Oligny (Huguette)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de théâtre (comédienne) née en 1922 (31 janvier 1922) à Montréal ; son père était soldat et sa mère journaliste.

Épouse (premières noces) Marcel Alexandre
Épouse (secondes noces) de Gratien Gélinas.
Décès en 2013 (10 mai 2013).

Profil de carrière -

Fait ses débuts sur les planches à 17 ans en 1939.
Au début des annnées 1940, elle se joint à la troupe de Pierre Dagenais, puis aux Compagnons de Saint-Laurent du père Émile Legault.
En 1944 elle elle décroche un contrat à Hollywood pour la post-sychronisation de films américains.
En 1950, elle tourne dans le film de Jean-Yves Bigras Les lmnières de ma ville, l'un des premiers films de l'industrie cinématographique québécoise naissante.
Elle joue au Théâtre du Nouveau Monde
En 1952 elle est choisie par le public Miss radiotélévision
En 1953, elle épouse Marcel Alexandre dont elle a deux enfants qu'elle sera privée de voir pendant 9 ans après son divorce.
Elle entame une liaison avec Gratien Gélinas en tournée canadienne de la pièce Hier, les enfants dansaient.
En 1973, lelle se marie avec Gélinas.
En 1973, elle joue dans le film Kamouraska, le rôle de la mère d'Elizabeth joué par Geneviève Bujold.
En 1984, Michel Tremblay lui confie le rôle d'Albertine à 70 ans dans la pièce Albertine en cinq temps.
En 1986, elle partage la scène avec Gratien Gélinas dans la pièce La passion de Narcisse Mondoux (cette pièce sera jouée à 600 reprises).


  • Distinctions -


Officier (1984) et compagnon (1997) de l'Ordre du Canada- OOC et COC.
Prix Gémeaux de la meilleure actrice de soutien (1998) pour son rôle de Marie-Rose Julien dans Sous le signe du lion.
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (1999).
Membre de l'Académie des Grands Montréalais (2003)


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)