Lenoir dit Rolland (François)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Militaire et homme d'affaires (marchand de fourrures) né vers 1642 à Moras (Isère, Dauphiné, France).

Arrive en Nouvelle-France le 17 août 1665 comme soldat de la Compagnie de Salières du Régiment de Carignan-Salières.
S'établit à Lachine.
Père de la lignée Lenoir/Charbonnier d'Amérique.
Épouse Marie-Madeleine Charbonnier dit Seigneur à Ville-Marie (Montréal) le 2 janvier 1673 ; de cette union sont issus Marie-Anne Lenoir (mariée à Claude Boiteux), Antoine-François Lenoir, François-Joseph Lenoir et Gabriel Lenoir dit Rolland (marié à Marie-Josèphe Delaunay). Établit le premier poste de traites à Lachine en 1669 ; appelé Fort Rolland, ce poste fortifié au bord du lac Saint-Louis est le premier établissement de Lachine.
Excommunié en 1672 pour avoir trafiqué avec des Indiens alors qu'il lui était interdit de le faire parce qu'il n'était pas marié ; il promet de se marier dans les 3 semaines qui suivront l'arrivée d'un contingent de filles du roi ; ce qu'il fit en 1673.
Son fils, Gabriel Lenoir dit Rolland, est le premier des Rolland à établir une tannerie à Saint-Henri (île de Montréal) au bord de la rivière Saint-Pierre.
Décès en 1717 (5 mai) à l'Hôtel-Dieu de Montréal.
En 1729, il avait 17 descendants.

Le parc des Tanneries-des-Rolland honore la mémoire de cette famille.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)