Les Cèdres (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 78,31 km2.
  • Gentilé - Cédreau, elle.


  • Éphémérides -


1702 (12 octobre) Concession d'une seigneurie (4 lieues de front sur la rive nord du Saint-Laurent x 6 lieues de profondeur) par le gouverneur Louis-Hector de Callières et l'intendant Beauharnois à Pierre-Jacques-Marie de Joybert, fils de Pierre Joybert, qui la nomme Soulanges. Bornée par la seigneurie de Rigaud (60) et une partie du comté de Newton au sud-ouest, et la seigneurie de Vaudreuil (61) au nord, la seigneurie de Soulanges (62) occupe, avec celle de Vaudreuil (61), toute la langue de terre formée par le confluent de la rivière Ottawa (des Outaouais) avec le Saint-Laurent à l'extrémité supérieure du lac Saint-Louis.
1703 (15 janvier) Au décès de Pierre-Jacques-Marie de Joybert de Soulanges, la seigneurie passe à sa veuve, Marie-Anne Bécart de Granville et à sa fille unique, Louise-Geneviève, qui mariera Paul-Joseph LeMoyne.
1729 Louise-Geneviève Joybert épouse Paul-Joseph LeMoyne.
Vers 1748 Construction d'une chapelle dédiée à Saint-Joseph.
1752 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Joseph-de-Soulanges.
1767 Nomination du premier curé résidant.
1778 (12 mai) Au décès de Paul-Joseph Lemoyne de Longueuil, la seigneurie passe à son fils, Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne de Longueuil.
1806 (21 novembre) La seigneurie est léguée par testament par Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne de Longueuil à son neveu, Jacques-Philippe Saveuse de Beaujeu, qui en prend possession en 1807 au décès du testateur.
1833 (18 mars) Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph-de-Soulanges ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Soulanges (62).
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Soulanges.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Soulanges.
1852 (1 octobre) Constitution de la municipalité du village de Soulanges.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Soulanges.
1863 La seigneurie appartient à Georges-René Saveuse de Beaujeu.
1891 Après avoir hésité entre la réfection du canal de Beauharnois et le creusage du canal de Soulanges, le gouvernement du Canada donne à l'ingénieur Thomas Monro, assisté de l'ingénieur John T. Allison, le mandat de tracer les plans et devis du canal de Soulanges (23 km de longueur entre Pointe-des-Cascades et Coteau-Landing et 6 écluses) ; l'emprise du canal sera de 1,2 hectare et les propriétaires qui ne veulent pas vendre seront expropriés ; le coût estimé des travaux est de 4,750 millions $ et les travaux devront être terminés le 31 octobre 1894. Voir Soulanges (canal)
1899 Construction d'une centrale hydroélectrique.
1915 Construction de l'église Saint-Joseph-de-Soulange.
1923 La population de la paroisse est de 2 047 âmes.
1942 (8 novembre) Incendie de la première église Saint-Joseph-de-Soulange.
1948 (19 juillet) Inauguration de la nouvelle église Saint-Joseph-de-Soulange par Mgr J.-Alfred Langlois ; les plans sont de la firme d'architectes Paul & Ludger Lemieux.
1956 (21 juillet) Fondation de la Caisse populaire des Cèdres.
1961 La population est de 430 habitants.
1967 Le village de Soulanges devient le village de Les Cèdres.
1985 (9 mars) Regroupement des municipalités de Saint-Joseph-de-Soulanges de Les Cèdres sous le nom de cette dernière.
1990 La population des Cèdres est de 3 321 habitants.
1996 (7 décembre) Inauguration de la Régie intermunicipale de police des Seigneuries qui assure la sécurité des municipalités de Coteau-du-Lac, Les Cèdres, Saint-Clet et Saint-Lazare.
1998 (18 juillet) Tragédie mortelle ; accident aérien ; un avion Cessna 152 de l'école de pilotage de Les Cèdres, qui avait décollé malgré une défectuosité constatée au ressort de rappel d'un cable de direction, s'écrase dans le lac Saint-François; bilan : un mort, David Abramson, 24 ans, instructeur de pilotage et un blessé, un jeune pilote à l'entraînement.
2000 La population de Les Cèdres est de 5 413 habitants.
2002 (Juin) Les Services de police de Coteau-du-Lac, Hudson, Les Cèdres, L'Île-Perrot, Notre-Dame-de-l'Île-Perrot, Pincourt, Saint-Clet, Saint-Lazare, Terrasse-Vaudreuil et Vaudreuil-Dorion sont abolis et leurs agents sont intégrés à la Sûreté du Québec.
2007 (7 février, vers 4 h 50) Tragédie mortelle ; accident sur la route 338, près du chemin Saint-Antoine aux Cèdres ; un conducteur perd le contrôle de sa voiture qui aboutit sur un arbre après plusieurs tonneaux ; 2 passagers sont éjectés de l'automobile et les deux autres y restent coincés dans le métal tordu ; bilan : 4 morts, le conducteur, Frédéric Bélec, 23 ans, de Pincourt, Patrick Fortin, 23 ans, de L'Île-Perrot, Jason Lawlor, 20 ans, de Vaudreuil-Dorion, et Clint Preston, 25 ans, de Vaudreuil-Dorion ; le 2 avril 2008, le rapport du coroner conclut que l'alcool n'était pas en cause lors de l'incident, mais il évalue à 160 km/h la vitesse de l'automobile Ford Fusion /2007 au moment de l'impact.
2010 La population de Les Cèdres est de 5 984 habitants. (14 novembre) Une auto-patrouille conduite par l'agent Sébastien Coghlan Goyette, 25 ans, frappe un chevreuil, puis percute un arbre près de Les Cèdres ; le conducteur et sa passagère, Sophias Rigas, 22 ans, une étudiante en technique policière du Cégep John-Abbott de Pierrefonds, sont tués lors de cet incident.


Cédreaux cités dans La Mémoire du Québec -

Arcade-Momer Bissonnette, Dominique-Amable Coutlée, Jacques-Philippe Lantier, François-Xavier Prieur.

  • Centres d'intérêt -


Ancienne centrale hydroélectrique (1899) ; 2100, chemin du Fleuve ; style château ; au confluent de la rivière à la Graisse avec le canal de Soulanges ; cette usine a été construite pour l'électrification des écluses et leur éclairage électrique ; classée monument historique en 1984.
Barrage haut de 20 m ; construit entre 1912 et 1924 sur le Saint-Laurent, à la sortie du lac Saint-François, pour l'alimentation d'une centrale hydroélectrique de 162 MW.
Bassin Saint-Timothée ; encerclé par des îles naturelles (aux Vaches, Juillet, Grande Île, Papineau, de Salaberry, Saveuse)communiquant entre elles par des barrages construits par Hydro-Québec ; une piste cyclable de 7,3 km est aménagée sur ces îles auxquelles les cyclistes accèdent par un traversier.
Église Saint-Joseph (1948).
Maison Pierre-Charay (1793) ; 1037, chemin du Fleuve ; loge une galerie d'art ; classée monument historique en 1981.

  • Services -


Aéroport privé.

  • Toponymie -


Les Cèdres s'explique par le fait qu'à proximité, il y avait autrefois quelques gros cèdres (thuyas) sous lesquels les bateliers voyageant entre Montréal et Kingston, Ontario, se donnaient rendez-vous.
Saint-Joseph rappelle le souvenir de Joseph-Dominique-Emmanuel LeMoyne qui était propriétaire de la seigneurie de Soulanges (62) à l'époque de l'érection canonique de la paroisse.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Salaberry-de-Valleyfield, entre les lacs Saint-Louis et Saint-François.
Diocèse de Valleyfield.
Division administrative seigneuriale de Montréal-DASM.
Municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges.
Communauté métropolitaine de Montréal.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 338 via Autoroute 540.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)