Leclerc (André)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Le 12 juillet 2001, à Montréal, Michael Sarandou, qui venait de commettre un vol à main armée dans une banque, transperse de 5 balles l'agent André Leclerc qui le pourchassait ; l'agent Leclerc survit à ses blessures et réintègre le Service de police de Montréal après sa convalescence ; au moment de ce dernier crime, Sarandou, un adepte des drogues dures, venait de purger une peine de 16 ans de prison infligée en 1986 pour 5 vols à main armée et pour avoir tué de 4 balles dans la tête sa maîtresse, Manon Lanthier qu'il venait à peine de connaître ; en février 2004, Sarandou est reconnu coupable de vol et de tentative de meurtre sur l'agent Leclerc ; le 1 juin 2005, Sarandou, 56 ans, est déclaré délinquant dangereux et condamné à demeurer en prison jusqu'à ce que des psychiatres le déclarent apte à rentrer dans la société civile.
Outils personels
Publicité
(Annonces   .)