Legardeur de Repentigny (Jean-Baptiste)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Militaire né en 1632 à Thury-Harcourt (Normandie, France).

Arrive en Nouvelle-France avec ses parents le 11 juin 1636.
Père de la lignée Legardeur/Nicollet d'Amérique.
Épouse Marguerite Nicollet à Québec en 1656 ; de cette union sont issus Pierre Legardeur (marié à Agathe Saint-Père), Jean-Paul Legardeur (marié à Guillaume LeNeuf), Augustin Legardeur (marié à Marie-Charlotte Charet), Alexandre Legardeur de Montesson, Jean-Baptiste Legardeur de Repentigny et de Moncarville, Michel Legardeur d'Alonceau, François Legardeur de Mutrecy, Charles Legardeur (marié à Marie-Anne-Geneviève Robineau), Noël Legardeur.
En 1644, avec l'aide de Noël Juchereau et du père Charles Lalemant, il fonde la compagnie des Habitants qui reprend à la compagnie des Cent associés le contrôle de la traite des fourrures ; il dirige la Compagnie des Habitants jusqu'à sa mort en 1709.
Élu maire de Québec le 6 octobre 1663 ; son poste est aboli quelques semaines plus tard.
Hérite de la seigneurie de Repentigny (5) en 1670.
Conseiller au Conseil souverain de la Nouvelle-France-CSNF (1703-1709).
Fils de Pierre Legardeur de Repentigny. Gendre de Jean Nicollet de Belleborne.
Décès en 1709 à Montréal.
En 1729, il avait 78 descendants.

  • Distinctions -


L'avenue de Repentigny de Montréal, la municipalité de Repentigny honorent sa mémoire.


  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)