Painchaud (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Painchaud est la contraction de «pain chaud».

Surnom donné à un boulanger.
Pain désigne un aliment fait de farine pétrie et cuite ordinairement au four.

  • Dictons -


À mal enfourner on fait des pains cornus, c'est-à-dire : «Le principal point d'une affaire, c'est de la bien commencer».
Long comme un jour sans pain, c'est-à-dire : «Fort long, fort ennuyeux».
Jamais pain à deux couteaux ne furent ni bons ni beaux, c'est-à-dire : «Une chose ne peut être bien faite par deux personnes d'un caractère différent».
Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud, c'est-à-dire : «Il ne faut point se relâcher dans la poursuite d'une affaire quand elle est en bon train».
Il en parle bien à son aise, il a les pieds chauds, c'est-à-dire : «Il parle de sang-froid des misères et des douleurs qu'il n'éprouve pas».
Il n'y a rien de trop chaud ni de trop froid pour lui, c'est-à-dire : «Il est avide, il veut tout avoir, il prend de toutes mains».
Il n'est ni chaud ni froid, c'est-à-dire : « Il ne se détermine ni d'un côté ni de l'autre».
Souffler le chaud et le froid, c'est-à-dire, «Parler pour et contre une personne, être tour à tour d'avis contraires.
Cela ne lui fait ni chaud ni froid, c'est-à-dire : «Cela lui est indifférent, ne peut lui nuire».

crédits -

Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)