Montréal (municipalité de ville). Squares

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Square Dorchester - Place du Canada


Quadrilatère limité par l'édifice Dominion Square Building au nord, la rue Metcalfe à l'est, le boulevard René-Lévesque au sud et la rue Peel à l'ouest.

  • Éphémérides -


1776
Inauguration du premier cimetière juif en Amérique du Nord par l'inhumation de Lazarus David dans un emplacement situé à l'angle de l'actuelle rue La Gauchetière et l'emprise de l'actuelle rue Peel ; la borne est du cimetière juif sera le cimetière Saint-Antoine quand celui-ci sera aménagé en 1799.
1799
La fabrique de la paroisse Notre-Dame achète un emplacement de 4 arpents pour en faire un cimetière catholique qu'elle nommera Cimetière Saint-Antoine ; cet emplacement appartenait jusque là à Pierre Guy et était situé un peu au sud de la rue Sainte-Catherine et au nord de l'emprise actuelle de la rue La Gauchetière ; sa borne ouest était un peu au delà de l'emprise actuelle de la rue Peel et sa borne est était à peu près l'emprise de l'actuelle rue Metcalfe.
1812
Construction d'une petite chapelle dans la partie nord du cimetière Saint-Antoine.
1852
Un grand feu détruit plusieurs édifices autour de la rue Saint-Denis et Sainte-Catherine dont la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur ; Mgr Ignace Bourget, évêque de Montréal décide alors de reconstruire sa cathédrale plus à l'ouest et achète un terrain adjacent au cimetière Saint-Antoine et délimité au nord par la rue Dorchester, à l'est par la rue Sainte-Marguerite (prolongement de la rue Mansfield), au sud par la rue Saint-Janvier (La Gauchetière) et à l'Ouest par l'emprise de l'actuelle rue Metcalfe.
1854
Fermeture du cimetière Saint-Antoine ; les morts catholiques seront désormais inhumés dans le cimetière de la Côte-des-Neiges, sur le flanc ouest du mont Royal.
1855
Construction de l'évêché et d'une cathédrale temporaire pour l'évêque de Montréal sur le terrain acquis en 1852.
1857
(25 juillet) Mgr Bourget bénit symboliquement une croix à l'emplacement prévu pour la construction de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur, sur le côté sud de la rue Dorchester, entre les rues Sainte-Marguerite (Mansfield) et Metcalfe.
1865
L'église Méthodiste est construite à l'angle sud-ouest des rues Dorchester et Saint-François-de-Sales (Peel). L'église Knox est construite à l'angle nord-est des rues Dorchester et Mansfield.
1866
Inauguration de l'église presbytérienne écossaise Erskine construite à l'angle sud-est des rues Peel et Sainte-Catherine Ouest.
1867
Lorsqu'on veut déplacer des cadavres de personnes décédées du choléra en 1832, l'Association sanitaire de Montréal s'y oppose sous la pression de l'opinion publique et recommande à la ville d'acquérir l'emplacement pour en faire un parc public.
1869
L'église Épiscopalienne St. George est construite sur l'emplacement du cimetière juif, à l'angle des rues Saint-Janvier (La Gauchetière) et Saint-François-de-Sales.
1870
La ville achète l'emplacement du cimetière Saint-Antoine et commence à planter des arbustes.
(28 août) Pose de la première pierre de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur par Mgr Ignace Bourget ; les plans de la cathédrale sont dessinés par l'architecte Victor Bourgeau et s'inspirent de l'église Saint-Pierre de Rome.
1872
(9 décembre) L'emplacement est nommé Dominion Square pour célébrer le cinquième anniversaire de l'accession du Canada au statut de Dominion de l'Empire britannique.
1875
Début de la construction de l'hôtel Windsor sur la rue Peel, selon des plans de l'architecte G. H. Worthington commandités par un groupe d'hommes d'affaires dirigés par Matthew H. Gault.
1878
(29 novembre) Inauguration officielle de l'hôtel Windsor.
1883
Le Montreal Snow Shooes Club organise le premier carnaval d'hiver de Montréal sur le site du Dominion Square ; un palais de glace nanti d'une tour de 18,3 m et conçu par Alexander C. Hutchison est construit en face de l'hôtel Windsor.
1887
Début des travaux de construction de la gare Windsor et du siège social de la compagnie de chemins de fer Canadian Pacific selon des plans de Bruce Price.
1889
(3 février) Inauguration du siège social de la Canadian Pacific Railway Company et de la gare Windsor.
(12 juin) Pose de la première pierre de l'édifice de la Young Men Christian Association (YMCA) à l'angle nord-ouest des rues Metcalfe et Dorchester ; les plans de cet édifice dessinés par les architectes américains Fuller and Wheeler s'inspirent de la Tiffany House réalisée à New York en 1883.
1892
Inauguration de l'édifice de la YMCA.
1894
Le clocher de l'église St. George est complété selon des plans de l'architecte Alexander F. Dunlop.
(24 mars) Mgr Édouard-Charles Fabre bénit la cathédrale terminée 14 ans après la pose de la première pierre par son prédécesseur, Mgr Ignace Bourget.
1895
(6 juin) Dévoilement du monument à John A. Macdonald, premier ministre du Canada (1867-1873 et 1878-1891).
1898
(24 mai) Inauguration de la fontaine offerte par la Sun Life Assurance Co. of Canada.
1903
(24 juin) Dévoilement de la statue de Mgr Ignace Bourget, évêque de Montréal (1840-1876) à l'extrémité nord-ouest du terrain de la cathédrale ; la statue est l'oeuvre de Louis-Philippe Hébert.
1907
(24 mai) Dévoilement du monument à la gloire des héros de la guerre contre les Boers en Afrique du Sud et en remerciement à lord Strathcona and Mount-Royal qui avait mis le régiment sur pied.
1909
Inauguration de la nouvelle partie de l'Hôtel Windsor qui compte alors 750 chambres et en fait l'un des plus grands hôtels d'Amérique du Nord. La Young Men Christian Association vend son édifice à la Sun Life Assurance Co. of Canada et déménage sur la rue Drummond.
1914
(13 mai) Pose de la première pierre de l'édifice de la Sun Life Assurance Co. of Canada sur le terrain situé face au sud-est du square.
1918
(Mars) Inauguration de l'édifice de la Sun Life Assurance Co. of Canada.
1923
L'église Knox est démolie pour faire place à l'agrandissement de l'édifice de la Sun Life.
1924
(11 novembre) Dévoilement du Cénotaphe érigé sur la partie sud du square en bordure de la rue de la Cathédrale.
1926
(9 février) Inauguration de l'agrandissement de l'édifice de la Sun Life Assurance Co. of Canada.
1927
(Mai) Début d'un autre agrandissement de l'édifice Sun Life.
1930
(1 janvier) Inauguration du Dominion Square Building construit au nord du square sur un terrain borné au nord par la rue Sainte-Catherine, à l'est par la rue Metcalfe et à l'ouest par la rue Peel.
(18 octobre) Dévoilement de la statue du poète Robert Burns par le maire Camillien Houde.
1931
Installation d'une vespasienne à l'angle nord-est du square.
1933
Inauguration de la tour de 24 étages de la Sun Life Assurance Co. of Canada conçu par les architectes Darling and Pearson et érigé par la Peter Lyall and Sons Co.
1948
Inauguration de l'Hôtel Laurentian (1 100 chambres) à l'ouest de la partie sud du square.
1953
Dévoilement du monument à Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada (1896-1911) par Louis Stephen Saint-Laurent, premier ministre du Canada (1948-1957) ; ce monument situé sur le côté nord de la rue Dorchester est l'oeuvre du sculpteur Émile Brunet.
1955
La cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur prend le nom de Marie-Reine-du-Monde.
1959
Une partie de l'hôtel Windsor est démolie pour faire place à l'édifice de l'Imperial Bank of Canada.
1961
(1 juin) Fusion de la Canadian Bank of Commerce et de l'Imperial Bank of Canada sous le nom de Canadian Imperial Bank of Commerce (CIBC).
1962
(27 juin) Inauguration, par le maire Jean Drapeau, de l'édifice de la Canadian Imperial Bank of Commerce à l'angle nord-ouest du boulevard Dorchester et de la rue Peel selon des plans de Peter Dickenson par la compagnie de construction Perini Ltd.
(Octobre) Dévoilement de la sculpture intitulée The Reclining Woman, un oeuvre du sculpteur Henry Moore.
1966
La partie du square située au sud du boulevard Dorchester (René-Lévesque) change de nom et devient la Place du Canada.
1967
(Janvier) Inauguration de l'hôtel Château Champlain par Daniel Johnson, premier ministre du Québec (1966-1968) en présence de Jean Drapeau, maire de Montréal, du cardinal Paul-Émile Léger et de l'évêque anglican Kenneth Maguire; les plans de l'hôtel sont de Roger D'Astous et ont été exécutés par les compagnies de construction E.G.M Cape and Co. de Toronto et Janin Construction de Montréal.
1976
Inauguration de l'édifice Place du Canada conçu par les architectes John B. et John C. Parkins de Toronto et construit par la Foundation Co. of Canada.
1978
Démolition de l'Hôtel Laurentien.
1981
L'Hôtel Windsor ferme ses portes.
1985
Inauguration de l'édifice de la compagnie d'assurance La Laurentienne à l'angle sud ouest du boulevard Dorchester (René-Lévesque) et de la rue Peel.
1987
Le reste de l'hôtel Windsor est transformé en édifice à bureaux.
1988
Le Square Dominion devient le Square Dorchester lorsque la ville donne le nom de René-Lévesque au boulevard Dorchester.
1992
La statue de John A. Macdonald est décapitée par des vandales. Elle retrouvera sa place en 1994.
2009
La ville entreprend des travaux de rénovation du Square Dorchester (9,5 M $) et de la Place du Canada (13,5 m$) pour un budget total de 23 M $ pour des travaux étalés de 2009 à 2012.
2010
La statue de John A. Macdonald est retirée de son socle pour subir une restauration ; elle avait été dévoilée en 1895.

Square Saint-Louis :

Quadrilatère borné à l'est par la rue Saint-Denis et à l'ouest par la rue Laval, il est situé à l'extrémité de la rue Cherrier Ouest au nord de la rue Sherbrooke.

  • Éphémérides :


1848 (2 septembre) La ville de Montréal acquiert un terrain de Alexandre-Maurice Delisle sur le coteau Baron (côte à Baron) pour y aménager un réservoir d'eau.
1879 Après la construction du réservoir McTavish sur l'avenue des Pins, le lieu est transformé en parc public qu'on baptise Saint-Louis peut-être pour honorer une famille d'entrepreneurs de la localité.
1931 La fontaine Lacroix installée au square Viger est relocalisée au square Saint-Louis.
1976 La construction de l'autoroute Ville-Marie entraîne la relocalisation de la vespasienne du square Viger au square Saint-Louis.

Square Phillips -

Quadrilatère formé des rues Sainte-Catherine Ouest, Union, Aylmer et Cathcart.

  • Éphémérides -


1842 La succession de Thomas Phillips, un conseiller municipal, donne à la ville le terrain qui sera appelé Phillips Place.
1879 La Art Association of Montreal (futur Musée des beaux-arts de Montréal) ouvre sa première galerie d'exposition sur le côté est du square Philips grâce à un legs de 90 tableaux et 8 bronzes par Benaiah Gibb, un collectionneur décédé 2 ans auparavant.
1890 Le magasin Henry Morgan emménage sur le côté nord du square.
1894 Le magasin Henry Birks 7 Son emménage sur le côté ouest du square.
1912 Le Musée des beaux-arts de Montréal déménage sur la rue Sherbrooke Ouest.
1914 (Septembre) Inauguration du monument à Edward VII the Peacemaker, roi d'Angleterre érigé sur le Phillips Square; ce monument est l'oeuvre de Philippe Hébert.
1922Construction du Canada Cement Building tout en béton armé sur le côté sud du square.
1948 (Avril) L'édifice du côté est du square qui avait abrité le Musée des beaux-arts est démoli.
1973 Les vespasiennes (urinoirs), familièrement appelées camiliennes d'après Camilien Houde, le maire de Montréal qui les avait fait construire durant la grande dépression, sont transformées en tour de ventilation.

Square Victoria -

Fait partie du Quartier international de Montréal. Quadrilatère formé par la rue Saint-Jacques au sud, la rue Saint-Antoine au nord, la rue McGill à l'est et la rue du Square Victoria à l'ouest.

  • Éphémérides -


1809 Acquisition par la ville de Montréal de terrains appartenant à la famille de Gilles-Étienne Lecours ; l'espace est appelé Commissary Square (Square des commissaires) pour rappeler le souvenir de Jean-Marie Mondelet, John Richardson et James McGill, les commissaires responsables de la démolition des fortifications.
1810 Une vaste étendue comprise entre les rues Craig (Saint-Antoine), Saint-Alexandre, des Jurés et Frobisher est utilisée comme marché à foin
1826 Ouverture de l'American Presbyterian Church à l'angle nord-est des rues McGill et Grande rue Saint-Jacques.
1830 Ouverture du Petit Séminaire de Montréal à l'angle des rues McGill et Craig (Saint-Antoine).
1831 Ouverture de la First Baptist Church à l'angle sud-ouest des rues Sainte-Radegonde et de La Gauchetière.
1841 Agrandissement du square des Commissaires par l'acquisition au nord de terrains appartenant à Pierre Forestier et servant de marché à foin.
1846 Ouverture de l'église de Sion à l'angle des rues Sainte-Radegonde et Latour.
1847 Ouverture de l'église St. Patrick à l'angle des rues Dorchester et Saint-Alexandre selon des plans de l'architecte français Pierre-Louis Morin et du Jésuite Félix Martin.
1851 Ouverture de l'église St. Andrew construite à l'angle nord-est de la Côte-du-Beaver Hall et de la rue de La Gauchetière selon des plans de l'architecte J. H. Smith.
1853 (9 juin) Tragédie mortelle ; bagarre entre protestants anglais et catholiques irlandais sur le marché à foins (aujourd'hui le square Victoria) ; le maire Charles Wilson demande l'intervention de l'armée britannique qui fait feu sur les belligérants ; bilan : 10 morts et une quarantaine de blessés graves dont au moins 5 mourront de leurs blessures ; l'origine de cette échauffourée est un sermon prononcé par Alessandro Gavazzi, un moine catholique défroqué, dans l'église protestante Zion Congregational, au pied de l'actuelle côte du Beaver Hall ; le titre du sermon était The Error of Popery que les Irlandais condidérèrent comme une insulte à leur endroit par les protestants.
1854 Un incendie détruit le clocher de l'église Unitarian of the Messiah.
Vers 1859 Ouverture de l'église de la Congregation Unitarian of the Messiah à l'angle sud-est de la Côte-du-Beaver Hall et de la rue de La Gauchetière ; construite selon des plans des architectes Hopkins, Lawford and Nelson.
Vers 1860 Ouverture d'établissements commerciaux.
1860 (10 octobre) Le conseil municipal change le nom du square des Commissaires pour celui de Square Victoria.
1865 La compagnie Henry Morgan and Co. s'installe à l'emplacement de l'American Presbyterian Church, à l'angle nord-est de la Grande rue Saint-Jacques et de la rue McGill.
1866 Inauguration du square sous le nom de Victoria Square.
1867 Inauguration du St. Patrick Hall entre les rues Craig (Saint-Antoine) et des Fortifications.
1869 Incendie d'édifices construits autour du square dont la Unitarian Church of the Messiah. Le toit du St. Patrick Hall s'écroule sous le poids de la neige.
1872 (12 au 13 octobre) Incendie d'édifices construits autour du square dont le St. Patrick Hall. (21 novembre) Le gouverneur du Canada, lord Dufferin dévoile la statue de la reine Victoria, oeuvre du sculpteur anglais Marshall Wood, installée dans la partie sud du square ; la statue qui fait face au sud, représente la reine Victoria âgée de 18 ans.
1893 Construction de l'édifice de la Bank of Toronto à l'angle sud-est des rues McGill et Saint-Jacques selon des plans des architectes Taylor and Gordon.
1909 Inauguration de l'édifice (10 étages) de la Eastern Township Bank sur le site de la Henry Morgan and Co. à l'angle nord-est de la rue Saint-Jacques et du square Victoria ; construit selon des plans des architectes Arthur Cox et Louis-Auguste Amos.
1962-1965 Construction de la Tour de la Bourse conçue par l'ingénieur italien Luigi Nervi et l'architecte italien Luigi Moretti asssistés des architectes montréalais Greenspoon, Freedlander and Dunne et construite par la compagnie E.G.M. Cape.
1963 La statue de la reine Victoria est endommagée par l'éclat d'une bombe présumément posée par le Front de libération du Québec-FLQ (voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970).
1967 Ouverture de deux stations de métro ouvrant sur le square. Le monument dédié à la reine Victoria est transporté au nord du square à cause des installations nécessaires aux stations de métro. À l'occasion du centenaire du Canada, la ville de Paris fait don d'une copie d'une arche dessinée en 1900 par le designer français, Hector Guimard, pour le Métro de Paris ; la ville de Montréal installe cette arche à l'entrée du métro Victoria.
2000 Travaux de réfection de la place selon des plans des architectes Daoust Lestage ; la statue de la reine Victoria est retirée pour réparations majeures exécutées par Jean-Bernard Dolleans.
2003 La statue est réinstallée à l'endroit où elle était en 1872, mais elle fait face au nord.
2011 (15 octobre) Un groupe de protestataires Occupons Montréal suivant l'exemple du groupe similaire Occupy Wall Street à New York, occupe le square Victoria où il élève des tentes et des abris. ; (25 novembre) les protestataires décident de quitter le square et ils en sont expulsés par la police, les cols bleus de la Ville de Montréalleurs démontent leurs tentes et les entassent avec leur contenu dans cinq containeurs garés dans une cour de la Ville de Montréal située sur la rue Sainte-Catherine Est ; les indignés comme on les appelés protestaient contre les injustices dans un monde où les riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent.

Square Viger -

Originellement borné à l'ouest par la rue Saint-Denis, à l'est par la rue Saint-Hubert, au sud par la rue Craig (Saint-Antoine).

  • Éphémérides -


1818 Charlotte-Perrine Cherrier, la veuve de Denis Viger et Louis-Joseph Papineau cèdent à la ville de Montréal des terrains situés au nord de la rivière Saint-Martin de part et d'autre de la rue Saint-Denis pour qu'elle y aménage un marché public ; les donateurs conditionnent leur don à la construction d'un pont sur la rivière Saint-Martin qui permettra aux propriétaires des vergers qui y sont cultivés résidant de les développer (les familles Viger, Louis Guy et Joseph Lacroix).
1844 (21 avril) La ville acquiert des terrains de Louis Guy. (27 novembre) Denis-Benjamin Viger donne à la ville de nouveaux terrains situés entre la petite place du marché sur la rue Saint-Denis et les terrains de Louis Guy plus à l'est.
Marie-Charlotte et Louise Lacroix donnent à la ville un vaste terrain situé à l'est de ceux de Louis Guy, jusqu'à la rue Saint-Hubert à la condition que leur terrain ne serve jamais à des fins de marché et qu'il soient aménagé en promenades, plante, gazon et arbres et qu'une fontaine soit érigée à la mémoire de leur père Joseph Lacroix.
1848 La ville commence les plantations.
1850 Construction de la fontaine Lacroix dans la partie est.
1851 Construction de la fontaine Viger dans la partie ouest. Un kiosque à musique est construit.
1860 (11 septembre) Le maire Charles S. Rodier inaugure les jardins Viger aménagés dans la partie ouest du square.
1863 Construction d'une grande serre au milieu du square entre les deux fontaines.
1864 Construction de la seconde église anglicane de Montréal, la Holy Trinity Memorial, à l'angle nord-est des rues Saint-Denis et Dubord (Viger), selon des plans des architectes Lawford and Nelson.
1867 L'ensemble des lieux situés entre les rues Saint-Hubert et Saint-Denis au nord de la rue Viger prend le nom de square Viger.
1889 La grande serre est déménagée au parc Lafontaine.
1892 Le square s'agrandit de tout le quadrilatère compris entre les rues Saint-Hubert, Dubord, Campeau et Craig (Saint-Antoine).
1895 L'Université Laval à Montréal (qui deviendra l'Université de Montréal-UdeM en 1919) inaugure son édifice sur la rue Saint-Denis. (24 août) Inauguration du monument au docteur Jean-Olivier Chénier, patriote tué à Saint-Eustache en 1837 ; le monument avait été conçu et exécuté par le sculpteur français Peltzer.
1898 (25 août) Inauguration de la gare-hôtel Château Viger par le président du Canadian Pacific Railway, William Van Horne ; construit selon des plans de l'architecte Bruce Price, la gare est située au rez-de-chaussée et l'hôtel aux étages supérieurs.
1908 L'Union nationale française emménage dans une demeure bourgeoise de la rue Viger.
1910 (4 octobre) Inauguration de l'édifice de l'École des Hautes études Commerciales conçue par les architectes Gauthier et Daoust et construite par l'entrepreneur Joseph Bourque à l'angle nord-est des rues Viger et Saint-Hubert.
1911 (Été) La Canadian Pacific Railway inaugure une nouvelle gare sur la rue Berry à l'arrière de la gare-hôtel Château Viger dont le rez-de-chaussée est transformé et intégré à l'hôtel selon des plans de l'architecte W.S. Pointer.
1912 (16 août) La Société des Artisans canadiens-français de Montréal, une mutuelle d'assurance fondée en 1876, inaugure son siège social construit selon des plans de l'architecte Alphonse Venne à l'angle sud-ouest des rues Vitré et Saint-Denis.
1913 L'Union des charpentiers de Montréal installe son quartier général à l'angle nord-est des rues Viger et Saint-Denis.
1920 Inauguration des ateliers de la compagnie de chocolat Laura Secord sur la rue Viger à l'est de l'École des Hautes Études Commerciales-HEC.
1922 L'église anglicane de la Holy Trinity Church est vendue à la communauté syrienne catholique.
1923 L'église de la Holy Trinity Church est lourdement endommagée par un incendie.
1931 En vertu du programme d'aide aux chômeurs jetés à la rue par la Grande crise, la ville construit une vespasienne en bordure de la rue Saint-Hubert. Une partie du square disparaît pour faire place au prolongement de la rue Berry vers le sud. La fontaine Lacroix est relocalisée au square Saint-Louis.
1935 (30 septembre) Fermeture du Château Viger.
1939 La Canadian Pacific Railway cède le Château Viger à la ville de Montréal qui l'utilise comme centre d'examen médical des nouvelles recrues de l'armée
1942 Le Château Viger est utilisé comme foyer d'hébergement des marins.
1943 L'Université de Montréal-UdeM quitte la rue Saint-Denis pour s'installer sur le mont Royal.
1946 Le Château Viger est réaménagé pour y loger une cinquantaine de familles d'anciens combattants sans logis.
1949 La Société des artisans construit un nouvel immeuble.
1950 Le Canadian Pacific vend le Château Viger à la ville de Montréal.
1951 Le Canadian Pacific Railway ferme la gare Viger.
1952 (13 septembre) Inauguration du nouvel édifice de la Société des artisans.
1963 La Confédération des syndicats nationaux fait construire son siège social à l'angle nord-est des rues Saint-Denis et Viger. Les arbres de la partie ouest (de Saint-Denis à Berry) sont abattus pour faire place à la station de métro Champ-de-Mars sur la rue Sanguinet. La fontaine Viger est enlevée pour faire place à un stationnement.
1976 Les travaux de l'autoroute Ville-Marie font disparaître tous les arbres du square. La vespasienne est relocalisée au square Saint-Louis. Toutes les constructions en bordure de la rue Saint-André sont démolies et, à l'ouest, l'ancien édifice de la Société des artisans subit le même sort.
1982 Le bâtiment de la chocolaterie Laura Secord ferme ses portes pour être transformé en condominiums selon des plans de l'architecte George Menzi.
1983-1985 Au-dessus de l'autoroute Ville-Marie, le square est divisé en 3 parties par les rues Berry, Saint-Denis et Saint-Hubert : chaque partie est confiée à un sculpteur différent ; Charles Daudelin réalise la partie ouest et en fait une agora, un lieu de rassemblement reprenant la notion grecque de l'agora composée de structures de béton en lignes horizontales et verticales ; la partie du centre est aménagée par Claude Théberge en allées ombragées dominées par une sculpture fontaine titrée Forces faite de 14 blocs de granit noir assaillis de jets d'eau ; la partie est, conçues par Peter Gnass, est aménagée en terrain de jeux orné de «structures qui défient les habitudes de l'optique dans une nouvelle conception de l'espace ludiques.
2013 La ville de Montréal songe à raser l'agora du square Viger dont les toxicomanes et les sans-abri en ont fait leur repaire ; comprend l'Agora et la fontaine Mastodo de Charles Daudelin n'est plus en fonction parce qu'il y avait une fissure dans la soucoupe et que la charge d'eau qui s'y déversait aurait pu tuer quelqu'un.

Square Westmount -

Centre d'achats et édifice d'appartements et de bureaux ; à l'angle de la rue Sainte-Catherine Ouest et de l'avenue Greene ; plans de l'architecte américain Ludwig Mies van der Rohe.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)