Marcoux (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 21 avril 1978, une bombe placée sous le siège avant de sa Cadillac explose et tue Rolland Quintal, à la porte de son logement de Verdun ; ce contremaître employé de la compagnie Stelco était inconnu de la police ; Marcel Talon, avait été condamné à la prison à perpétuité pour une tentative de meurtre d'un homme qu'il croyait pédophile survenue à la taverne Le Plateau à Montréal en 1968, mais il était en liberté surveillée au moment du décès de Rolland Quintal ; le 8 juillet 1986, pour s'acquitter d'une dette de drogue de 5 000 $ alors qu'il est de nouveau en liberté surveillée, Marcel Talon assassine Pierre Marcoux, un gérant de banque de Saint-Lambert ; en 1990, Marcel Talon participe à l'attaque d'un avion convoyeur de la Brink's ; ce vol rapporte 15 millions $ aux malfaiteurs ; en 1993, Marcel Talon et ses compères passent six mois à creuser un tunnel menant à la chambre forte de la Banque de Montréal sur la Place d'Armes dans le Vieux-Montréal, puis abandonnent leur méfait lorsqu'un arbre s'effondre dans leur ouvrage à la suite d'une fuite d'eau ; le 8 juillet 1993, Marcel Talon fait partie d'un groupe de malfaiteurs qui rate un hold-up contre le transporteur d'argent Secur à Saint-Laurent ; le 14 décembre 1993, Marcel Talon est arrêté après avoir vendu une bombe de 5 000 $ à des amateurs ; le 14 février 1994, craignant pour sa vie et celle de sa fille qui a reçu des menaces de ses anciens complices, Marcel Talon signe un contrat de délateur, admet sa participation dans le vol de la Brink's et est condamné à 7 ans de prison ; en 1996, Marcel Talon se raconte au journaliste Jean-Louis Morgan qui publie le livre Et que ça saute ! aux Éditions Alain Stanké ; dans ce livre, Talon confesse les meurtres de Roland Quintal et de Pierre Marcoux ; en 2003, Talon, muni d'une nouvelle identité, se fait pincer à voler des chèques du ministère du Revenu pour des remboursements d'impôt et est condamné à 3 ans de prison ; en mars 2004, le film Dernier Tunnel réalisé par Érik Canuel et mettant en vedette Michel Côté, basé sur le percement du tunnel vers la Banque de Montréal en 1993, prend l'affiche au Québec ; le 12 novembre 2004, Talon est accusé du meurtre de Pierre Marcoux commis le 8 juillet 1986 ; le 24 mai 2006, la juge Sophie Bourque de la Cour supérieure du Québec ordonne un arrêt de procédure entreprise contre lui en 2004 par Line Quintal, la fille de Rolland Quintal assassiné par Talon en 1978, parce que, en vertu du contrat de délateur signé en 1994, la Couronne avait renoncé à le poursuivre pour ses actes criminels antérieurs ; Talon est libéré sous conditions le 2 octobre 2006.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)