Montréal (municipalité de ville). Centres commerciaux et magasins

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Centre Eaton (centre commercial) ; 705, rue Sainte-Catherine Ouest ; plans de Soiferman et Fichten (1990), adjaçant à l'ancien magasin Eaton avec lequel il communique à l'est ; communique également avec la Place Ville-Marie au sud et avec la Place Montréal Trust à l'ouest.


Complexe Desjardins (centre commercial et édifices à bureaux). Occupe le quadrilatère borné par les rues Saint-Urbain, à l'est, Sainte-Catherine, au nord, Jeanne-Mance à l'ouest et le boulevard René-Lévesque, au sud ; communique par voie souterraine avec la Place des Arts et la station de métro Place-des-Arts, au nord, et la place Guy-Favreau et le Palais des Congrès, au sud ; site du siège montréalais du Mouvement Desjardins dont l'origine remonte à la fondation de la première caisse populaire du Québec par Alphonse Desjardins en 1900.

Cours Mont-Royal (centre commercial, édifice résidentiel et édifice à bureaux) logé dans l'ancien hôtel Sheraton Mont-Royal (1 100 chambres, 1922) ; transformé en 1990 selon des plans des architectes Ross and MacFarlane) ; la structure d'acier est l'oeuvre de la Dominion Bridge Company de Lachine ; extrémité ouest de la ville souterraine de Montréal ; station de métro Peel ; communique avec la Place Montréal Trust à l'est. Le site de l'hôtel avait été occupé par La Baraque, un bâtiment militaire de l'armée canadienne.

Magasin Birks (magasin, néo-roman, 1894) ; plans de Edward Maxwell; agrandi en 1902, 1906, 1913 et 1931, l'édifice de 3 étages en façade, rue Sainte-Catherine Ouest, mesure 27,5 m de largeur sur 70 m de profondeur.

Magasin Eaton (magasin, style classique du Nord de l'Italie, 1927) ; 677, rue Sainte-Catherine Ouest) ; plans des architectes Ross and Macdonald ; comprenait initialement 6 étages ; haussé à 9 étages en façade entre 1928 et 1931 ; agrandi vers la rue Maisonneuve en 1960, l'édifice mesure 64 m de largeur, 155 m de profondeur et occupe tout le quadrilatère borné par les rues Sainte-Catherine et University, le Boulevard Maisonneuve et les Terrasses Eaton ; son restaurant d'abord baptisé Le François Premier devient The Ninth Floor à l'usage à cause de sa situation au neuvième étage de l'immeuble ; inauguré le 26 janvier 1931, ce restaurant de 650 places est l'une des plus belles salles de style art déco à Montréal conçu et décoré par l'architecte français, Jacques Carlu et son épouse, Natasha Carlu ; madame Eaton avait fait le voyage à bord du paquebot Île-de-France au cours des années 1920 et avait demandé que le design du restaurant du neuvième étage soit insopiré de celui de la salle à dîner de ce paquebot ; le magasin Eaton fait faillite en 1999 et l'édifice de la rue Sainte-Catherine est racheté par la compagnie Ivanhoe, propriété de la Caisse de dépot et placement du Québec-CPDQ qui, en 2001-2002, le transforme complètement sauf la salle à manger du Neuvième qui n'est pas modifiée mais qui demeure fermée ; l'édifice rénové logeait principalement le magasin Les Ailes de la mode, mais, la clientèle n'étant pas au rendez-vous, cette entreprise n'a pu tenir le coup et a dû réduire considérablement sa surface en 2003. P.S. L'architecte Carlu, professeur de design au Massachusetts Institute of Technologies de Boston, a également conçu le Trocadéro de Paris et la Rainbow Room de la Rockefeller Plaza de New York. En octobre 2013, Les Ailes de la Mode annoncent l a fermeture de leur magasin du centre-ville de Montréal.

Magasin Holt Renfrew (magasin, style Art Deco, 1937) ; 1300, rue Sherbrooke Ouest.
Éphémérides
1837 Fondation d'un magasin et atelier de chapeaux par W.S. Henderson & Co. à Québec.
1886 G. R. Renfrew est nommé fournisseur de fourrures de la reine
1889 Ouverture d'un magasin Holt and Renfrew à Toronto
1900 À la suite de plusieurs changements de nom, la chaîne de magasisns adopte le nom de Holt, Renfrew and Co.
1937 Le magasin Holt and Renfrew s'installe sur la rue Sherbrooke Ouest dans un édifice construit selon des plans des architectes Ross and MacFarlane (aujourd'hui Duchesne and Fish) ; l'édifice de 7 étages en façade, mesure 15,25 m de largeur sur 35 m de profondeur soit une surface louable de 64 000 pi2 ;
1986 le magasin Holt and Renfrew est acheté par Galen Weston
2011 Le magasin Holt and Renfrew est vendu au Selfridges Group qui acquiert aussi le magasin Ogilvy ; Selfridge Group appartient à la famille Weston qui détient la participation majoritaire dans le géant alimentaire Loblaw propriétaire, entre autres, des supermarchés Maxi et Provigo au Québec).

Magasin La Baie (style roman, 1891) ; 585, rue Sainte-Catherine Ouest ; plans de John Pierce Hill ; premier grand magasin établi rue Sainte-Catherine ; agrandi en 1902, 1922, 1964 et 1992, l'édifice de 4 étages en façade mesure 50,3 m de largeur sur 150,9 m de profondeur et occupe tout le quadrilatère borné par les rues Sainte-Catherine et Aylmer, le boulevard Maisonneuve et l'avenue Union ; construit pour la société Henry Morgan and Co. fondée à Montréal en 1845 par Henry Morgan, puis fusionnée avec la Hudson's Bay Company-HBC qui lui donne le nom de La Baie en 1960; extrémité est de la ville souterraine de Montréal ; communique avec les Promenades de la Cathédrale à l'ouest.

Magasin Ogilvy (centre commercial) ; 1307, rue Sainte-Catherine Ouest ; plans de David Ogilvy, fils du propriétaire, James Angus Ogilvy.

  • Éphémérides -


1837 Fondation d'un magasin de chapeaux par W.S. Henderson & C. à Québec.
1866 Fondation d'un magasin de tissus par James Angus Ogilvy à l'angle des rues Mountain (de la Montagne) et Craig (Saint-Antoine)
1884 Le magasin d'Ogilvy déménage à l'angle des rues Saint-Antoine et Mountain.
1886 G. R. Renfrew est nommé fournisseur de fourrures de la reine.
1889 Ouverture d'un magasin Holt Renfrew à Toronto
1896 Le magasin d'Ogilvy emménage à l'angle nord-est des rues Saite-Catherine Ouest et Mountain (de la Montagne).
1900 À la suite de plusieurs changements de nom, la chaîne de magasisns adopte le nom de Holt, Renfrew and Co.
1912 Le magasin d'Ogilvy déménage à l'angle nord-ouest des rues Mountain et Sainte-Catherine Ouest ; l'édifice (style roman, 1910-1912 de 4 étages en façade, mesure 41 m de largeur sur 112,7 m de profondeur (64 000 pi2) ; en 1927, l'édifice est acheté par James Aird Nesbitt au prix de 38 500 $.
1927 J. Aird Nesbitt achète le magasin Ogilvy et employe un joueur de cornemuse qui parade dans le magasin Ogilvy entre midi et 13 h ; c'est lui qui fait aménager la Salle Tudor et qui fait fabriquer les boites tartan qui transformées en sacs font la renommée de la maison ; il acquiert le chandelier de crystal du Théâtre Her Majesty's ey l'installe dans au rz-de-chaussée.
1929 Inauguration de la Salle Tudor
1937 Le magasin Holt and Renfrew s'installe sur la rue Sherbrooke Ouest dans un édifice construit selon des plans des architectes Ross and MacFarlane (aujourd'hui Duchesne and Fish) ; l'édifice de 7 étages en façade, mesure 15,25 m de largeur sur 35 m de profondeur soit une surface louable de 64 000 pi2.
1947 Un ensemble de figurine mécanisées fait son apparition dans la vitrine de l'angle est du magasin Ogilvy.
1957 Fermeture de la Salle Tudor
1985 Daniel E. Fournier achète le magasin et le transforme en une soixantaine de boutiques haut de gamme tout en lui gardant son cachet écossais original ; sa salle Tudor, où se tiennent concerts et expositions, avait été inaugurée en 1929, fermée en 1957, restauration de la Salle Tudor
1986 Réouverture de la Salle Tudor
1986 Le magasin Holt and Renfrew est acheté par Galen Weston
1997 Daniel Fournier vend le magasin à la Standard Life Insurance Co.
2000 Pyxis Real Estate Equities et la Caisse de retraite des employés de Radio-Canada achètent l'édifice Ogilvy de la Standard Life Assurance Co of Canada au prix de 50 M $.
2010 (Juillet) Un groupe constitué de Champlain Financial Corp., du Fonds immobilier du Fonds de solidarité de la Fédération des travailleurs du Québec, du Groupe Devimco et de la Fiducie de placement immobilier BB (ou Beaudoin/Bombardier), achète l'édifice Ogilvy au prix d'environ 100 M $
2011 (Juillet) Le magasin Ogilvy est vendu au Selfridges Group Ltd de la famille Weston, qui exploite la chaîne de 11 magasins Holt Renfrew au Canada, les magasins à rayons Selfridges et Brown en Angleterre ; Selfridges Group appartient à la famille Weston qui détient la participation majoritaire dans le géant alimentaire Loblaw propriétaire, entre autres, des supermarchés Maxi et Provigo au Québec) ; l'édifice de 120 000 pi2 est loué à 80 % à des boutiques (Louis Vuiton, Ports 1961, Collange, Michael Kors, Bleu Comme le Ciel, Design Louis George, Anne Fontaine, Eileen Fisher, Jaeger, Burberry, Judith and Charles).
2011 Le magasin Holt and Renfrew est vendu au Selfridges Group.
2012 (Avril) Selfridges Group et le promoteur immobilier Devimco annoncent leur intention d'agrandir le magasin Ogilvy et de construire un Hôtel et un stationnement souterrain de 400 places qui couvriront le terrain où est situé l'Hôtel de la Montagne et le terrain vacant ainsi que les locaux occupés sur la rue Crescent par le Bar Thursday's et des restaurants qui seront également démolis.

(source : The Gazette, 20 novembre 2013, page A26)

Magasin Simpson's (1930) ; rue Sainte-Catherine Ouest; plans des architectes torontois Chapman and Oxley ; agrandi en 1949 et en 1954, l'édifice de 6 étages en façade, sur la rue Sainte-Catherine, mesure 62 m de largeur sur 68,6 m de profondeur ; fermé en 1990, il est transformé en 1998-1999 en un ensemble de salles de cinéma logées au dessus du magasin Simon's.

Place Montréal Trust ; centre commercial et édifice à bureaux ; à l'angle des rues Sainte-Catherine Ouest et McGill College ; plans de Arcop et associés communique avec les Cours Mont-Royal, à l'ouest, et le Centre Eaton, à l'est.

Place Ville-Marie (1962); plans de I.M. Pei, Affleck et associés ; le premier jalon de la ville souterraine de Montréal, elle communique, au sud, avec l'hôtel Reine-Élisabeth, la Gare centrale, la Place Bonaventure et le métro Bonaventure, et, au nord, avec le Centre Eaton et la station de métro McGill ; ensemble d'édifices abritant des commerces et des bureaux ; construit entre 1958 et 1962 par la Foundation Co. selon des plans de l'architecte américain d'origine chinoise, Ieoh Ming Pei ; comprend entre autres un édifice cruciforme haut de 188 m, une grande plaza, des stationnements et des galeries commerciales intérieures ; pour réaliser le projet, il a fallu tout ériger au dessus des rails conduisant à la gare centrale du Canadien National ; avant la construction de ce complexe immobilier, ce qui est aujourd'hui le boulevard René-Lévesque jouxtait un trou profond de 15,25 m dans lequel aboutit toujours le tunnel du mont Royal ; Pei est l'architecte qui plus tard concevra la pyramide de verre du Musée du Louvre à Paris.

Promenades de la Cathédrale (centre commercial) ; plans de Webb, Zerafa, Menkès, Housden ; construit sous la cathédrale Christ Church) ; communique par voies souterraines avec le magasin La Baie, à l'est, le magasin Eaton, à l'ouest et la station de métro McGill, au nord.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)