Melanson, Melançon, Malonson, Malanson (Charles ; dit LaRamée)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Agriculteur, agent seigneurial et capitaine de milice né vers 1643 en Angleterre.

Frère de Pierre Melanson dit LaVerdure.
Arrive à Port-Royal (Acadie), avec ses parents en 1657 ; la famille accompagnait Sir Thomas Temple, le nouveau gouverneur anglais de l'Acadie.
S'établit à Port-Royal (Acadie), au bord de la rivière Annapolis.
Père de la lignée Melanson/Dugas d'Amérique.
Épouse Marie Dugas à Port-Royal en 1663 ; de cette union sont issus Marie Melanson (mariée à David Basset), Marguerite Melanson, Anne Melanson (mariée à Jacques de Saint-Étienne de LaForest, puis, en secondes noces, à Alexandre Robichaud), Cécile Melanson (mariée à Abraham Boudreau, puis, en secondes noces, à Jean-Antoine Beliveau), Françoise Melanson (mariée à Jean Cyr), Isabelle Melanson (mariée à Michel Bourque dit Michaud), Charles Melanson (marié à Anne-Jeanne Bourque)Magdeleine Melanson (mariée à Jean Béliveau dit LeJeune), Marie Melanson (mariée à Charles Béliveau dit Bideau), Ambroise Melanson (marié à Françoise Bourque, puis, en secondes noces, à Marguerite Comeau), Pierre Melanson (marié à Anne Granger), Claude Melanson (marié à Marguerite Babineau), Jean Melanson (marié à Magdeleine Petitot de Saint-Seine), Marguerite Melanson (mariée à Jean-Baptiste Landry dit Toc).
Décès en 1700 à Port-Royal (Acadie).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)