Leclerc (André)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Le 12 juillet 2001, à Montréal, Michael Sarandou, qui venait de commettre un vol à main armée dans une banque, transperse de 5 balles l'agent André Leclerc qui le pourchassait ; l'agent Leclerc survit à ses blessures et réintègre le Service de police de Montréal après sa convalescence ; au moment de ce dernier crime, Sarandou, un adepte des drogues dures, venait de purger une peine de 16 ans de prison infligée en 1986 pour 5 vols à main armée et pour avoir tué de 4 balles dans la tête sa maîtresse, Manon Lanthier qu'il venait à peine de connaître.

En février 2004, Sarandou est reconnu coupable de vol et de tentative de meurtre de l'agent Leclerc.
Le 1er juin 2005, Sarandou, 56 ans, est déclaré délinquant dangereux et condamné à demeurer en prison jusqu'à ce que des psychiatres le déclarent apte à rentrer dans la société civile.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)