Oujé-Bougoumou (municipalité de village cri)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Éphémérides -


1815 Établissement d'un poste de traite (Rush Lake Post) par la Hudson's Bay Company-HBC au bord de la rivière Chibougamau.
1822 Fermeture du poste de traite.
1914 Établissement d'un nouveau poste de traite par la Hudson's Bay Company-HBC sur la rive sud du lac Chibougamau.
1929 La Compagnie déménage son poste à la péninsule du réservoire Gouin et les Cris la suivent.
1942 Fermeture du poste et centralisation des activités de la Compagnie à Mistissini.
1952 Établissement de la bande crie à la pointe Marécageuse.
1962 Déménagement de la bande à la pointe Cachée.
1992 Le chef Abel Bossom regroupe sa bande dans un village neuf dont les maisons sont chauffées à l'eau chaude produite dans une chaudière chauffée avec des copeaux et du bran de scie provenant de la scierie Barrette de Chapais, puis distribuée par conduits souterrains ; l'architecte Douglas Cardinal a conçu le plan du village d'Oujé-Bougoumou ; Douglas Cardinal, un Métis, a aussi conçu le Musée des civilisations de Hull (Gatineau) et le Museum of the American Indian de la Smithsonian Institution de Washington,.
1993 (31 mai) Constitution de la municipalité du village cri d'Oujé-Bougoumou par détachement de la municipalité de la Baie-James.
1995 Le village est choisi par l'Organisation des nations unies comme un de 50 exemples de développement communautaire remarquable dans le monde entier.
2000 La population du village est de 650 habitants.
2002 (4 février) Les Cris de la réserve approuvent à 79 % l'entente intervenue avec le Gouvernement du Québec pour le développement des ressources de la région ; l'ensemble des populations cries de la baie James et de la baie de Hudson ont approuvé cette entente dans la proportion de 69,35 %.
2010 (5 mars) Stephen Inglis, ancien curateur et directeur de recherche et de collections du Musée des civilisations du Canada, est nommé directeur exécutif du Aanischaaukamikw Cree Cultural Institute, un nouvel établissement construit au coût de 15 M $ qui devrait ouvrir ses portes en 2011 ; ce centre culturel logera un musée.
2011 (17 mai) De passage à Oujé-Bougoumou, le premier ministre du Québec, Jean Charest, annonce que son gouvernement a conclu une entente avec la nation crie en vue de la création du Parc national d'Assinica (3 193 km2) à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest du village.
2011 (15 novembre) Ouverture de l'Institut culturel cri épousant la forme d'un canot remnversé comme un shputuan, la maison longue traditionnelle des Cris. (conception de l'architecte Steve Rotman).
Steve Rotman.

  • Toponymie -


Oujé-Bougoumou vient d'une expression crie signifiant «lieu de retrouvailles, de rassemblement» ; les Français en ont fait Chibougamau signifiant «lac traversé de bord en bord par une rivière».

  • Repères géographiques -


À une trentaine de kilomètres à l'ouest de Chibougamau.
Sur la rive nord du lac Opémisca.
Région touristique de la Baie-James-et-Eeyou-Istchee.

  • Accès : Route 113 via Route 117.

Carte 18 et Carte 22.

Carte 18 sur Google Maps
Carte 22 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)