Patriotes arrêtés et incarcérés à la prison du Pied-du-Courant (bataille)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Anderson (John). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 21 décembre 1837.

Arbic (Basile ). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837
Aubin (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Aubry (Abraham ). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès 19 décembre 1837.
Aubry, François). Patriote appréhendé le Saint-Eustache le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 mars 1838.
Aubry (Michel). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 13 février 1838.
Auger (Luc). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 17 juillet 1838.

Barcelo (Hector). Patriote appréhendé le Sainte-Scholastique / 1838-04-30, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Barette (Jérémie). Patriote appréhendé en 1838, emprisonné, puis accusé de haute trahison
Bazinet (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Beauchamp (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Beauchamp (Olivier). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 mars 1838.
Beautron (Édouard ; dit Major). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838
Beautron (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837
Bélanger (Grégoire). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Bélanger (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le Saint-Eustache appréhendé le 6 janvier 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Benoît (Isidore). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Benoît (Olivier). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Berthelot (Joseph-Amable). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838.
Bigras (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Biroleau (Michel). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Bisson (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Bisson (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837,
Boileau (Jacques). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Brière (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Brisebois (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Brunet (Isidore). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.

Cabana (Benjamin). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 mars 1838.
Cabana (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 mars 1838.
Caillé (Jean). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Carrière (Michel). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 30 avril 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Champagne, Charles). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré le 27 décembre 1837.
Charette (François). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Charron (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Chartrand, Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant Haute trahison. Libéré sans procès 7 mars le 1838.
Chatillon (Joachim). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Chaurette (Louis). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 31 janvier 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 5 avril 1838.
Chénier (Félix). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 30 avril 1838-04-30 et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Clément dit Larivière (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Clément (Thimothée). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Corron (Nicolas). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.

Dagenais (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Danis (Joseph). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Daoust (François). Patriote appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 17 février 1838.
Demers (Eustache). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Denault (Eustache). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Denis (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1er février 1838.
Desjardins (Hilaire). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Desjardins (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Desjardins (Paul). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Desloges (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837 et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Drouin (Alexandre). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 10 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Drouin (Hyacinthe). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 10 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Dubeau (Jacques). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Ducharme (Louis). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Dumouchel (Jean-Baptiste). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 17 désembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838.
Dumouchelle (Daniel). Patriote de Saint-Benoît appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 23 juin 1838.
Dumouchelle (Hercule). Patriote de Saint-Benoît appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Dumouchelle (Jean-Baptiste). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 6 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.

Éthier (Jean-Baptiste). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 15 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 17 février 1838.

Falardeau (Charles). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837
Fauvel dit Bigras (Jacques). Patriote appréhendé le 16 dcembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Foisy (Isaïe). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 6 janvier 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Fontaine (Louis). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 19 décembre 1837.
Forbes (Daniel (alias McNaughton). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 4 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé d'espionnage. Libéré sans procès le 5 décembre 1837.
Fournier (Alexandre). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès 9 juillet le 1838.

Gareau (Amable). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 19 décembre 1837.
Gareau (Étienne). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 19 décembre 1837.
Girouard (Jean-Joseph). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 26 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 16 juillet 1838.
Girouard (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 19 décembre 1837.
Globensky (Louis). Patriote appréhendé le 22 mai 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de «Deserting his employer's service». Libéré sans procès le 25 avril 1838.
Gosselin (Isidore). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 19 décembre 1837.
Gratton (Michel). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Grignon (François). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Groulx (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 19 décembre 1837.
Guérin (Bertrand). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Guérin (François). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 6 janvier 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Guindon (Magloire). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Guitard (Arsène). Patriote appréhendé le 1837-12-17, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.

Huberdeau (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Huneau (Jean-Baptiste). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 15 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 17 février 1838.

Jammes dit Carrière (Eustache). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 6 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Jammes dit Carrière (Joseph). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Jammes (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Jobin (André). Patriote incarcéré en 1838 à la prison du Pied-du-Courant ; libéré à la suite de l'amnistie générale du 8 juillet 1838
Joly (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.

Labelle (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Labrie (Augustin). Patriote de Saint-Jérôme appréhendé le 6 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 12 décembre 1838.
Lacombe (Jacques). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le3 mai 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1838.
Lacombe (Jean-Baptiste). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 6 février 1838-02-06, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1838.
Lacombe (Joseph). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 6 juin 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1838.
Lacoste (Borromée). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837 et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Ladouceur (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Ladouceur (Marc). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 février 1838.
Lafleur, ('Petit'). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Lafontaine (Jean). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Landry (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Langlois (Toussaint). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Lapierre (Ambroise). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Lapierre (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Laplante (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 6 janvier 183.
Larocque (Xavier). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Larose (Charles). Patriote de Saint-Jérôme appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838.
Latour (Jean-Marie). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 15 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 17 février 1838.
Laurent dit Lortie (Augustin). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1838.
Laurin (Paul). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Laurin (Philibert ). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Lauzon (Augustin). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Leclaire (Antoine). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Lefebvre (Benjamin ). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 30 avril 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 avril 1838.
Lefebvre (Pierre). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Leroux (Charles). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Lespagnol, Anselme). Patriote de Saint-Jérôme appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1er février 1838.

Maisonneuve (Flavien). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 22 février 1838.
Maisonneuve (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Major (Martial). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Malboeuf (Joseph). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Mallette (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Mallette (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Marier (Léon). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838.
Marier (Pierre). Patriote appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 23 juin 1838.
Marineau (Augustin). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837-12-19
Martel (Amable). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Masson (Damien). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 23 juin 1838.
Masson (Luc-Hyacinthe). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 2 juillet 1838.
Masson (Michel). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 27 décembre 1837.
McNaughton (Daniel alias Forbes). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 4 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé d'espionnage. Libéré sans procès le 5 décembre 1837.
Meloche (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Minville (Hyacinthe). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1er février 1838.
Monette (Augustin). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.

Ouimet (Louis). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.

Pacaud (Philippe-Napoléon) Patriote appréhendé le 2 décembre 1838. Libéré sans procès le 22 janvier 1839
Poirier (Benjamin). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 mars 1838.
Prévost (Paul). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.

Raymond dit Labrosse. Patriote de Sainte-Scholastique (Mirabel) appréhendé le 6 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 juillet 1838.
Renaud (François). Patriote appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 1er avril 1838.
Richer (Jean-Baptiste). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 10 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838. Il a perdu sa maison de Saint-Benoît et tout son contenu ; il sera indemnisé en raison de l'incendie de sa maison et de la perte de son mobilier.
Robillard (Jean-Baptiste). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Robillard (Joseph). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Robillard (Joseph). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 1er février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838.
Robillard (Ulric). Patriote appréhendé le 20 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.
Rocbrune (Jean-Marie). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Rochon (Antoine). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 23 décembre 1837.
Rochon (Antoine). Patriote de Saint-ustache appréhendé le 6 janvier 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 28 février 1838.
Rochon (Isidore). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Rochon (Olivier). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.

Sanche (Augustin). Patriote de Sainte-Scholastique appréhendé le 6 janvier 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 9 juillet 1838.
Sauvé dit Laplante (Benjamin). Patriote appréhendé le 16 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 183.
Scott (Neil S.). Patriote de Sainte-Thérèse appréhendé le 8 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 27 février 1838.
Scott (William Henry). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 19 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 10 juillet 1838.
Spénard (Flavien). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Spénard (Gilbert). Patriote de Saint-Eustache appréhendé le 4 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.

Tassé (Joseph). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Thibault (Laurent). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Tougas (François). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Tougas (Michel). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Trottier (Moïse). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 30 janvier 1838.

Valiquette (Isidore). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 19 décembre 1837.
Valiquette (Louis). Patriote appréhendé le 17 décembre 1837, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 7 mars 1838.

Watts (James). Patriote de Saint-Benoît (Mirabel) appréhendé le 6 février 1838, incarcéré à la prison du Pied-du-Courant et accusé de haute trahison. Libéré sans procès le 8 juillet 1838.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)