Lemieux (Lyse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de loi (avocate) née en 1936 (11 juin 1936) à Montréal.

Études au Pensionnat Mont-Royal, au Collège Jésus-Marie d'Outremont et à l'Université de Montréal-UdeM.
Députée-protonotaire et adjointe-chef à la rédaction des jugements du district de Montréal (1962-1967).
Conseillère juridique à la Direction de l'expropriation (1967-1972), puis directrice du contentieux (1973) du ministère de la Voirie (Transports).
Membre, puis directrice de divers contentieux de ministères (1967-1973).
Directrice de l'ensemble des contentieux du gouvernement du Québec (1974-1975).
Sous-ministre associée aux affaires civiles et pénales du ministère de la Justice du Québec (1975-1978).
Juge (1978-), juge en chef adjointe (1994-1996), puis juge en chef (1996-2004) de la Cour supérieure du Québec-CSQ.
Le 19 août 2004, elle démissionne de son poste après que 2 alcootests subis à la suite d'un accident de la route révèle un taux d'alcool de 2 fois supérieur à la limite permise (0.8) ; en 2001, son permis de conduire avait été suspendu pendant 3 mois pour avoir dépassé un autobus scolaire immobilisé, ce qui lui avait valu 15 points de démérite.

Juge Cour supérieure du Québec-CSQ démissionnaire (2004).

  • Crédits -


Les Cours de justice et la magistrature du Québec (volume 1, Ignace Deslauriers, juge retraité de la Cour supérieure du Québec, Direction des communications du ministère de la justice du Québec, Bibliothèque nationale du Québec, 1991)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)