice en chef du journal.
(7 avril-11 juin) Grève des journalistes.
(31 octobre) Le prix de l'exemplaire est porté à 35 sous.
1983
(31 mars) La crise financière que traverse le journal l'incite à demander des réduction de 10 % de ses coûts de main-d'oeuvre.
1985
(9 décembre) Le prix de l'exemplaire est porté à 50 sous.
1986
(28 janvier) Démission de Jean-Louis Roy qui devient délégué général du Québec à Paris.
(3 juillet) Benoît Lauzière devient directeur du journal et Paul-André Comeau en devient le rédacteur en chef.
1990
(12 juin) Benoît Lauzière démissionne et Lise Bissonnette devient directrice générales, la première femme à occuper cette fonction ; Bernard Descoteaux remplace Paul-André Comeau comme rédacteur en chef.
(16 novembre) Un banquet bénéfice réunissant 750 convives à l'hôtel Reine-Elisabeth à l'occasion du 80e anniversaire du journal permet d'amasser 400 000 $.
1992 (16 novembre) Le journal déménage au 2050 de la rue de Bleury.
1993 (11 janvier) Fondation de la compagnie Devoir Inc. une filiale de l'Imprimerie populaire ; cette fondation permet un refinancement du journal de l'ordre de 1,05 M $ ; le Fonds de solidarité des travailleurs du Québec, le Mouvement Desjardins et les employés du journal deviennent des actionnaires de la nouvelle compagnie.
(26 janvier) Lancement de la nouvelle maquette du journal caractérisée par une présentation graphique plus aérée et une mise en pages moderne conçue par Luce Lacava ; cette maquette permettra au journal de recevoir le prix du journal le mieux conçu au monde.
(9 et 10 août) Le journal suspend sa publication à cause de ses problèmes financiers ; il se remettra debout grâce à des concessions de la part de son personnel et de l'injection de nouveaux fonds.
1995
(13 mai) Le prix de l'exemplaire est porté à 75 sous + taxes.
1996
(4 mars) Le prix de l'exemplaire est porté à 1 $ taxes comprises.
1997
(26 juin) Inauguration du site internet du journal.
1998
(6 août) Départ de Lise Bissonnette qui devient présidente directrice générale de la Grande bibliothèque du Québec.
1999
(12 février) Jusque-là directeur par intérim, Bernard Descoteaux devient officiellement directeur général du journal ; Jean-Robert Sansfaçon en devient le rédacteur en chef.
2000
(29 janvier) Publication d'un cahier spécial de 24 pages à l'occasion du 90e anniversaire du journal.
2008
(13 septembre) Le prix de l'exemplaire est porté à 1,25 $ taxes comprises.
2009
(Août) Josée Boileau devient rédactrice en chef en remplacement de Jean-Robert Sansfaçon.
2010
(9-10 janvier) Le journal célèbre son centenaire par la publication d'un cahier spécial de 55 pages.

  • Directeurs du journal


1910-1932Bourassa, Henri
1932-1947Pelletier, Georges
1947-1963Filion, Gérard
1963-1977Ryan, Claude
1978-1981Roy, Michel
1981-1986Roy, Jean-Louis
1986-1990Lauzière, Benoît
1990-1998Bissonnette, Lise
1999-Descôteaux, Bernard




Rédacteurs ou éditorialistes en chef

 Héroux, Omer
 Sauriol, Paul
1947-1962Laurendeau, André
1962-1978Ryan, Claude
1982-1985Bissonnette, Lise
1986-1990Comeau, Paul-André
1990-1999Descoteaux, Bernard
1999Sansfaçon, Jean-Robert





Biblograbhie -

Pourquoi j'ai fondé Le Devoir - Henri Bourassa et son temps (Mario Cardinal, Libre Expression, 2010)
Fais ce que dois - 60 éditoriaux pour comprendre Le Devoir sous Henri Bourassa - 1010-1932 (Recueil édité par Pierre Anctil, 2010)
Le Devoir - Un siècle québécois (2010)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)