Loretteville (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Superficie - 7,27 km2.
  • Gentilé - Lorettevillois, oise.


  • Éphémérides -


1676 Fondation d'une mission catholique et ouverture des registres de la paroisse Saint-Ambroise.
1827 (18 septembre) Érection canonique de la paroisse Saint-Ambroise ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Gaudarville (49), de la seigneurie de Saint-Ignace (53) et de la seigneurie de Saint-Gabriel (51).
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette.
1848 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Lorette.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette.
1904 (15 juin) Constitution de la municipalité du village de Saint-Ambroise par détachement de celle de la paroisse de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette.
1913 (23 avril) Le village de Saint-Ambroise adopte le nom de Loretteville.
1923 La population de la paroisse est de 3 979 âmes.
1936 (9 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Loretteville.
1941 Fondation de l'École des ursulines de Loretteville (cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons en 2010).
1947 Le village de Loretteville devient ville.
1950 Érection canonique de la paroisse Sainte-Marie-Médiatrice.
1990 La population de Loretteville est de 14 335 habitants.
2000 La population de Loretteville est de 13 862 habitants. (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais adoptée par l'Assemblée nationale le même jour ; cette loi ordonne, entre autres, le regroupement des municipalités de Beauport, Cap-Rouge, Charlesbourg, Lac-Saint-Charles, L'Ancienne-Lorette, Loretteville, Québec, Saint-Augustin-de-Desmaures, Sainte-Foy, Saint-Émile, Sillery, Val-Bélair et Vanier sous le nom de Québec.
2001 (31 décembre) Les municipalités regroupées cessent d'exister séparément.
2002 (1 janvier) Naissance de la nouvelle ville de Québec.
2004 (20 mai) Les contribuables de l'ancienne municipalité de Loretteville (11,6 %)signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville Québec et à devenir une entité municipale distincte. (20 juin) Référendum sur le démembrement de la ville de Québec ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Loretteville (14,35 % des électeurs inscrits) demeure partie de la ville de Québec.

Lorettevillois cités dans La Mémoire du Québec -

Ludger Bastien, Jean Grenier, Antoine Racine, Dominique Racine.

  • Centres d'intérêt -


Église Saint-Ambroise ; orgue Casavant (1911).

Centre d'interprétation du parc de la Falaise et de la chute Kabir Kouba ; situé à a jonction du Bouclier canadien et des Basses terres du Saint-Laurent ; la chute tombe de 28 m et s'écoule entre des falaises atteignant parfois 70 m ; vestiges des moulins et de la centrale hydroélectrique qui y furent aménagés jadis ; sentier (8 km) avec belvédères ; la faune comprend le grand-duc d'Amérique, le martin-pêcheur d'Amérique, le raton laveur, l'écureuil, la salamandre etc. kabir kouba est une expression amérindienne signifiant «rivière aux mille détours».
Maison Savard (1762).

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous. Ski de fond ; 7 km.

  • Services -


Centre hospitalier Chauveau (114 lits).

  • Toponymie -


Anciennement connue sous les noms de Jeune-Lorette et Indian Lorette.

Lorette a été donné comme nom de la paroisse par le père Chaumont, lors de la construction de la première chapelle destinée aux Hurons ; guéri à Lorette (Italie), d'une grave maladie, ce jésuite avait une grande dévotion pour Notre-Dame de Lorette. Lorsque les Hurons quittent Lorette, en 1697, ils donnent à leur nouveau poste le nom de Jeune-Lorette, et Lorette devient L'Ancienne-Lorette.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent, au nord-ouest de Québec, sur la rivière Saint-Charles.
Diocèse de Québec.
Région touristique de Québec.
Carte 4.

Carte 4 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)