Montréal (municipalité de ville). Histoire (1535-1900)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).


Période 1535-1700

1535
(2 octobre) Débarquement de Jacques Cartier qui est alors accueilli au Gros-Sault de la rivière des Prairies par plus de 1 000 Amérindiens vivant dans une enceinte palissadée que Cartier nomme Hochelaga ; Jacques Cartier est le premier Européen à visiter ce site.
(3 octobre) Cartier monte sur le mont Royal.

1541 Deuxième voyage de Jacques Cartier.

1603
(Juin) Débarquement de Samuel de Champlain qui n'y trouve personne pour l'accueillir comme ce fut le cas pour Jacques Cartier en 1535.

1610
(Mai-Juin), Étienne Brulé est le premier Européen à descendre les rapides de Lachine avec les Amérindiens.

1611
Établissement d'un poste de traite nommé place Royale par Samuel de Champlain qui construit une muraille dans l'île.
(28 mai) Champlain donne le nom de Sainte-Hélène à l'île située en face de l'île de Montréal, et nomme Grand sault Saint-Louis les rapides qui caractérisent le fleuve entre l'île de Montréal et la rive droite du Saint-Laurent.

1627
Fondation de la Compagnie des Cent-Associés pour évangéliser le Canada par le cardinal Richelieu.

1636
(15 janvier) Concession de l'île en seigneurie à Jacques Girard, sieur de La Chaussée, prête-nom de Jean de Lauson, l'un des directeurs de la Compagnie des Cent-Associés.

1638
Jean de Lauson devient officiellement le seigneur de l'île de Montréal.

1639
Fondation, en France, de la Société Notre-Dame de Montréal par Jérôme Le Royer de La Dauversière, le baron Pierre Chevrier de Fancamp et l'abbé Jean-Jacques Olier, fondateur des sulpiciens de Paris ; l'objet de la société est l'évangélisation des Sauvages de la Nouvelle-France.

1640
(7 août) Jean de Lauzon vend une partie de sa seigneurie de l'Ile-de-Montréal à la Société de Notre-Dame.
(17 décembre) La Compagnie des Cent-Associés annule la vente de la seigneurie de l'Ile-de-Montréal, mais reconcède le bas de l'île à Pierre Chevrier, baron de Fancamp et à l'abbé Jérôme Le Royer de la Dauversière pour la Société de Notre-Dame de Montréal ; le territoire de la seigneurie est traversé par la Petite rivière Saint-Pierre, la rivière Dorval, le ruisseau de l'Orme, le ruisseau Notre-Dame-des-Neiges, la coulée des Roches, le ruisseau de La Prairie et le ruisseau Migeon.

1641
(8 août) Trois navires partent de La Rochelle et de Dieppe (France) à destination de l'Amérique ; Paul Chomedey de Maisonneuve y amène une quarantaine des premiers colons de Ville-Marie (Montréal) qu'il a reçu mandat de fonder et de gouverner ; Jeanne Mance y vient fonder un hôpital.
(20 août) Maisonneuve arrive à Québec avec les premiers colons qu'il compte installer à Ville-Marie (Montréal) ; Jeanne Mance fait partie des passagers.

1642
Construction d'un fort en maçonnerie à la Pointe-à-Callière.
(17 ou 18 mai selon les sources) Fondation de la mission Notre-Dame et de la bourgade de Ville-Marie par Pierre Chomedey de Maisonneuve, ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame et construction d'un réduit en pieux.
(8 octobre) Fondation de l'Hôtel-Dieu de Montréal par Jeanne Mance.
(25 décembre) Une crue des eaux de la rivière Saint-Pierre menace d'inonder le fort récemment construit ; les eaux remplissant les fossés creusés le long du fort, Maisonneuve plante une croix au bord de la rivière et promet à Dieu que si le fort est englouti, il déplacera l'établissement, mais s'il est épargné, il plantera une croix sur le mont Royal ; les eaux se résorbent et le site de Ville-Marie reste le même.

1643
(12 juin) Six colons qui coupent des arbres à quelque 200 pas du fort de Ville-Marie sont attaqués par des Iroquois qui tuent 3 d'entre eux, Bernard Berti ou Berté, Guillaume Boissier dit Guillin et Pierre Laforest dit l'Auvergnat ; les 3 autres son faits prisonniers ; les rues Boissier, Laforest et Berté de Montréal honorent la mémoire des 3 premiers colons tués sur l'île de Montréal.

1644
Constitution du conseil de l'agglomération de Montréal.

1645
Fondation à Paris, de la Société de Saint-Sulpice par Jean-Jacques Olier de Verneuil.
Monsieur de Maisonneuve part en France et laisse la direction de la colonie à Louis D'ailleboust.

1646
Ouverture de l'Hôtel-Dieu de Montréal (18 m x 7m), rue Saint-Paul, par Jeanne Mance.

1647 (8 novembre) Premier mariage célébré à Montréal, celui de Mathurin Le Mounier et de Françoise Fafard.

1648
Louis d'Ailleboust est nommé gouverner de la colonie. Première concession de terre dans la seigneurie de Montréal ; Pierre Gadois et son épouse, Louise Manger, sont les premiers concessionnaires (cette concession couvrait le territoire aujourd'hui borné par les rues Saint-Pierre, McGill, Saint-Paul et Ontario).
(24 novembre) Première naissance enregistrée à Ville-Marie, celle de Barbe Meunier, fille de Mathurin Meunier et de Françoise Fafard mariés le 3 novembre précédent.

1650 Le gouverneur Montmagny concède une terre de Pointe-Saint-Charles à Gilbert Barbier.

1651
Premier incendie de Ville-Marie. Violentes attaques des Iroquois.

1653
(16 novembre) Arrivée de Marguerite Bourgeoys accompagnée d'une centaine de colons recrutés en France pour la Première grande Recrue.

1657
Début de la construction en bois de la première chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours par Marguerite Bourgeoys.
Arrivée des 4 premiers sulpiciens qui logent à l'Hôtel-Dieu.
Fondation du Séminaire de Saint-Sulpice.
(30 avril) Marguerite Bourgeoys prend possession d'un terrain et d'une étable sur la rue Saint-Paul.
(25 novembre) Ouverture, dans son étable, de la première école de Montréal par Marguerite Bourgeoys.

1658
(12 février) Concession d'un fief (100 arpents) à Lambert Closse qui le nomme Closse. Construction d'un moulin à vent non loin de la chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours.

1659
Arrivée d'un groupe de colons (62 hommes et 47 femmes dont 3 religieuses hospitalières de Saint-Joseph) recrutés en France lors de la Deuxième grande recrue ; les hospitalières prennent charge de l'Hôtel-Dieu de Montréal construit sur la rue Saint-Paul à la fin du XVIIe siècle.
(21 avril) Concession du reste de l'île de Montréal à la Société Notre-Dame-SND de Montréal.

1660
Le recensement indique 407 habitants sur l'île de Montréal dont 88 sont nés en Nouvelle-France et 82 sur l'île de Montréal et 319 sont des immigrants.
(14 mai) L'abbé Gabriel de Queylus, frustré de ne pas avoir été nommé vicaire apostolique de Québec, retourne en France.
(21 mai) Dollard des Ormeaux et ses compagnons (Christophe Augier dit Desjardins, Jacques Boisseau dit Cognac, Jacques Brassier, François Crusson dit Pilote, Alonié Delestre, René Doussin de Sainte-Cécile, Simon Grenet, Roland Hébert dit Larivière, Nicolas Josselin, Robert Jurie, Jean Lecomte, Louis Martin, Étienne Robin dit Des Forges, Jean Tavernier dit La Lochetière, sieur de La Forest, Nicolas Tiblemont et Jean Valets) sont tués au Long-Sault (Carillon) ; selon certains, Robert Jurie, qui participe à la bataille, aurait été sauvé par les Hollandais et serait retourné en France par la suite ; selon d'autres, il serait mort en même temps que les autres.

1661
Construction du Séminaire de Saint-Sulpice sur la rue Saint-Paul.
Les Iroquois s'attaquent aux colons et en font 13 prisonniers.
(3 août) L'abbé Gabriel de Queylus revient à Montréal avec le pouvoir d'y créer une cure indépendante du vicariat apostolique de Québec ; Mgr de Laval ne l'entendant pas ainsi, il est rappelé en France et s'embarque le 22 octobre suivant.

1662
(6 février) Lambert Closse est tué par les Iroquois.

1663
(5 mars) Dissolution de la Société de Notre-Dame ; la seigneurie de l'Ile-de-Montréal passe au Séminaire de Saint-Sulpice de Paris à charge d'acquitter les dettes de la Société de Notre-Dame tant en France qu'en Nouvelle-France.

1664
Établissement du premier tribunal à Montréal.
(30 mai) L'îles Sainte-Hélène et l'île Ronde sont concédée à Charles LeMoyne de Longueuil.

1665
Maisonneuve retourne en France.
Des colons s'établissent sur la Côte Saint-Jean et sur la Côte Sainte-Anne sur la pointe est de l'île.
(Août-septembre) Le Régiment de Carignan-Salières (1 200 soldats) débarque en Nouvelle-France pour combattre les Iroquois ; leur mission terminée, 40 d'entre eux s'établirent à Montréal.

1666
Arrivée de François Dollier de Casson, supérieur des sulpiciens de Montréal.
Le recensement indique que l'île de Montréal compte 625 habitants dont 241 femmes et de 384 hommes.

1667
Concession du fief de la Côte-Saint-Sulpice par les sulpiciens à Robert Cavelier de LaSalle.
1668
Les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* acquièrent la ferme Saint-Gabriel de François LeBer, l'oncle de Jeanne Leber. La maison de ferme Saint-Gabriel sera transformée en musée, puis en lieu historique.

1671
Établissement du plan des rues de Ville-Marie (Montréal) par François Dollier de Casson ; la rue Notre-Dame sera réservée aux institutions religieuses et la rue Saint-Paul, aux commerces.
Construction de la seconde église Notre-Dame par François Dollier de Casson.

1672 Le notaire Basset établit un plan d'alignement des rues de Ville-Marie.
Pose de 5 pierres angulaire e l'église Notre-Dame.
1674
Fondation par les sulpiciens et ouverture des registres de la paroisse Saint-Enfant-Jésus de Pointe-aux-Trembles.

1675
Marguerite Bourgeoys remplace la chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours de 1657 par la première église construite en pierre sur l'île de Montréal.

1676
Les sulpiciens fondent, sur le mont Royal, une mission destinée à isoler les Iroquois, les Algonquins et les Hurons qui, selon eux, se mêlaient trop aux Français.
Fondation de la paroisse des Saints-Anges-Gardiens de Lachine.
(9 septembre) Maisonneuve décède à Paris.

1678
(3 octobre) Érection canonique de la paroisse catholique de L'Enfant-Jésus et construction d'une chapelle à la Pointe-aux-Trembles.
(30 octobre) Érection canonique de la paroisse des Saints-Anges de Lachine.
(30 octobre) Érection canonique de la paroisse Notre-Dame.

1679
(29 août) Concession aux sulpiciens de toutes les îles non concédées situées entre l'île de Montréal et l'île Jésus et les autres îles adjacentes autour de l'île.

1680
(1 janvier) Le recensement indique 1 322 habitants ; la majorité d'entre eux sont nés au Canada.

1682
L'église Notre-Dame est dotée de son clocher.

1683
(16 juin) Inauguration de la première église Notre-Dame et bénédiction de la cloche.
(6 au 7 septembre) Incendie du couvent des Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.*

1684-1685
Construction du Séminaire Saint-Sulpice, sur la rue Notre-Dame, selon des plans de Robert Dollier de Casson.
(10 avril) Louis-Hector de Callières devient gouverneur de Montréal.

1685
Incendie de l'Hôtel-Dieu.
Révocation de l'Édit de Nantes.
Les protestants ne peuvent émigrer au Canada que s'ils abjurent leur religion et deviennent catholiques.

1686
Établissement de tanneries au bord de la rivière Saint-Pierre par les frères Lenoir dits Rolland (qui deviendra Saint-Henri-des-Tanneries en 1813).

1687-1689
Construction d'un mur de pieux de 15 pieds de hauteur par Denonville et de Callière pour contrer les attaques des amérindiens.

1689
(13 juin) Début du creusage d'un canal devant relier la rivière Saint-Pierre au lac Saint-Louis (la rivière Saint-Pierre coule maintenant dans des canaux aménagés sous le Vieux-Montréal).
(Nuit du 4 au 5 août) Des Iroquois incendient le village de Lachine et tuent plusieurs de ses habitants ; voir Lachine (arrondissement de Montréal).

1693 Construction d'une palissade à 4 bastions sur le Coteau autour du moulin à vent de 1658.

1694
(15 avril) Fondation de l'Hôpital général de Montréal sur la Pointe-à-Callières par Jean-François Charron de La Barre pour prendre soin des malades chroniques, des vieillards, des malades mentaux et des invalides.
(9 septembre) Concession des premières terres de la Côte Sainte-Catherine. Inauguration du deuxième Hôtel-Dieu sur la rue Saint-Paul.

1695
(24 février) Incendie du deuxième Hôtel-Dieu (1694) de la rue Saint-Paul.

1696
La mission du mont Royal fondée en 1676 par les sulpiciens est déménagée au Sault-au-Récollet.

1699
(28 mai) Philippe de Rigaud de Vaudreuil est nommé gouverneur de Montréal.

Période 1700-1800 -

1700 Le recensement indique 2 969 habitants sur l'île de Montréal (établissements de Ville-Marie, Pointe-aux-Trembles, Rivière-des-Prairies et Lachine).

1701
Arrêt des travaux de creusage d'un canal reliant la rivière Saint-Pierre au lac Saint-Louis.
(22 juillet au 4 août) Réunion à Montréal de 1 300 chefs, ambassadeurs et observateurs représentant la majorité des tribus qui occupent le versant oriental de l'Amérique du Nord sous la présidence du gouverneur de Louis-Hector de Callières et signature d'un traité de paix entre tous les participants dont la Confédération des Cinq nations iroquoises ; c'est la Grande Paix de Montréal qui choisit Louis-Hector de Callières comme arbitre des différends entre les tribus et qui assure la neutralité des Iroquois en cas de guerre entre Français et Anglais ; préparée par Frontenac, l'Iroquois Teganissorenst, et le Huron Kondiaronk.
1702-1703

  • Tragédie mortelle ; une épidémie de petite vérole fait 300 morts à Montréal.


1704
Inauguration du nouvel Hôtel-Dieu (3e).
(15 mai) Claude de Ramezay est nommé gouverneur de Montréal.

1705
Ville-Marie prend plus ou moins officiellement le nom de Montréal. Inauguration de l'église en pierre de la paroisse Saint-Enfant-Jésus de Pointe-aux-Trembles.
1705-1706 Construction du premier manoir de Ramezay par le maître-maçon et architecte Pierre Couturier.


1706 (22 juin) Publication d'une ordonnance du gouvreneur de Montréal qui oblige les propriétaires et constructeurs de maison d'y faire des latrines et privés afin d'éviter l'infection et la puanteur que ces ordures portent lorsqu'elles se font dans la rue.
En vertu de la même ordonnance, il est défendu à tous les habitants de quelque qualité ou condition qu'ils soient, de garder des cochons dans leurs maisons et de jeter aucunes immondices, terres et fumiers dans la rue, afin de ne pas gêner l'écoulement des eaux ; la même ordonnance fixe les jiours de marché aux mardis et vendredis.
(1 février) Ordre du Gouverneur d'aménager une route entre Montréal et Québec.

1717-1744
Construction par Chaussegros de Léry d'une enceinte en maçonnerie haute de 5,4 m et épaisse de 1,2 m à sa base ; percée de 8 portes et armée de 13 bastions.

1717
Premières concessions de terres sur la côte Sainte-Geneviève.

Vers 1719
Fondation de la mission Saint-François-d'Assise et construction d'une chapelle par les colons ; son territoire couvre la partie est de l'île de Montréal.

1720
Le recensement indique 5 635 habitants sur l'île de Montréal.
Fondation du village de Saint-Laurent relié à Montréal par un chemin menant à la porte également nommée Saint-Laurent.

1721
Déménagement de la mission amérindienne du Sault-au-Récollet vers la seigneurie des Deux-Montagnes (Oka).
Aménagement d'un marché à foins sur la Place d'Armes.
(27 janvier) Inauguration du service postal entre Montréal et Québec.
(19 juin) Incendie de la moitié de la ville le jour de la procession de la Fête-Dieu ; bilan : 171 maisons, magasins et bâtiments détruits, dont le troisième Hôtel-Dieu (1704), rue Saint-Paul ; l'incendie a été causé par un soldat qui, par mégarde, avait dirigé son tir sur le toit de cèdre de l'église attenante à l'Hôtel-Dieu qui prit feu ; l'incendie se propagea de bâtiment en bâtiment jusqu'au fleuve.

1722

  • Tragédie mortelle ; épidémie de petite vérole. Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-François-d'Assise.

(3 mars) Érection canonique de la paroisse Saint-François-d'Assise-de-Longue-Pointe par détachement de celles de Notre-Dame et de L'Enfant-Jésus-de-Pointe-aux-Trembles.
1723 Le fort du Coteau érigé en 1693 est doté d'une batterie de canons.
La façade (style jésuite en pierres de taille) de l'église Notre-Dame est complétée par l'ingénieur Chaussegros de Léry.

1724
Construction de l'église, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-François-d'Assise-de-Longue-Pointe.
(9 septembre) Charles LeMoyne de Longueuil est nommé gouverneur de Montréal, le premier Canadien à occuper ce poste.

1725
Incendie du secteur occidental de la ville de Montréal.

1730
(8 avril) Consécration de la première synagogue en Amérique.
(16 juin) Charles Bouillet de la Chassaigne est nommé gouverneur de Montréal.

1732
(16 septembre) Tremblement de terre (magnitude 5,8 à l'échelle de Richter) dont les secousses se répètent pendant 40 jours ; dans la région de Montréal, environ 300 maisons sont endommagée.

1733
Une épidémie de petite vérole emporte 259 personnes.
(1 avril) Josué Dubois Berthelot est nommé gouverneur de Montréal.

1734
Constitution du premier corps de sapeurs-pompiers de Montréal.
(10 avril) Incendie d'origine criminelle de 49 bâtiments, dont l'Hôpital général, le couvent, l'église et 46 maisons ; l'histoire officielle veut que, convaincue que sa maîtresse devenue veuve était sur le point de la vendre et ainsi de la séparer de son amant blanc, Marie-Joseph-Angélique, une esclave de race noire appartenant à François Poulin de Francheville, met le feu à la résidence Francheville, rue Saint-Paul ; le feu se répand rapidement d'une maison à l'autre ; mise en prison, torturée, jugée, puis pendue le 21 juin 1734 ; son corps est brûlé et ses cendres jetées au vent ; en 2004, les résultats d'une recherche publiée par Denyse Beaugrand Champagne, jette un doute sérieux sur l'histoire officielle et conclut que Marie-Joseph-Angélique a été condamnée parce qu'il fallait un coupable, qu'elle était une femme, qu'elle était belle, noire et esclave et que son amant, Claude Thibault, était un ex prisonnier blanc.
1735
Inauguration du Chemin du roi entre Montréal et Québec.

1736
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse de La Visitation-du-Sault-au-Récollet.

1737
(31 décembre) Fondation des Soeurs grises de Montréal-s.g.m.* par Marguerite Dufrost de la Jemmerais, veuve de Youville.

1740
Le recensement indique 8 545 habitants sur l'île de Montréal.

1747
Prise en charge de l'Hôpital général par les Soeurs de la charité (Soeurs Grises) de Mère Marguerite d'Youville.

1749
(15 février) Charles LeMoyne de Longueuil fils est nommé gouverneur de Montréal.

1754
Incendie de 45 bâtiments dont la chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours inaugurée en 1657.

1755-1760
Les épidémies de petite vérole emportent annuellement 600 personnes.

1756
Incendie de plusieurs bâtiments dans l'est de la ville dont le manoir de Ramezay de 1706 qui sera reconstruit sur ses propres ruines.

1757
Épidémie de petite vérole plus de 2 000 soldats de l'armée de Montcalm en sont attein et environ 400 en moururent.
(1er mai) François-Pierre de Rigaud de Vaudreuil est nommé gouverneur de Montréal.

1760
Le recensement indique 11 566 habitants sur l'île de Montréal.
Construction des premières installations portuaires.
(8 septembre) Retranché à l'île Sainte-Hélène, le général Lévis brûle les drapeaux de l'armée française en Nouvelle-France.
(9 septembre) Pierre de Rigaud de Cavagnal de Vaudreuil signe la capitulation de la Nouvelle-France ; les troupes anglaises entrent à Montréal.

1763
La villes de Québec compte 8 000 habitants, Montréal, 4 000 et Trois-Rivières, 800.
Interdiction est faite aux jésuites et aux récollets de recruter au Canada et confiscation des biens de ces communautés par le Gouvernement britannique.
Création du Service de sécurité incendie de Montréal.

1764 (29 avril)
Le Séminaire Saint-Sulpice de Paris cède sa seigneurie de Montréal au Séminaire Saint-Sulpice de Montréal.

1765
La population de Montréal est de 5 800 habitants.
(31 janvier) Les biens du séminaire de Paris des sulpiciens passent aux sulpiciens de Montréal dont la seigneurie de lLîle-de-Montréal.
(18 mai 1765) Incendie de 182 bâtiments, dont l'Hôpital général des soeurs grises construit en 1694, dans le Vieux-Montréal et 108 maisons abritant 215 familles ; l'incendie a débuté dans le grenier d'une maison dont le propriétaire y avait déposé des cendres non complètement éteintes ; le feu détruit tous les bâtiments des rues Saint-Paul, Saint-François, Saint-Louis et du Marché.
(7 au 24 octobre 1765) Tenue d'un congrès des 13 colonies américaines (Massachusetts, Caroline-du-Sud, Caroline-du-Nord, Rhode Island, Connecticut, Pennsylvanie, Maryland, New Jersey, Delaware, New York, Georgie, Virginie, New Hampshire) qui protestent contre le Stamp Act, une loi britannique qui impose une taxe sur les livres, actes civils, diplômes.

1767
Fondation du Collège de Montréal par les sulpiciens (en 2010, cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons).
(1er juin 1767) Ouverture du Collège Saint-Raphaël de la Longue-Pointe (Montréal) par le le sulpicien Jean-Baptiste Curatteau de la Blaiserie, curé de la paroisse Saint-François-d'Assise-de-la-Longue-Pointe.

1768
Fondation de la première synagogue juive au Canada, la Spanish and Portuguese Congregation ; de rite sépharade, son nom hébreux est Shearit Israel ; les pionniers sont Lazarus David, Uriel Moresco, Abraham Franks, Simon Levy et Fernandez Du Tosco.

(11 avril 1768, vers 22 h) Incendie de 90 maisons (un tiers des bâtiments) de la ville de Montréal (faubourg Saint-Laurent) du couvent des Soeurs de la congrégation de Notre-Dame-c.n.d. et des églises dont la chapelle des Soeurs de la Congrégation Notre-Dame (chapelle Bonsecours).

1771 Pose de la pierre angulaire de la nouvelle chapelle Bonsecour.

1773
Inauguration de la nouvelle chapelle de Notre-Dame-de-Bonsecours remplaçant celle qui avait été incendiée en 1754.

1773
(7 octobre 1773) Le Collège Saint-Raphaël de la Longue-Pointe est transféré dans le château Vaudreuil à Montréal ; le sulpicien Jean-Baptiste Curatteau de la Blaiserie demeure directeur de l'institution qui ouvre ses portes le 21 décembre 1773.

1774
Nomination du premier curé résidant de la paroisse de L'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles.
(18 juin 1774) Le Parlement britannique adopte l'Acte de Québec, la première constitution de la colonie devenue britannique.

1775
(12 ou 13 novembre 1775) Des américains débarquent à Pointe-Saint-Charles  ; les Américains veulent convaincre les Montréalais de se joindre à leur révolution contre les Anglais ; le major américain David Wooster s'installe au Château de Ramezay pour gouverner la ville ; ce dernier fait emprisonner les leaders de la ville et fermer les églises ; ses troupes sont accusées d'avoir répandu la petite vérole parmi les Montréalais.

1776
(29 avril 1776) Arrivée d'une commission du Congrès américain formée du philosophe politique et inventeur Benjamin Franklin, Charles Carroll de Carollton et du jésuite, John Carroll, cousin de Charles, et de l'avocat Samuel Chase venue évaluer les effets de l'occupation du Canada par les troupes américaines étonnées de ne pas être accueillies comme des libérateurs.
(2 mai 1776) La commission Franklin recommande le rappel de David Wooster qu'elle considére inapte à commander l'armée et à gouverner Montréal.
(6 mai 1776) Constatant qu'elles n'avaient pas les moyens ni la capacité d'amener les Canadiens à accepter de devenir américains, la commission Franklin recommande le retrait des troupes américaines du Canada. L'imprimeur Fleury Mesplet arrive à Montréal avec une presse pour imprimer des bulletins d'information destinés à convaincre les Canadiens-français des bienfaits de l'indépendance et de l'union avec les autres états américains contre les Anglais.
(11 mai 1776) Franklin, malade, décide de rentrer aux États-Unis avec le jésuite, John Carroll.
(16 juin 1776) Les troupes américaines commencent à quitter le Canada.
(22 octobre 1776) Inauguration du premier cimetière juif en Amérique du Nord, à l'angle des rues Saint-Janvier (La Gauchetière) et Saint-François-de-Sales (Peel) par l'inhumation de David Lazarus.

1777
Inauguration de la première synagogue de Montréal la congrégation Shearith Israel construite sur un terrain donné par David David, le fils de Lazarus david à l'angle des rues Notre-Dame et Saint-Jacques..
Le gouverneur Carleton édicte une ordonnance pour la prévention des incendies, créant pour chacune des agglomérations de Québec, Trois-Rivières et Montréal un poste d'inspecteur chargé notamment de s'assurer que les citoyens ramonaient chaque mois la cheminée de leur maison. Un autre ordonnance de Carleton confie aux commisssirea de la paix le règlement des affaires de police à Montréal et à Québec.

1778
(3 juin 1778) Parution du premier numéro de La Gazette du commerce et littéraire (ancêtre de The Montreal Gazette) dirigée par Fleury de Mesplet.

1784
(4 octobre 1784) Fondation de la North West Company-NWC par Simon McTavish et Joseph Frobisher pour faire le commerce des fourrures en concurrence avec la Hudson's Bay Company-HBC.

1785
Fleury de Mesplet relance son journal sous le nom de La Gazette de Montreal-The Montreal Gazette.

1786
Fondation de la Molson Brewery par John Molson.
1787
(8 septembre 1787) Première visite du prince William au Canada.

1789 Le collège Saint-Raphaël institue des cours de philosophie et de langue anglaise et devient le Collège de Montréal qui s'installe dans un immeuble neuf du faubourg des Récollets, près de la rue McGill

1792
(7 mai 1792) Émission de la première charte constituante de Montréal par proclamation royale ; cette charte agrandit le territoire administratif de la ville et la divise en deux quartiers dont l'un est situé à l'est de la rue Saint-Laurent et l'autre à l'ouest.

1796
(21 mai 1796) Ouverture de la Montreal Library dans la vieille église méthodiste de la rue Saint-Joseph ; c'est la première bibliothèque publique du Canada.

1799
La fabrique de la paroisse Notre-Dame acquiert de Pierre Guy un emplacement de 4 arpents pour en faire un cimetière catholique attenant au sud-ouest au petit cimetière juif situé à l'angle des rues Saint-Janvier (La Gauchetière) et Saint-François-de-Sales (Peel) ; la rue du Cimetière (Metcalfe) est alors ouverte jusqu'à la limite sud du cimetière.

Période 1800-1850 :

1800
(20 décembre 1800) Fin de la construction du Palais de justice de Montréal sur un terrain confisqué aux jésuites.
1801
(8 avril 1801) Fondation de la Compagnie des propriétaires de l'aqueduc de Montréal par Joseph Frobisher en vue de doter la ville d'un service d'eau courante moyennant un droit exclusif de le faire pendant 5 ans ; la compagnie prend l'eau à des sources sur le mont Royal qu'elle laisse couler dans des conduits faits de troncs d'arbre creusés.
(9 avril 1801) La Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC adopte une loi «pour enlever les anciennes murailles et fortifications qui entourent la ville de Montréal et pour pourvoir à la salubrité, à la commodité et à l'embellissement de la dite ville» ; les commissaires James McGill, John Richardson et Jean-Marie Mondelet sont mandatés pour présenter un plan d'amélioration de la ville.

1801-1817 Démantèlement des murailles et des fortifications devenues un obstacle à l'accroissement de la ville.

1803
(6 juin 1803) Incendie de 44 bâtiments dont le Collège de Montréal (Saint-Raphaël), deux chapelles, le couvent des jésuites, une vingtaine de maisons et une partie de la prison de la rue Notre-Dame (au pied de l'actuelle Place Jacques-Cartier) dans le Vieux-Montréal.

1804
Le fief Nazareth devient Griffintown en l'honneur de Mary Griffin, importante propriétaire foncière du secteur.

1805
Début de la construction de la première église protestante de Montréal, la Christ Church, sur la rue Notre-Dame, à l'est de la place d'Armes ; construite par Xilliam Bercy ou Berczy, elle sera terminée en 1821.

1806
(Juillet 1806) Tragédie mortelle ; accident maritime ; une chaloupe qui se rendait de Montréal à l'île Saint-Paul (Ile des Soeurs) chavire ; bilan : 14 morts .

1807
Fondation du Royal Montreal Curling Club.
Ouverture d'un marché au pied de la Place Jacques-Cartier sur le site du Collège de Montréal incendié en 1803.

1809
Installation de l'éclairage des rues de Montréal par des lampes alimentées à l'huile de baleine.
(5 juin 1809) John Molson, John Jackson et John Bruce fondent une compagnie qui finance la construction de l'Accommodation, le premier vapeur canadien lancé le 19 août 1809 à Montréal ; ce navire, propulsé par deux roues à aubes latérales activées par un moteur de 6 chevaux-vapeur fabriqué à Montréal par la fonderie de George Platt, entreprend son premier voyage à Québec le 1er novembre 1809 ; la mâture permet d'y monter une voile en cas de panne de moteur ; le navire sera envoyé à la ferraille en 1810 après que son coût d'exploitation eut engendré une dette de 4 000 £.
(17 août 1809) Inauguration sur la place Jacques-Cartier de la colonne Nelson en l'honneur de l'amiral Horatio Nelson, vainqueur de la bataille de Trafalgar en 1805.
(1 novembre 1809) Départ pour Québec de l'Accommodation ; le navire prend 66 heures pour effectuer le trajet au lieu des 4 jours que prend un bateau à voile.

1810 Un voyageur venu de Philadelphie, États-Unis, décrit l'Accommodation comme «a clumsy, ill-constructed thing», marquant ainsi le début de la fin pour ce bateau.

1811 L'Accommodation est mis au rancart parce que son moteur n'avait pas une puissance suffisante pour faire bouger un bateau de cette dimension.

1812
Début de l'arasement de la butte qui domine la rue Notre-Dame et empêche la communication vers l'est, via la porte Saint-Martin ; la terre est transportée sur le champs de Mars (derrière l'actuel Hôtel de ville) et à l'île Sainte-Hélène.
Le gouvernement du Canada lève une milice pour supplémenter la garnison britannique face à l'invasion possible du Canada par les troupes des États-Unis ; 3 000 Montréalais francophones et anglophones sur 14 000 habitants de Montréal se portent volontaires.
(18 juin 1812) Les états-Unis déclarent formellement la guerre à l'Angleterre.

1813
L'agglomération autour des tanneries des frères Lenoir dit Rolland adopte le nom de Saint-Henri-des-Tanneries.
(Mai 1813) Le Swiftsure de John Molson inaugure la première liaison fluviale régulière par bateau à vapeur entre Montréal et Québec.
(2 septembre 1813) Décès du père Louis Demers, le dernier récollet de Montréal ; la chapelle des récollets passe alors aux sulpiciens.

1815
Premier éclairage de la rue Saint-Paul par 22 lampes à l'huile de baleine.
Formation du premier corps de police de Montréal
L'île de Montréal est divisée en 9 paroisses : Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds, Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire, Saints-Anges-Gardiens-de-Lachine, La Visitation-du-Sault-au-Récollet, Saint-Laurent, Saint-Joseph-de-la-Rivière-des-Prairies, L'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles et Saint-François-d'Assise-de-la-Longue-Pointe.

1816
Construction du premier aqueduc de Montréal.
Fondation de la Female Benevolent Society qui loue une petite maison de 4 chambres pour y accueillir des malades de langue anglaise ; l'institution deviendra le Montreal General Hospital.

1817
Fondation de l'Institut de vaccination de Montréal.
(19 mai 1817) Fondation de l'Association de la Banque de Montréal par John Richardson et 8 autres hommes d'affaires.
(3 novembre 1817) Ouverture de la première succursale de la Bank of Montreal-BM (angle des rues Saint-Paul et Vaudreuil).

1818
Premières expositions agricoles à Québec et à Montréal.
Inauguration de la cathédrale Christ Church, rue Sainte-Catherine Ouest. Éclairage à l'huile des rues de Montréal.
Le Gouvernement de Londres achète l'île Sainte-Hélène de la baronne de Longueuil, veuve de William Grant qui y réside au sud ; au nord, on y trouvait les moulins de Grant appartenant à la baronnie de Longueuil.

1819
La polulation de Montréal est de 15 000 haitants.
La Female Benevolent Society installe son embrion d'institution sur la rue Craig et lui donne le nom de Montreal General Hospital.
Fondation du vicariat général de Montréal comme suffragant du diocèse de Québec.
Fondation de la Compagnie des propriétaires du canal de Lachine pour le perçage du canal de ce nom.
(14 mai 1819) Tragédie mortelle ; accident maritime ; un navire transportant 110 boisseaux de grains, 30 boisseaux de pommes de terre et 66 personnes coule dans le fleuve en face de l'île des Soeurs ; bilan : 40 morts.

1820
Inauguration du Champ-de-Mars, premier parc public de Montréal.
Le gouvernement britannique commence à construire des arsenaux sur l'île Sainte-Hélène.
(31 janvier 1820) Mgr Jean-Jacques Lartigue est nommé vicaire général de Montréal.

1821
Ouverture du square Dalhousie.
(21 mars 1821) Le McGill College reçoit sa charte.
(17 juillet 1821) Début de nouveaux travaux d'aménagement du canal de Lachine.

1822
Fin de la construction de casemates sur l'île Sainte-Hélène.
(1 mai 1822) Ouverture du Montreal General Hospital (72 lits) sur la rue Dorchester Ouest qui admet ses 8 premiers patients.

1823
Fondation de la Montreal Medical Institution par un groupe de médecins britanniques dirigés par Andrew Fernando Holmes.

1824
Début de la construction de l'église Notre-Dame.
(17 mars 1824) Première parade de la St. Patrick célébrée dans Griffintown par les citoyens d'origine irlandaise.
(24 août 1824) Le canal Lachine est ouvert à la navigation.

1825
La population de Montréal est de 22 500 habitants.
(6 octobre 1825) Inauguration du canal Lachine.
(22 septembre 1825) Inauguration de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur construite à l'angle des rues Saint-Denis et Sainte-Catherine.

1829
(29 janvier 1829) Ouverture du McGill College.
(7 juin 1829) Inauguration de l'église Notre-Dame conçue par l'architecte irlandais James O'Donnell ; la première pierre avait été posée le 1 septembre 1823.

1830
Démolition de l'église Notre-Dame de 1672 qui chevauchait l'actuelle rue Notre-Dame.
Construction de l'actuelle église Notre-Dame.
Création de la Commission du port de Montréal dans le but d'améliorer et d'agrandir les installations portuaires.
Construction du marché Sainte-Anne en pierres (style néo-classique ; longueur : 104 m) ; des échoppes au niveau de la rue de la commune et des salles de réunion à l'étage supérieur ; situé sur un terrain borné au sud par la rue de la Commune, au nord par la rue Saint-Paul, à l'est par la rue du Marché (qui deviendra la rue du Marché-Bonsecours) et, à l'ouest par la rue Saint-Victor (qui deviendra la rue Bonsecours en 1876).

1831
La population de Montréal est de 27 297 habitants.

1832
La ville de Montréal, qui compte 30 000 âmes, reçoit sa première charte constitutionnelle de cité ; Jacques Viger est nommé maire par le conseil ; la ville est divisée en 8 quartiers.
Création du premier corps de police de Montréal. Début de la construction de la prison du Pied-du-Courant.
(21 mai 1832) Tragédie mortelle ; lors d'une campagne électorale partielle, des partisans francophones attaquent violemment le siège social de la Bank of Montreal-BM brisant les vitres de l'édifice de la place d'Armes ; l'armée anglaise commandée par le colonel Alexander Macintosh est appelée de l'île Sainte-Héléne et ouvre le feu sur les protestataires ; bilan : 3 morts parmi les manifestants, Pierre Billette, François Languedoc et le typographe de La Minerve, Casimir Chauvin, tous les trois partisans de Louis-Joseph Papineau ; Daniel Tracey, rédacteur du Vindicator, et membre du Parti des patriotes fut déclaré élu par 4 voix de majorité sur Stanley Bagg.
(8 juin 1832) Le navire Carrick's parti de Dublin avec 192 passagers arrive à Grosse-Île après en avoir perdu 59 à cause du choléra. Il semble qu'un petit bateau, le Voyageur transporta jusqu'à Montréal des survivants du Carrick's dont deux étaient décédés lorsque le bateau accosta à Montréal.
(10 juin 1832) Début d'une épidémie de choléra qui durera 15 semaines ; bilan : 1 904 morts sur 4 420 cas de maladie connus. L'épidémie de choléra aurait été importée d'Europe à bord de navires transportant des immigrants irlandais.
(19 juin 1832) Inhumation de 149 victimes du choléra.

1833
(5 juin 1833) Première réunion du conseil de la ville de Montréal qui élit Jacques Viger comme son premier maire.

1834
Incendie du tiers des maisons de la ville.
Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Joseph-de-Rivière-des-Prairies.
Érection canonique de la paroisse de La Visitation-du-Sault-au-Récollet.
(17 mars 1834) Fondation de la St. Patrick Society par les Irlandais de Montréal.
(9 avril 1834) Érection canonique de la paroisse de La Visitation-du-Sault-au-Récollet.
(24 juin 1834) L'Association Saint-Jean-Baptiste fondée par Ludger Duvernay tient son premier ralliement à l'endroit où la gare Windsor sera plus tard construite ; on y chante Ô Canada, mon pays, mes amours dont les paroles sont de George-Étienne Cartier.
1835 Fondation de la Viger, De Witt et Compagnie par Louis-Michel Viger et Jacob De Witt une insy=titution bancaire pour favoriser l'essor du commerce et de l'industrie chez les Bas-Canadiens de langue française qu'on appelait familiairement la Banque du peuple.

1836
Fondation du diocèse anglican de Montréal ; Mgr George Jehoshaphat Mountain en est le premier évêque.
Fondation de la Montreal Gas Light Company par O. F. Holmes, principal de McGill, Jacques Viger, maire de Montréal, William Dow, brasseur de bière, R. D. Handyside et John B. Forsyth sous la présidence de Joseph Masson (voir Hydro-Québec).
(23 mars 1836) Fondation de l'École normale Jacques-Cartier.
(1er mai 1836) Inauguration de l'hôtel Rasco, sur la rue Saint-Paul ; cet hôtel, le plus important de l'époque, pouvait accueillir 80 pensionnaires ; ses murs sont encore en place en 2013.
(13 mai 1836) Le vicariat de Montréal se détache du diocèse de Québec et devient le diocèse catholique de Montréal ; Mgr Jean-Jacques Lartigue en est le premier évêque qui choisit l'église Saint-Jacques comme cathédrale.
(20 juillet 1836) Inauguration du pont Lachapelle (Cartierville) sur la rivière des Prairies.
(21 juillet 1836) Inauguration de la première liaison ferroviaire canadienne par la Champlain and Saint Lawrence Railway Company entre La Prairie et Saint-Jean (Saint-Jean-sur-Richelieu) ; ce chemin de fer permet d'éviter les rapides de la rivière Richelieu à Chambly.

1837
Arrivée des frères des Écoles chrétiennes à Montréal.
Fondation de la Banque Molson.
Construction de la première usine de fabrication de gaz à côté de la prison du Pied-du-Courant par une compagnie diriée par A. Furniss et John Ostell.
(23 novembre 1837) Début de l'éclairage au gaz de certaines rues de Montréal au soir de la Bataille de Saint-Denis.

1838
Inauguration de la Maison de la Douane concue par l'architecte John Ostell.
(28 juin 1838) Formation du premier service de police à Montréal par décret de Lord Durham
(21 décembre 1838) Exécution à la prison du Pied-du-Courant des patriotes Joseph-Narcisse Cardinal et Joseph Duquette. Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et 1838.

1839
Construction de la Spanish and Portuguese Synagogue, rue Chenneville.
(18 janvier 1839) Exécution à la prison du Pied-du-Courant des patriotes Pierre-Théophile Decoigne, François-Xavier Hamelin, Joseph-Charles Robert, Ambroise Sanguinet et Charles Sanguinet.
(15 février 1839) Exécution à la prison du Pied-du-Courant des patriotes François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier, Pierre-Rémi Narbonne, François Nicolas, Amable Daunais et Charles Hindelang. Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et 1838.

1840
Fondation du Séminaire de Montréal sur la rue Saint-Paul par Mgr Lartigue.
La ville reçoit sa deuxième charte octroyée sous le titre «Le Maire, les échevins et citoyens de la cité de Montréal» ; les membres du conseil sont choisis par lord Sydenham parmi l'élite anglophone de Montréal : Peter McCutcheon McGill est nommé maire par le gouverneur.
(7 novembre 1840) Signature d'un concordat entre Mgr Ignace Bourget et les sulpiciens pour que ces derniers assume l'éducation ecclésiastique des aspirants au sacerdoce du diocèse de Montréal.

1841
Désignation d'un surintendant de police et formation de la première brigade de feu composée d'agents de police et de pompiers volontaires.
(2 décembre 1841) Arrivée des 6 premiers oblats de Marie-Immaculée-o.m.i.*

1842
Instauration d'un service de diligences entre Montréal et Lachine.
Fondation du Montreal Board of Trade.
La ville achète le Marché Sainte-Anne et oblige les marchands à construire un édifice en bois dans la partie nord-est du site.
Élection des membres du Conseil de la ville de Montréal divisée en 6 quartier. Les conseillers, en majorité francophones élisent Me Joseph Bourret comme maire.
Le gouverneur général Charles Bagot décide d'installer le Parlement du Canada-Uni dans la bâtisse du Marché Sainte-Anne.
La population de Montréal est de 40 357 habitants.
(31 mai 1842) Retour des jésuites à la demande de Mgr Bourget ; les jésuites veulent ouvrir un collège anglophone, mais l'évêque les convainc de fonder un collège francophone.

1843
Inauguration du premier bâtiment du McGill College conçu par John Ostell.
Fondation de l'École de médecine et de chirurgie de Montréal-Montreal School of Medecine and Surgery (Hôtel-Dieu de Montréal-HDM) par un groupe de médecins montréalais opposés à ceux de la McGill University.
Interruption des travaux d'agrandissement du canal de Lachine causée par une grève des travailleurs irlandais qui y sont affectés.
(28 septembre 1843) Le Parlement du Canada-Uni qui siège à Kingston décide de s'établir à Montréal à l'étage du corps principal du marché Sainte-Anne (entre les rues Bonsecours et du Marché-Bonsecours).

1844
La ville de Montréal est divisée en 9 quartiers dont 3 dans la cité qui élisent 3 conseillers chacun et 6 suburbains qui élisent 2 conseillers chacun.
Fondation de l'Oeuvre des bons livres par les sulpiciens. Construction du chemin de fer entre Montréal et Lachine.
Fondation de la communauté des Soeurs des Saints-Noms-de Jésus-et-de-Marie par Eulalie Desrochers.
Fondation de L'Institut canadien de Montréal.
Dans une maison léguée par Olivier Berthelet en 1836 à l'angle des rues Saint-Hubert et Sainte-Catherine, Émilie Gamelin ouvre l'Asile de Montréal (Maison Jaune) pour les femmes âgées et infirmes et les aliénés.
(10 mai 1844) La capitale du Canada-Uni est transférée de Kingston à Montréal et le Parlement canadien sera installé dans le Marché Sainte-Anne.
(17-18 juillet 1844) Incendie du palais de justice de Montréal.
(28 novembre 1844) Première session du Parlement du Canada-Uni au marché Sainte-Anne.

1845
Henry Morgan et David Smith ouvrent un magasin de vente au détail sous la raison sociale Henry Morgan & Co.sur la rue Notre-Dame Ouest.
Construction du siège social de la Bank of Montreal-BM sur la place d'Armes.
Municipalisation de la distribution domestique et urbaine de l'eau.
James Ferrier, le maire de Montréal, lance l'idée d'éviter de franchir les écluses du canal de Lachine en construisant un chemin de fer entre Lachine et Montréal et la compagnie Montreal and Lachine Rail Road est fondée à cet effet.

1846 Création de la Commission des écoles catholiques de Montréal. Inauguration du réseau télégraphique Montréal-New York

1847

  • Tragédie mortelle ; épidémie de typhus éclatée sur les navires transportant des immigrants irlandais ; bilan : plus de 10 000 morts au Canada dont plus de 6 000 à Montréal ; le plus grand nombre des victimes sont des immigrants irlandais qui avaient fui la famine que la maladie de la patate avait engendrée dans leur pays ; les morts sont enterrés à l'endroit où se trouve l'entrée du pont Victoria, une grosse pierre noire extraite du lit du Saint-Laurent en 1859, lors de la construction du pont, rappelle cette épidémie.

Construction de 3 rangées de lazarets à Pointe-Saint-Charles pour abriter les personnes atteintes du typhus ; les Soeurs grises de Montréal-s.g.m.* y prennent soin des malades, puis, lorsque la maladie les décimera à leur tour, elles seront remplacées par les Soeurs de la Providence, puis, enfin, par les Soeurs de l'Hôtel-Dieu de Montréal jusqu'à ce que les Soeurs grises soient redevenues capables de prodiguer les soins.
Arrivée des Clercs de Saint-Viateur.
Ouverture du cimetière protestant du Mont-Royal (165 acres, 19 km de sentiers) ; site d'inhumation des famille Allan, Molson et Simpson.
Fondation de la Montreal Gaz Distribution Company pour la distribution du gaz sur le territoire montréalais.
(4 janvier 1847) Inauguration du marché Bonsecours conçu par William Footner ; le marché ne sera achevé qu'en 1851.
(17 mars 1847) Inauguration de l'église St. Patrick pour desservir les catholiques irlandais
(1er mai) Début des travaux de construction du chemin de fer Montreal and Lachine.
(3 août 1847) Inauguration de la première liaison télégraphiqueQuébec, Montreal Toronto par la Montreal and Toronto Magnetic Telegraph Company.
(23 octobre 1847) Inauguration de la liaison télégraphique Montréal-New York par la Montreal and Toronto Magnetic Telegraph Company.
(12 novembre 1847) Décès du docteur John Easton Mills, maire de Montréal, atteint du typhus alors qu'il soignait les malades à Pointe-Saint-Charles.
(19 novembre 1847) Inauguration du chemin de fer Lachine-Montréal par la Montreal and Lachine Railroad de James Ferrier.

1848
Ouverture du Collège Sainte-Marie par les jésuites, sur la rue de Bleury.
Fin des travaux d'agrandissement du canal Lachine.
Élections générales au Canada.

1849
Fondation de la New City Gas Company of Montreal qui achète la Montreal Gas Light Company.
(25 avril 1849, 21 h 40) Incendie du Parlement du Canada-Uni logé dans le marché Sainte-Anne (entre les rues McGill et Saint-Pierre) ; à la suite de l'adoption de la loi d'indemnisation des victimes de l'insurrection de 1837-1838, des Anglais se rebellent et environ 1 500 émeutiers rassemblés à l'instigation du quotidien The Gazette saccagent le parlement qui prend feu et se consume ; tout est brûlé y compris les livres de la bibliothèque du Parlement et les archives qui s'y trouvaient. Montréal ne sera plus le siège du Parlement qui siégera désormais à Québec, à Toronto puis finalement à Ottawa. En 2013, des archéologues déterrent des verres et un service à thé. En août 2013, des archéologues déterrent les restes calcinés de 7 livres qui se trouvaient sans doute dans la bibliothèque incendiée en 1849. (source : The gazette, 27 août 2013, page A7)
(25 avril - 30 mai 1849) Le Parlement du Canada siège au Marché Bonsecours.
(14 juillet 1849) Épidémie de choléra ; bilan : 50 morts en une seule journée.
(16 août 1849) Tragédie mortelle ; incendie du premier hôtel Donegana (angle les rues Notre-Dame et Bonsecours) ; bilan : 1 mort, le pompier William Douglas, tué en combattant l'incendie.

1850
Fondation de la paroisse Notre-Dame-de-Grâce par détachement de celle de Notre-Dame-de-Montréal.
La chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours est dotée d'un orgue.

Période 1850-1900:

1851
Incendie du quartier Sainte-Anne.
Reconstruction du Marché Sainte-Anne.
(26 juin 1851) Le maire Charles Wilson inaugure le réservoir Jean-Baptiste sur l'emplacement de l'actuel square Saint-Louis en arrière de la Côte-à-Baron (rue Saint-Denis entre les rues Sherbrooke et Ontario.
(8 novembre 1851) Arrivée à Montréal du City of Manchester (tirant d'eau de 4,25 m) qui inaugure le chenal (longueur : 6,5 km ; largeur : 25 m) creusé dans les hauts fonds du lac Saint-Pierre par la Commission du Havre de Montréal.
(9 décembre 1851) Fondation de la Young Men's Christian Association-YMCA.
Construction du marché Bonsecours qui logera le marché au rez-de-chaussée et l'Hôtel de ville à l'étage.

1852
(7 juin 1852) Incendie de plusieurs magasins et maisons de la rue Saint-Pierre.
(Nuit du 8 au 9 juillet 1852) Incendie du faubourg Saint-Laurent ; les pompiers inexpérimentés et le manque d'eau sous pression sont responsables de la propagation de l'incendie ; bilan : 1 112 maisons et bâtiments détruits (dont le palais épiscopal et la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur construits en 1851 à l'angle des rues Saint-Denis et Sainte-Catherine Est et 9 042 personnes laissées sans abri ; l'incendie a débuté accidentellement à la Brown's Tavern sur la rue Saint-Laurent et s'est rapidement répandu aux quartiers Saint-Jacques, Saint-Louis, Sainte-Marie et une partie du quartier est ; cette catastrophe provoque la constitution d'un service d'incendie formé de pompiers permanents et l'aménagement de l'aqueduc qui prend l'eau dans les rapides de Lachine et l'amène dans un réservoir aménagé en haut de la rue Atwater afin de maintenir une pression suffisante pour les canons d'arrosage.

1853
Inauguration du chemin de fer entre Montréal et Portland (Maine, États-Unis).
(11 mai 1853) Inauguration du service régulier de bateau vapeur océanique entre Montréal et Liverpool, Angleterre ; première traversée par le bateau Geneva ; le service cessera 18 mois plus tard.
(9 juin 1853) Tragédie mortelle ; bagarre entre protestants anglais et catholiques irlandais sur le marché à foins (aujourd'hui le square Victoria) ; le maire Charles Wilson demande l'intervention de l'armée britannique qui fait feu sur les belligérants ; bilan : 10 morts et une quarantaine de blessés graves dont au moins 5 mourront de leurs blessures ; l'origine de cette échauffourée est un sermon prononcé par Alessandro Gavazzi, un moine catholique défroqué, dans l'église protestante Zion Congregational, au pied de l'actuelle côte du Beaver Hall ; le titre du sermon était The Error of Popery que les Irlandais condidérèrent comme une insulte à leur endroit par les protestants.

1854
Fondation du collège Villa Maria (en 2010, cette institution pour filles était privée secondaire).
Épidémie de choléra ; bilan : 1 100 morts.
Fermeture du cimetière Saint-Antoine ; les morts seront désormais inhumés au cimetière Notre-Dame-des-Neiges sur le mont Royal.
Philippe Turcot fait faire le lotissement de sa terre située à la jonction des chemins de fer Lachine Railroad et du Grand Tronc ; des employés de chemin de fer s'installent dans les maisons construites par Turcot.
(18 décembre 1854) Abolition du régime seigneurial.

1855
Reprise du service maritime régulier entre Montréal et Liverpool assuré par la Montreal Ocean Steamship Company fondée par les frères Hugh et Andrew Allan.
Déménagement du gouvernement du Bas-Canada à Québec. Octroi d'une charte à la Molson Bank.
(25 mai 1855) Première inhumation dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges.
(1er juillet 1855) Constitution des municipalités de paroisses Notre-Dame-de-Montréal, Saints-Anges-de-Lachine, Saint-Joachim-de-la-Pointe-Claire, Sainte-Anne-en-l'Isle-de-Montréal, Sainte-Geneviève, Saint-Laurent, La Visitation-du-Sault-au-Récollet, Saint-Joseph-de-la-Rivière-des-Prairies, L'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles, Saint-Raphaël-de-l'Île-Bizard et de Longue-Pointe.

1856
Inauguration du palais de justice de Montréal construit sur le côté nord de la rue Notre-Dame Est selon des plans de John Ostell et H.-Maurice Perrault. Construction des usines ferroviaires de Pointe-Saint-Charles par la Grand Trunk Company.
(Juin 1856) Tragédie mortelle ; accident maritime ; la chaudière du traversier à vapeur qui fait la navette entre Montréal et Longueuil explose alors que le navire s'apprête à quitter Longueuil ; bilan : une cinquantaine de morts parmi les passagers et parmi les spectateurs qui étaient sur le quai.
(10 octobre 1856) Inauguration d'un nouveau système d'aqueduc puisant l'eau au sommet des rapides de Lachine et l'acheminant au réservoir de la rue Atwater.
(27 octobre 1856) Voyage inaugural de la liaison ferroviaire entre Montréal et Toronto par la Grand Trunk Railway Company.
(10 décembre 1856) Incendie de la Christ Church, la première cathédrale anglicane de Montréal, construite entre 1805 et 1821 sur le côté nord de la rue Notre-Dame, à l'est de la place d'Armes.

1857
Les sulpiciens déménagent dans le Grand Séminaire de Montréal conçu par John Ostell.
L'Oeuvre des bons livres des sulpiciens devient le Cabinet de lecture paroissial, une bibliothèque et un cercle littéraire.
Inauguration du studio de photographie Notman à Montréal.
Le vapeur Montréal portant 400 passagers dont 256 immigrants écossais prend feu à une vingtaine de km en amont de Québec bilan 253 morts.

1858
Inauguration de l'édifice à tour d'horloge (néo-renaissance italienne) de la Royal Insurance Company selon des plans de John Hopkins.
Fondation d'une fabrique de tabac , la Macdonald Brothers 7 Co, Tobacco Merchants, par William C. Macdonald et son frère Augustine Macdonald.
Une épouvantable puanteur en provenance des rivières de Montréal (Grande rivière Saint-Pierre qui courait sinueuse de Côte-des-Neiges à l'île des Soeurs, la Petite rivière Saint-Pierre, la rivière Saint-Martin dont la source était au sommet du mont Royal, près du cimetière Notre-Dame-des-Neiges et le ruisseau Glen sur la côte Saint-Antoine) entraîne la ville à décider de couvrir ces rivières qui, polluées par les effets de l'industrialisation, étaient devenues des égouts à ciel ouvert.
(9 octobre 1858) Érection canonique de la paroisse Saint-Alphonse-d'Youville desservie par les Rédemptoristes dont le fondateur est saint Alphonse Liguori.

1859
Construction du nouvel Hôtel-Dieu de Montréal.
(27 novembre 1859) Inauguration de la Christ Church Cathedral, sur la rue Sainte-Catherine Ouest.
(12 décembre 1859) Ouverture du pont Victoria à la circulation ferroviaire.
(17 décembre 1859) Un premier train de passagers franchit le pont Victoria.

1860
Déménagement des Soeurs de l'Hôtel-Dieu de Montréal dans l'édifice conçu par Victor Bourgeau et construit en haut de la Côte-Sainte-Famille (Sainte-Famille et des Pins).
Les Irlandais forment près du tiers de la population de la ville.
(25 juillet 1860) Inauguration officielle du pont Victoria par le prince de Galles. qui deviendra le roi Edward VII. Le pont, une structure tubulaire entièrement fermée supporte une seule voie ferrée.

1861
Fondation du Collège Sainte-Anne de Lachine (en 2010, cette institution était privée secondaire pour filles et garçons).
Fondation de la St. John's School sur la rue Saint-Urbain par l'abbé Edmund Wood curé de la paroisse catholique anglophone St. John the Evangelist dans le but d'y former des choristes.
(18 mai 1861) Constitution de la municipalité du village de Saint-Jean-Baptiste oar détachement de celle de la Côte-Saint-Louis.
(14 août 1861) Inondation du bas de la ville de Montréal.
(27 novembre 1861) Constitution de la Montreal City Passenger Rail Company ayant pour objet la construction et l'exploitation de voies ferrées dans les rues de la ville et de la paroisse de Montréal ; premier circuit : barrière à péage du faubourg Québec (angle Berri et de la Commune) et place d'Armes ; les tramways sont alors tirés par des chevaux ; les principaux actionnaires sont John Carter, William Dow, John Molson, William Macdonald, John Ostell, William E. Phillips, Thomas Ryan et Johnston Thompson.

1862
Fondation de la Société d'archéologie et de numismatique de Montréal.
Le Collège de Montréal (ancien Saint-Raphaël) s'établit dans un local du Grand séminaire sur le flanc du mont Royal.
(25 août 1862) Constitution de la municipalité du village de Côte-des-Neiges par détachement de celle de Notre-Dame-de-Montréal.

1863
Construction de voies ferrées sur les rues Sainte-Catherine, McGill et Saint-Laurent.
Construction de la première caserne de pompiers sur la rue Craig (Saint-Antoine) selon des plans de H.-Maurice Perrault.
(2 avril 1863) Création du Département du feu de Montréal ; son premier directeur est Alexander Bertram qui dirige les 27 officiers et pompiers professionnels équipés de 6 pompes à bras et 1 800 m de boyaux en cuir et assistés au besoin de trois compagnies, dont chacune est composée de 13 volontaires et de 6 surnuméraires ; le réseau d'aqueduc comprenait alors 35 bornes-fontaines.

1864
Construction de l'église méthodiste Holy Trinity (coin Sherbrooke et Clark).

1865
La Methodist Church ouvre son église à l'angle sud-ouest des rues Dorchester (René-Lévesque) et Saint-François-de-Sales (Peel) ; l'édifice de la compagnie d'assurance La Laurentienne occupe cet emplacement en 2002).
La Knox Church construit son église à l'angle nord-ouest des rues Dorchester (René-Lévesque) et Mansfield ; l'édifice de la Sun Life Insurance company occupe cet emplacement en 2002.
(22 décembre 1865) Arrivée des premiers Frères de la charité-F.C.* venus de Belgique pour prendre charge du refuge Saint-Antoine (fondé par Olivier Berthelet, rue Sherbrooke Est, et devenu plus tard l'école de réforme du Mont-Saint-Antoine) et la Retraite Saint-Benoît (lieu où séjourna le poète Émile Nelligan de 1899 à 1925).

1866
(29 avril 1866) Inauguration de l'église Erskine (presbytérienne écossaise) construite selon des plans de William T. Thomas à l'angle sud-est des rues Sainte-Catherine et Peel (aujourdhui le site du Dominion Square Building), derrière le cimetière catholique Saint-Antoine (aujourd'hui le Square Dominion).
(25 septembre 1866) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Jacques.
(21 novembre 1866) Érection canonique de la paroisse catholique anglophone de St. Patrick pour desservir les paroissiens anglophones des paroisses Notre-Dame, Saint-Jacques-le-Majeur, Saint-Louis, Sainte-Hélène et Sainte-Anne.

1867
L'Association sanitaire de Montréal s'oppose à l'exhumation des corps enterrés dans le cimetière Saint-Antoine au cours de l'épidémie de choléra de 1832.
(12 mars 1867) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Enfant-Jésus-du-Mile-End.
(3 ma 1867) Érection canonique de la paroisse catholique Notre-Dame-de-Grâce par détachement de celle de Notre-Dame.
(2 juillet 1867) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Henri par détachement de celle de Notre-Dame.
(10 septembre 1867) Érection canonique de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul.
(17 septembre 1867) Tragédie mortelle ; incendie de la distillerie Spellman ; bilan : 1 mort, le pompier William Sharpe, tué en combattant l'incendie.
(18 septembre 1867) Érection canonique de la paroisse catholique de La Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Hochelaga par détachement de celle de Notre-Dame.
(16 novembre 1867) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Joseph-de-Montréal par détachement de celle de Notre-Dame. Érection canonique de la paroisse Sainte-Anne pour les anglophones de la paroisse Saint-Joseph.
(7 décembre 1867) Érection canonique de la paroisse catholique de Sainte-Brigide par détachement de celle de Notre-Dame.

1868
Inauguration du Collège de Montréal conçu par Henri-Maurice Perrault.
(19 février 1868) Départ de 137 jeunes zouaves pontificaux qui vont défendre le Vatican menacé par les hommes de Garibaldi qui veut unifier les États de la péninsule italienne, y compris le Vatican ; Gustave-Adolphe Drolet a été le premier à s'enroler après la bataille de Mentana. à la fin de 1868, 507 volontaires avaient pris l'uniforme des zouaves pontificaux
(21 mars 1868, vers 21 h 30) Tragédie mortelle ; incendie déclaré au 3e étage de l'édifice du magasin de vin Coglhan au 315, rue Saint-Paul ; bilan : 2 morts : Edward Thompson et le pompier Hugh Scott, tué en combattant l'incendie.

1869
Incendie de l'église St Andrew's of Scotland.
Construction de l'église épiscopale St. George à l'angle nord-ouest des rues Saint-François-de-Sales (Peel) et Saint-Janvier (La Gauchetière) sur l'emplacement de l'ancien cimetière juif.
Fondation du Collège Notre-Dame sur le chemin Queen Mary (en 2010, cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons).
(16 janvier 1869) Parution du premier numéro du Everning Star. l'ancêtre du Montreal Daily Star.

1870
Formation du village de la Côte-de-la-Visitation entre l'avenue du Mont-Royal et la rue Rachel et ayant la rue Papineau en son centre.
La vVlle achète la partieOuest du cimetière Saint-Antoine que la cathédrale n'occupera pas.
La Ville commence la conversion de la partie Ouest de l'ancien cimetière Saint-Antoine en un parc qu'elle nommera Dominion Square en 1872 pour commémorer l'accession du Canada au statut de Dominion de l'Empire britannique.
Le Collège de Montréal emménage dans son propre édifice sur le mont Royal.
Retour des zouaves pontificaux qui ont laissé 8 des leurs dans le cimetière de Saint-Laurent-hord-les-Murs, à Rome.
(1er janvier) Parution du premier numéro du journal L'Opinion publique fondé par Georges-É. Desbarrats, Joseph-Alfred Mousseau et Laurent-Olivier David.
(28 août 1870) Pose de la première pierre de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur (Marie-Reine-du-Monde) par Mgr Ignace Bourget ; la cathédrale sera construite sur la partie Est de l'ancien cimetière Saint-Antoine où l'on commence à exhumer les cadavres pour les inhumer dans le cimetière de la côte-des-Neiges.
(30 août 1870) L'armée britannique quitte la garnison de l'île Sainte-Hélène et le Canada après 110 ans de présence ; le Canada devra désormais assurer lui-même sa défense.

1871
(Mai) Grève des charretiers qui refusent de porter sur la poitrine leur permis numéroté.
Inauguration du couvent des Soeurs Grises conçu par Victor Bourgeau dans le quadrilatère formé des rues Sainte-Catherine, Guy, Saint-Mathieu et du boulevard Dorchester (René-Lévesque).
Fondation de la compagnie d'assurances Sun Life par Matthew Hamilton Gault.
Les cadavres sont exhumés du cimetière Saint-Antoine et transportés à celui de la Côte-des-Neiges.
1873
Tenue du congrès de l'Union typographique internationale.
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Joseph.
Fondation du Royal Montreal Golf Club sur le terrain de la ferme Fletcher sur le plateau Mont-Royal (de part et d'autre de l'actuelle avenue du Parc. (aujourd'hui le parc Jeanne-Mance)

1874
Érection canonique de la paroisse Saint-Joseph.
Ouverture des registres de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus.
Inauguration de la première église Saint-Jean-Baptiste.
Ouverture du bureau de poste principal de Montréal (angle Saint-Jacques et Saint-François-Xavier).
Construction du premier asile Saint-Jean-de-Dieu (Louis-Hippolyte-La Fontaine).
Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Vincent-de-Paul.
L'île Sainte-Hélène est louée par la Ville de Montréal et devient un parc public.
Fondation du village de Côte-Saint-Paul.

1875
Début de l'aménagement du parc du mont Royal conçu par Frederick Law Olmstead.
Nomination du premier curé résidant et érection canonique de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus par détachement de celle de Sainte-Brigide.
Constitution de la municipalité d'Hochelaga.
Début de la construction de l'Hôtel Windsor, sur la rue Peel selon des plans de G. H. Worthington.
Début des opérations de la Bourse de Montréal.
Fondation du village de Saint-Henri.
(29 novembre 1875) Inauguration de la liaison ferroviaire régulière Montréal-New York par la Delaware and Hudson Canal Company.
(10 décembre 1875) Érection canonique par détachement de celles de Saint-Henri et de Sainte-Anne, ouverture des registres de la paroisse et constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Gabriel.
Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Paul par détachement de celle de Saint-Henri, de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs et Côte-Saint-Paul.
(11 décembre 1875) Érection canonique de la paroisse catholique de Sainte-Cunégonde.
Érection canonique par détachement de celle de Saint-Enfant-Jésus du Mile End, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Jean-Baptiste.
Érection canonique de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus par détachement de celle de Sainte-Brigide.

1876
Constitution de la municipalité du village de Notre-Dame-de-Grâce-Ouest.
Les sulpiciens ouvrent le Séminaire de philosophie sur le mont Royal ; cette institution prépare les élèves qui veulent devenir prêtres et qui étudieront au Grand séminaire de Montréal.
Épidémie de petite vérole ; les autorités décrète la vaccination obligatoire ; manifestations populaires contre la vaccination.
(24 mai 1876) Inauguration du parc du mont Royal.
(1er juillet) Inauguration de la liaison ferroviaire entre Lévis, Rivière-du-Loup, Mont-Joli, Matapédia et Halifax par l'Intercolonial Railway Company.
(28 décembre 1876) Grève des conducteurs de locomotive de la Grand Trunk Railway Company.
(28 décembre 1876) Constitution de la municipalité du village de Sainte-Cunégonde.
(28 décembre 1876) Constitution de la municipalité de la ville de Saint-Henri par le regroupement des villages de Saint-Henri-des-Tanneries, Turcot, Brodie, Sainte-Marguerite et Saint-Augustin.

1877
Grève des débardeurs du port de Montréal.
(29 avril 1877) Tragédie mortelle ; incendie dans l'édifice Oil Cabinet and Novelty Works, à l'intersection de la rue Saint-Urbain et de la Scott's Lane ; bilan : 11 morts dont 7 pompiers (John Levingstone, Thomas Higgins, Michael Barry, William Perry, Richard Choules, William Ferguson et George Lynch) tués en combattant l'incendie.
(22 août 1877) Inauguration du chemin de fer Montréal-Saint-Jérôme.
(20 septembre 1877) Première conversation téléphonique entre Québec et Montréal.

1878
(28 janvier 1878) Inauguration de l'hôtel Windsor conçu par William W. Boyington de Chicago. I
nauguration de la succursale de Montréal de l'Université Laval.
(9 mars 1878) Constitution de la municipalité du village Saint-Louis-du-Mile-End.
(11 mars 1878) Inauguration de l'Hôtel de ville de Montréal conçu par Henri-Maurice Perrault et Alexander Cooper Hutchison.
(16 mai 1878) Première démonstration de l'éclairage à l'électricité extérieur effectuée au Champs-de-Mars par J.-A.-T. Craig qui utilise des lampes inventé par le Russe Jablochov.

1879
Fondation de la faculté de médecine de l'Université Laval à Montréal et fondation de la première compagnie de téléphone.
La New City Gas Company of Montreal adopte le nom de Montreal Gas Company et obtient l'autorisation de produire et de distribuer de l'électricité.
Construction du réservoir McTavish (5 millions de galons d'eau) sur le flanc sud du mont Royal ; remplace le réservoir Jean-Baptiste situé alors sur l'actuel square Saint-Louis.
(11 février 1879) Inauguration de la liaison de chemin de fer Québec-Montréal-Ottawa via Saint-Jérôme.
(20 décembre 1879) Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

1880
Fondation de l'hôpital Notre-Dame par les docteurs Emmanuel Persillier Lachapelle et Jean-Philippe Rottot ; l'hôpital est logé dans l'hôtel Donegana (entre la rue Notre-Dame et le Champs de Mars).
Grève des débardeurs du port de Montréal.
Le port de Montréal choisit l'éclairage à l'électricité.
Les ateliers de la Grand Trunk Railway Company situés à Pointe-Saint-Charles s'éclairent à l'électricité.
(30 janvier 1880) La Quebec, Montreal, Ottawa and Occidental Railway expérimente une navette de train à lisses sur la glace du fleuve Saint-Laurent entre Hochelaga et Longueui
Incorporation de la Bell Telephone Company of Canada.

1881
Grève des débardeurs du port de Montréal.
Ouverture de succursales des facultés de théologie, médecine et droit de l'Université Laval à Montréal.
(5 janvier 1881) Lors du voyage inaugural du train sur lisses de bois sur la glace du fleuve Saint-Laurent, la locomotive déraille, se renverse sur le côté, brise la glace et s'enfonce dans près de 10 m d'eau ; elle sera remontée à la surface cinq jours plus tard par une équipe de plongeurs dirigée par Charles Champagne de Sorel.
(10 juillet 1881) Tragédie mortelle ; incendie de la manufacture de chaussures James Whitman (coin Youville et Normand) ; bilan : 1 mort, le pompier Joseph Towers, tué en combattant l'incendie.

1882
La Bell Telephone Co of Canada publie son premier bottin téléphonique qui indique les noms et numéros de téléphone des abonnés.
(Mi-septembre) Inauguration d'un service entre Le Havre, France, et Montréal par la Société postale française de l'Atlantique.
(1er avril 1882) Inauguration de la liaison ferroviaire entre Montréal et Sorel.

1883

Le Canadian Pacific entreprend de produire ses locomotives dans ses ateliers de la rue De Lorimier(23 janvier 1883) Premier carnaval d'hiver et premier palais de glace éclairé à la lumière électrique.
(27 avril 1883) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Charles par détachement de celle de Saint-Joseph à Pointe-Saint-Charles.
(27 décembre 1883) Annexion d'une partie de la municipalité de Hochelaga par Montréal, la partie restante conservant le nom de Hochelaga.

1884
Annexion de la municipalité de Saint-Jean-Baptiste par celle de la ville de Montréal.
Fondation de la paroisse de L'Immaculée-Conception par les jésuites et construction du sous-bassement de l'église.
Le Cabinet de lecture paroissial de Montréal devient le Cercle Ville-Marie.
Inauguration de la gare du square Dalhousie, près des rues de Berry et Notre-Dame Est.
Annexion du village d'Hochelaga par la Ville de Montral dirigée par le maire Jean-Louis Beaudry.
La Ville de Montréal met en opération un sstème de tramways tirés par des cables sur une voie ferrée inclinée qui amène les gens de la ferme Fletcher (parc Jeanne-Mance) jusqu'à un chalet au haut du mont Royal ; ce tramway cessera d'être opérer en 1919 après avoir transporté 7 millions de passagers.
(1 mars 1884) Érection canonique de la paroisse catholique anglophone de St. Anthony of Padua pour les catholiques de langue anglaise des paroisses de Sainte-Cunégonde et Sainte-Anne.
(10 juin 1884) Le village de Sainte-Cunégonde devient ville.
(20 octobre 1884) Parution du premier numéro du quotidien La Presse. fondé par William Edmond Blumhart, le gendre de Louis-Adélard Sénécal.

1885
L'Institut canadien de Montréal est dissout.
(28 février 1885) Épidémie de variole ou petite vérole ; un certain George Longley, contrôleur de la Grand Trunk Railway en provenance de Chicago, arrive à Montréal avec des éruptions cutanées et des rougeurs sur le corps qu'on identifie comme la variole ; après l'avoir examiné, le Montreal General Hospital refuse de l'admettre et il aboutit à l'Hôtel-Dieu de Montréal où il est mis dans une chambre isolée ; Longley quitte l'hôpital le 21 mars ; le 23 mars suivant, Pélagie Robichaud, une jeune Acadienne servante à l'Hôtel-Dieu, est frappée par la variole qui l'emporte le 1er avril ; le 6 avril, Marie Robichaud, la soeur de Pélagie est frappée par la terrible maladie et décède le 11 avril ; le 8 avril la variole avait atteint toutes les salles de l'Hôtel-Dieu de Montréal ; les patients libérés de l'Hôtel-Dieu étaient sans le savoir porteurs du virus en incubation et la répandirent dans leur entourage ; Le maire Honoré Beaugrand met en quarantaine les foyers où la maladie était décelée ; les résidants ne peuvent sortir et c'est la Ville qui nourrit les familles ainsi isolées ; l'épidémie dura jusqu'en décembre ; bilan : 5 864 morts au Québec ; l'immense majorité des victimes sont des enfants ; à Montréal, la population de 167 501 habitants comprenait 93 641 (56 %) Canadiens français catholiques ou 56 % de la population et 73 860 Anglais, protestants ou catholiques ou 44 % de la population ; sur les 3 157 victimes de la variole à Montréal, 2 884 sont des Canadiens français catholiques soit 91,3 % des victimes, 178 catholiques autres que canadiens français soit 5,6 % des victimes, 95 sont anglais protestants soit 3,4 % des victimes ; les Canadiens français refusaient la vaccination ; les prêtres catholiques parlaient d'un fléau envoyé par Dieu pour punir la débauche ; les protestants se faisaient vacciner.
(2 novembre 1885) Départ du premier train Montréal-Winnipeg.
(16 novembre 1885) Louis Riel est pendu à Régina, Saskatchewan.
(22 novembre 1885) 30 000 Montréalais se réunissent au Champs-de-Mars pour protester contre la pendaison de Riel le chef des Métis du Nord-Ouest du Canada.

1886
Construction du scolasticat des jésuites près de l'église Saint-Grégoire-le-Thaumaturge (L'Immaculée-Conception).
Construction de la St.Lawrence Sugar Refining Company au bord du fleuve.
Inauguration de l'éclairage électrique des rues de Montréal.
Fondation de la Chambre de commerce de Montréal.
(10 mars 1886) Tragédie mortelle ; incendie au 338, rue Saint-Paul ; bilan : 1 mort, le pompier Frederick Haines, capitaine, et trois pompiers blessés en combattant l'incendie.
(7 avril 1886) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Léonard-de-Port-Maurice.
(17 avril 1886) Important débordement du Saint-Laurent qui inonde la ville jusqu'au square Victoria ; les eaux atteignent 8 pieds au-dessus de la rue Wellington à l'angle des rue Centre et Richmond, et 6 pieds à l'angle des rues St.Patrick et Montmorency ; des études ont démontré que la profondeur des eaux du Saint-Laurent qui était normalement de 17 pieds avait atteint 48 pieds et 6 pouces le 17 avril 1886 ; c'est le plus important débordement connu du Saint-Laurent.
(28 juin 1886) Départ de la gare du square Dalhousie du premier train Montréal-Vancouver.
(Septembre 1886) Inauguration de la première ligne télégraphique exclusivement canadienne entre Montréal et Vancouver.

1887
(25 mai 1887) Annexion de la municipalité de Saint-Gabriel par la ville de Montréal.
(15 juillet 1887) Incendie de l'usine de la St. Lawrence Sugar Refining.
(7 décembre 1887) Érection canonique de la paroisse Saint-Grégoire-le-Thaumaturge (L'Immaculée-Conception) par détachement de celles du Sacré-Coeur, Saint-Vincent-de-Paul, La Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Hochelaga, Notre-Dame-du-Bon-Conseil, L'Enfant-Jésus-du-Mile-End et Saint-Jean-Baptiste ; cette paroisse est confiée aux jésuites.

1888
Ouverture de la gare Bonaventure par la compagnie du Grand-Tronc.
Ouverture des registres de la paroisse de L'Immaculée-Conception.
Début d'aménagement du parc La Fontaine sur la ferme Logan.
Ouverture du collège Mont-Saint-Louis (en 2010, cette institution était privée secondaire, pour filles et garçons).
(17 mai 1888) Érection canonique de la paroisse de Saint-Louis-de-France.
(20 août 1888) Érection canonique de la paroisse du Très-Saint-Nom-de-Jésus par détachement de celle de La Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Hochelaga ; son territoire couvre une partie de la municipalité de Maisonneuve.

1889
Ouverture des registres de la paroisse du Très-Saint-Nom-de-Jésus.
(21 mars 1889) Constitution de la ville de Notre-Dame-des-Neiges.
Inauguration de la ligne ferroviaire directe Montréal-Halifax.
(3 février 1889) Inauguration de la gare Windsor conçue par l'architecte Bruce Price à l'angle sud-ouest des rues Windsor (anciennement Saint-François-de-Sales, plus tard Peel) et Osborne (anciennement Saint-Janvier, plus tard La Gauchetière).Bruce Price a conçu le Château Laurier à Ottawa, le Château Frontenac à Québec et le Banff Springs Hotel dans les Rocheuses.
(31 mai 1889) Ouverture du Parc zoologique de Montréal (Parc Sohmer, à l'angle des rues Panet et Notre-Dame) ouvert à l'instigation de Louis-Joseph Lavie et du chef de fanfare Ernest Lavigne ; le théâtre Sohmer a une capacité de 4 400 personnes assisesau parterre et 1 400 autres au balcon.

1890
(6 mai 1890) Incendie de deux pavillons de l'Hôpital Saint-Jean-de-Dieu (Montréal), l'asyle pour lunatiques situé à Longue-Pointe ; logeait alors 1 297 patients, 67 soeurs et 100 infirmières dans l'Hospice ; bilan : 86 morts dont 4 soeurs et 81 aliénées et 1 200 aliénés sans abri qui furent logés temporairement à l'Asile Saint-Benoît-de-Joseph, à l'institut des sourds et muets de la rue Saint-Denis, dans la maison-mère des soeurs de la Providence sur la rue Fullum et dans les dépendances de l'asile Saint-Jean-de-Dieu.
(30 décembre 1890) Adoption de la loi créant l'Association des architectes de la province de Québec (qui deviendra plus tard l'Ordre des architectes du Québec).

1891
À partir du 1er janvier 1891, il est obligatoire d'être membre de l'Association des architectes de la province de Québec pour pratiquer la profession d'architecte et pour en porter le titre.
Henry Morgan and Company (La Baie) déménage de la rue Saint-Jacques, et s'installe à l'angle de la rue Sainte-Catherine Ouest et de l'avenue Union.

1892
Mise en service du premier tramway électrique à Montréal sur le circuit Bleury-Du Parc-Mont-Royal-Amherst-Rachel-Craig. Nomination du premier curé résidant de la paroisse Très-Saint-Nom-de-Jésus. Tragédie mortelle ; une tornade déferle sur le corridor entre Montréal et Renfrew ; bilan : 1 mort.
(21 septembre 1892) Les tramways tirés par des chevaux sont remplacés par des tramways électriques dans les rues de Montréal ; le premier tramway électrique est appelé Rocket.

1893
Annexion de la municipalité de Côte-Saint-Louis par celle de Montréal.
(27 mars 1893) Incendie de l'édifice du quotidien anglophone The Herald.
(22 avril 1893) Tragédie mortelle ; incendie du 338, rue Saint-Paul ; bilan : 1 mort, le pompier Georges Dagenais, tué en combattant l'incendie.
(11 mai 1893) Tragédie mortelle ; incendie à l'angle des rues des Récollets et Lemoine ; bilan : 1 mort, le pompier John O'Rourke, tué en combattant l'incendie.
(8 juin 1893) Tragédie mortelle ; incendie du collège Villa-Maria et de la maison mère de la Congrégation de Notre-Dame ; bilan : 1 mort, le pompier Pierre-Alexandre Dufour, tué en combattant l'incendie ; la villa et la maison-mère sont complètement détruites les élèves ne s'y trouvaient pas ce jour-là.
(10 juin 1893) Incendie de l'église Saint-François-d'Assise-de-la-Longue-Pointe construite en 1724 ; elle est reconstruite à partir de ses murs restés debout.
(24 juin 1893) Inauguration du Monument-National, théâtre conçu par Maurice Perrault, Albert Mesnard et Joseph Venne pour la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.
(1er juillet 1893) Inauguration du monument à Maisonneuve sur la Place-d'Armes ; le monument est l'oeuvre de Philippe Hébert.
(4 septembre 1893) Inauguration d'un monument à Maisonneuve sur la place d'Armes ; la statue de Maisonneuve est accompagnée de celles de Charles Lemoyne, Jeanne Mance, Lambert Closse et un anonyme autochtone ; en 1990, les statues ont été enlevées de leur socle et envoyées en atelier où elles retrouvèrent leur lustre d'origine en vue du 350e anniversaire de la fondation de Montréal en 1992.
(21 septembre 1893) Inauguration de l'orgue de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur (Marie-Reine-du-Monde) par l'organiste parisien Alexandre Guilmant.

1894
Bénédiction solennelle de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur par Mgr Édouard-Charles Fabre.
(29 juin 1894) Acte criminel ; explosion d'une bombe détruisant les locaux du journal anglophone Witness.
(6 août 1894) Érection canonique de la paroisse catholique de Sainte-Élisabeth-du-Portugal par détachement de celles de Saint-Henri-des-Tanneries, de Notre-Dame-de-Grace et de Saint-Paul de Côte-Saint-Paul.

1895
Incendie du Château de Ramezay ; rénové, il sera confié à la garde de la Société d'archéologie et de numismatique de Montréal.
Ouverture des registres de la paroisse Saint-Joseph-de-Bordeaux.
Construction du monastère des Carmélites à l'angle de la rue Drolet et de l'avenue du Carmel de Montréal.
Construction de l'église St. Gabriel sur la rue Centre.
Le village de la Côte-de-la-Visitation adopte le nom de DeLorimier.
(Mi-février 1895) Inauguration du chemin de fer des Comtés-Unis entre Montréal, Iberville, Rougemont, Saint-Hyacinthe et Sorel.
(25 avril 1895) Incendie de la bâtisse de la manufacture de tabac Macdonald ; bilan : 1 000 ouvriers en chômage.
(14 décembre 1895) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Édouard ; Saint Édouard honore la mémoire de'Édouard-Charles Fabre archevêque de Montréal..

1896
Fondation du Loyola College devenu le Loyola High Shool (en 2005, cette institution était privée secondaire, pour garçons).
Constitution de la municipalité du village de Villeray par détachement de celle du Sault-au-Récollet.
Parachèvement de l'église de L'Immaculée-Conception.
(16 octobre 1896) Tragédie mortelle ; incendie du magasin de gros Gilmour, Frères et Cie dans l'édifice des Soeurs Grises au 31, rue Saint-Pierre ; bilan : 3 morts, les pompiers Sylvain Carpentier, Henry King et Edmond Laporte, et plusieurs pompiers blessés en combattant l'incendie.
1897
Constitution de la municipalité du village de Villeray par détachement de celle du Sault-au-Récollet.
(23 mars 1897) Tremblement de terre.
(14 août 1897) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Eusèbe-de-Verceil.
(29 octobre 1897) Un grand nombre de Montréalais se réunissent au Champ-de-Mars pour voir parader les volontaires recrutés par Lord Strathcona pour participer à la guerre des Boërs qui défiaient la suzeraineté anglaise ; cette guerre se terminera en 1902.
1898
Adoption du nom de Maisonneuve par la municipalité d'Hochelaga.
Fondation de la mission et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-du-Saint-Rosaire de Villeray.
Incendie de la première église Saint-Jean-Baptiste.
Le Gouvernement du Canada dépense un million $ pour l'amélioration des installations portuaires de Montréal (jetées en maçonnerie, bassins, débarcadères et hangars en acier.
Inauguration de la gare-hôtel Viger conçue par Bruce Price pour la Canadian Pacific Railway Company ; elle sera remise à la Ville de Montréal en 1932 qui y loge des services municipaux..
(12 février 1898) Tragédie mortelle ; incendie de l'épicerie Hirsch au 17 du carré Chaboillez ; bilan : 1 mort, le pompier Edward Smith, tué en combattant l'incendie.
(21 mars 1898) Constitution de la municipalité du village de Saint-Joseph-de-Bordeaux par détachement de celle du Sault-au-Récollet.
(30 mars 1898) Constitution de la municipalité du village de Beaurivage.
(14 mai 1898) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Clément dans le quartier Viauville par détachement de celles du Très-Saint-Nom-de-Jésus-de-Maisonneuve et de Saint-François-d'Assise-de-la-Longue-Pointe ; la rue Saint-Clément emprunte son nom à celui de la paroisse.
(19 décembre 1898) Érection canonique de la paroisse catholique de Saint-Denis.

1899
(30 avril 1899) Incendie de l'orphelinat Saint-François-Xavier.
(31 octobre 1899) Tragédie mortelle ; incendie de l'hôtel Webster (à l'angle des rues Cathédrale et Saint-Jacques) ; bilan : 4 morts.
(21 novembre 1899) Une première automobile circule dans les rues de montréal ; une Crestmobile fabriquée par la New England Motor Carriage Company de Boston ; conduite par Ucal H. Dandurand.

1899-1900
Une tempête enveloppe Montréal sous une couche de 44,4 cm de neige.


  • Bibliographie -


Les Ramezay et leur château, (Victor Morin, Éditions des dix, 1939)
Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)
Les rues de Montréal. Répertoire historique (Ville de Montréal, éditions du Méridien, 1995)
Montréal. Son histoire, son architecture (Guy Pinard, éditions La Presse, 1987)
Montréal la folle entreprise (Robert Prévost, Éditions Stanké, 1991)
Sur les traces de Joseph Venne. Architecte 1858-1925 (collectif sous la direction de Soraya Basil, Michel Allard et René Binette, 2013)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)