Les Mines (agglomération de Nouvelle-Écosse-NE)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).


  • Éphémérides -


1604 Champlain y débarque à la recherche du cuivre dont avait parlé le sieur Prévert de Saint-Malo qui avait cru y découvrir du cuivre.
1680 Établissement des premiers colons au lieu-dit Les Mines (Pierre Mélanson dit Laverdure et sa femme Marguerite Mius d'Entremont et leur 7 enfants, puis, peu de temps après, Pierre Terriau et sa femme Céline Landry, Pierre Landry, Claude Landry, René Leblanc, Étienne Hébert, Claude Boudrot, Martin Aucoin) sur les bords des rivières Gaspareau et Saint-Antoine.
1693 La population des Mines est de 305 habitants.
1701 La population des Mines est de 487 habitants.
1707 La population des Mines est de 677 habitants.
1713 (11 avril) Par le Traité d'Utrecht, l'Acadie (moins l'île Saint-Jean et l'île Royale ou Cap-Breton), passe sous domination anglaise.
1714 La population des Mines est de 1 031 habitants.
1730 La population des Mines est de 2 500 habitants.
1737 La population des Mines est de 3 736 habitants.
1750 La population des Mines est de 5 000 habitants.
1755 Déportation des Acadiens 1 510 par le lieutenant-colonel John Winslow et 732 par le lieutenant-colonel Osgood. Le lieutenant-colonel John Winslow commande l'incendie de 255 maisons, 276 granges, 155 dépendances, 11 moulins et 1 église dans la région (Gaspareau, Canard, Habitants et Perro).
1760 Trois cents évadés acadiens repris sont envoyés en France. Des émigrés anglais chargés à bord de 22 vaisseaux débarquent au bassin des Mines. Les Anglais rebaptisent le village du nom de Hantsport.

  • Repères géographiques -


Au fond de la Baie Française (Baie de Fundy) sur l'isthme de Chinectou.
Acadie

Publicité

(Annonces .)
Outils personels