Montréal (municipalité de ville). ; Scandales. Affaire Patrick Limoges. (Service de police de Montréal-SPVM)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 7 juin 2011, vers 6 h 40, Mario Hamel, 40 ans, un itinérant armé d'un couteau de chasse à longue lame (style Rambo), est repéré sur la rue Saint-Denis alors qu'il s'affaire à éventrer les sacs à ordures entre les rues Sanguinet et Hôtel-de-Ville et à répandre le contenu dans la rue ; un témoin appelle la police.

Quatre agents arrivent sur les lieux et tentent de convaincre Hamel de jeter son arme ; certains des agents le connaissent puisqu'ils disent «Mario, jettes ton couteau» ; après le poivre de Cayenne qui se révèle inefficace, les agents dégainent leurs pistolets et Hamel est abattu ; Patrick Limoges, 40 ans, un préposé à l'entretien de l'Hôpital Saint-Luc, qui marchait à une vingtaine de mètres de Hamel, sur le côté ouest de la rue Saint-Denis en direction de son lieu de travail, reçoit une balle à la nuque lors de la fusillade et décède plus tard à l'Hôpital.
Hamel avait demandé à un ami de lui prêter son camion afin qu'ils puisse rendre visite à ses enfants dans la région du mont Orford ; l'ami ayant refusé, Hamel creva les pneus du camion et entreprit d'éventrer les sacs à ordures sur la rue Saint-Denis ; selon des gens qui le connaissaient, Hamel était plutôt dément et voulait tuer tout le monde ; il voulait tuer sa mère et disait qu'elle l'avait vendu pour de la viande à chien.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)