Marcil (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Fonctionnaire. Directeur de la réalisation des travaux de la Ville de Montréal ; en octobre 2008, il accepte de Joe Barsellino l'invitation à un voyage en Italie en compagnie d'Yves Lortie, de la firme Génivar, et de Jocelyn Dupuis, directeur général de la FTQ-Construction.

En 2006, Catalina Milioto, ingénieure, fille de Nicolo Milioto, est embauchée comme chef d'équipe dans son service par la ville de Montréal.
Le 22 avril 2009, le maire de Montréal Gérald Tremblay est informé par courriel d'un manquement grave aux règles d'éthique des fonctionnaires par Robert Marcil ; le maire demande à Jean-Yves Hinse, directeur des Services des relations professionnelles au Service du capital humain de la ville, de vérifier les allégations.
Les 22 et 23 juin 2009, Robert Marcil est rencontré par la direction du Service du capital humain de la ville et est invité à démissionner de son poste.
Le 26 juin 2009. Robert Marcil remet sa démission pour «effectuer une réorientation de carrière».
Le 31 juillet 2009, Robert Marcil quitte effectivement son emploi à la Ville de Montréal.
Le 25 août 2009, Le journal La Presse et CBC/Radio-Canada révèlent que Robert Marcil, Yves Lortie, vice-président de la Compagnie Génivar, et Jocelyn Dupuis, directeur général de la FTQ-Construction, ont voyagé en Italie du 15 au 24 octobre 2008 avec leurs épouses à l'invitation et aux frais de Joe Borsellino, président de Construction Garnier.
La compagnie Catcan de Paolo Catania était sur une liste de Robert Marcil et a été sollicitée pour 5 000 $ et il semble qu'elle a effectivement contribué 5 000 $
La firme Cima + d'Yves Théberge était sur la liste de Robert Marcil, et a été sollicitée pour 5 000 $ ; il ne semble pas que la firme ait contribué.
La compagnie Doncar Construction de Joseph Giguère était de sur la liste de Robert Marcil et a été sollicitée pour une somme indéfinie ; il semble qu'elle ait contribué pour 2 000 $.
La compagnie Construction Soter d'Éric Giguère était sur la liste de Robert Marcil et a été sollicitée pour 5 000 $ ; il semble qu'elle ait contribué pour 2 000 $.
La firme Génivar de François Perreault était de sur la liste de Robert Marcil et a été solllicitée pour 5 000 $; il semble qu'elle ait contribué pour 500 $.
La firme Groupe Séguin de Michel Lalonde était sur la liste de Robert Marcil et a été sollicitée pour 5 000 $ ; il semble qu'elle ait contribué pour 5 000 $.
Le 8 octobre 2014, La Presse rapporte que Marcil a été radié pour une année par l'Ordre des ingénieurs du Québec pour avoir accepté un voyage en Italie avec l'entrepreneur Joe Borselino en 2008.


(sources : La Presse du 19 octobre 2013, page A6)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)