Piché (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Le 24 août 2001, alors qu'il est le commandant d'un Airbus A-330 de la compagnie Air Transat de Montréal, en route vers Lisbonne, Portugal, une fuite de carburant cause la panne de l'un des deux moteurs de l'appareil qui vole alors à 12 000 mètres d'altitude et à plus de 300 milles nautiques de la terre ferme ; le second moteur tombe en panne alors que l'avion vole à 10 000 mètres ; l'avion vole en plané pendant une quinzaine de minutes pendant que les 304 occupants se préparent à un amerrissage, mais le pilote aidé de son co-pilote, Dirk de Jager, réussit un atterrissage d'urgence sur un aéroport de dégagement construit sur l'île Terceira dans les Açores portugaises ; tous les occupants sont sauvés d'une mort certaines dans l'Atlantique, mais quelques uns sont blessés en descendant des glissières de l'avion. Ancien pilote de brousse, il avait été, en 1983, reconnu coupable en Georgia, USA, de trafic de marijuana, de résistance à la police et d'entrave au travail d'un policier ; il est condamné à 28 mois de prison ; termine sa probation en 1993, puis entre à l'emploi d'Air Transat en 1996.

  • Distinctions -

La municipalité de Mont-Joli lui rend un vibrant hommage le 22 septembre 2001.
Lui et son co-pilote, Dirk de Jager, reçoivent le Superior Airmanship Award accordé à Washington par l'Air Line Pilot Association (2002).
Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (2002).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)