Nelson (Wolfred)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (médecin) né en 1791 (10 juillet) à Montréal.

Patriote.
Grandit à William Henry (Sorel) où son père ouvrit une école en 1794.
Médecin du 5e Bataillon de la milice incorporée au cours de la Guerre anglo-américaine de 1812.
Après cette guerre, il ouvre un bureau à Saint-Denis-sur-Richelieu.
Député du Parti patriote-PP de William-Henry (1827-1830) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC.
L'un des chefs de l'Émeute de 1837 ; au cours de l'un de ses nombreux discours, il aurait dit : «Il est temps de fondre nos cuillères pour en faire des balles».
Dirige les patriotes à la Bataille de Saint-Denis le 23 novembre 1837 ; appréhendé le 11 décembre 1837 en même temps que 25 autres patriotes, il est accusé le lendemain de haute-trahison, emprisonné pendant 6 mois à la prison du Pied-du-Courant, puis exilé aux Bermudes le 28 juin 1838 par la proclamation de lord Durham pour participation à l'insurrection de 1837.
Pratique la médecine à Plattsburg (1839-1842) puis rentre au Bas-Canada en 1842 où il installe son cabinet de médecin.
Député de Richelieu à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU (1844-1851).
En 1845, c'est en français, une langue interdite, qu'il prononce son premier discours devant la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.
Président du Collège des médecins et chirurgiens du Bas-Canada (1851).
Inspecteur des prisons et asiles (1851-1859), président du bureau des inspecteurs (1859).
Maire de Montréal (1854-1855) ; il est le premier élu cette fonction par le vote populaire.
Frère de Robert Nelson. Beau-père de Jonathan Saxton Campbell Würtele.
Décès en 1863 (17 juin 1863) à Montréal ; inhumé dans le cimetière protestant de Sorel où, sur son épitaphe on peut lire :
«Here lies an honest man, the noblest work of God» et les noms de Rebecca Nelson,veuve de Valentine Hall, du 99e Regiment, (27 février 1874), Alpherey Nelson (26 octobre 1876), George Nelson (1839), Marie-Anne Boon, épouse de George Nelson, William Nelson (1834), Jane Dies, épouse de William Nelson, (1846).
Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Publications -


Practical Views on cholera (1854).

  • Crédits :


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)