Péladeau (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (éditeur et imprimeur) né en 1925 à Outremont.

Études à l'Académie Querbes de Outremont, au Collège Jean-de-Brébeuf, au Collège Sainte-Marie, à l'Université de Montréal-UdeM et à la McGill University.
Fondateur du Journal de Montréal-JdeM et du Journal de Québec-JdeQ .
Président fondateur de la compagnie Québecor.
Père de Pierre Karl Péladeau.
Décès en 1997 (24 décembre)

Nota : Le 24 novembre 2013, vers 17 h 30, sa fille Isabelle Chopin Péladeau, 55 ans, meurt noyée dans une automobile qui avait plongé dans le lac de l'Achigan en face de sa résidence de Saint-Hippolyte ; la chaussée en pente était glacée et glissante et le conducteur n'a pas pu immobiliser la voiture qui a glissé jusqu'au lac. Le conducteur s'est extirpé de l'auto, mais il n'a pas réussi à dégager Madame Péladeau. Elle était la mère de trois fils : Félix Péladeau-Langevin, Alexis Péladeau Langevin, Lyssandre Péladeau Humbert ; elle avait été la conjointe de Jean Langevin avant de devenir celle de Roger Humbert.

En octobre 2015, Sylvain Boulanger, ex membre de la section de Sherbrooke du gang des Hells Angels interrogé par la police, déclare que, en pleine guerre entre les Hells Angels et les Rock Machine, des Hells Angels auraient, avant les attentats contre des gardiens de prison, songé à assassiner Pierre Péladeau ; des Hells Angels étaient excédés par le traitement négatif dont ils faisaient l'objet dans le Journal de Montréal, propriété de Pierre Péladeau ; ils trouvaient qu'il y avait trop de mauvaise publicité à leur endroit.

  • Distinctions -


Prix Chomedey-de-Maisonneuve de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1984).
Membre de l'Ordre du Canada-MOC (1987).
Membre de l'Ordre du mérite de l'Association des diplômés de l'Université de Montréal-UdeM (1988).
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (1989).
Membre de l'Académie des Grands Montréalais (1994).
Chevalier de la Légion d'honneur de France (1997).
Grand Prix de l'Entrepreneur d'Ernst and Young (posthume, 2008) pour l'ensemble de ses réalisations.

  • Bibliographie -


Pierre Péladeau, cet inconnu (Bernard Bujold, Éditions du Trait d'Union, 2002).
Pierre Péladeau. Une histoire de vengeance, d'argent et de journaux (biographie, Julien Brault, Québec Amérique)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)