Pointe-aux-Trembles (ancienne municipalité, quartier de Montréal)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Gentilé - Pointelier, ière.


  • Éphémérides -


1667 Concession de terres sur la côte Sainte-Anne aux Archambault, Brouillet, Chaperon, Chartier, Galipeau, Goguet, Jannot, Lacombe, LaFramboise, Larue de Montenon, Milet, Roy, Senet, Vandry.
1671 Concession d'un arrière-fief par Dollier de Casson, le supérieur des sulpiciens, à Picoté de Belestre, Carion du Fresnoy et Paul de Morel.
1674 Fondation par les sulpiciens, ouverture des registres de la paroisse et construction de la première église de l'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles.
1678 Construction en pierre de l'église de l'Enfant-Jésus.
(3 octobre 1678) Érection canonique de la paroisse de L'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles par détachement de celle de Notre-Dame de Montréal.
1690 (2 juillet) Bataille de la coulée Grou ; Joseph Cartier dit Larose, Jean Delpé dit Pariseau, Jean Jalot, Nicolas Joly, Jean Raynaud dit Blanchard et Guillaume Richard dit Lafleur sont tués par les Iroquois.
1709 Ouverture d'un cimetière
1718 Construction d'un moulin à vent par le maître maçon, Jean-Baptiste Deguire dit La Rose.
1721 Le moulin est loué à Jean-Baptiste Gibaux.
1741 Agrandissement de l'église de l'Enfant-Jésus.
1774 Nomination du premier curé résidant séculier de L'Enfant-Jésus.
1792 Joseph Sicard répare le moulin et le loue.
1826 Des militaires britanniques fondent le Montreal Hunt Club, une association de chasse à courre qui deviendra la chasse-gardée des aristocrates, poilticiens et hommes d'affaires du Golden Mile de la rue Sherbrooke Ouest à Montréal ; le terrain est appelé parc du Bout-de-l'Île ; on y organise des parties de chasse , des expositions de chevaux, des courses équestres et des matchs de polo, des mondanités très courues à Montréal à cette époque. (Journal de Montréal, 18 octobre, page 26)
1837 Les sulpiciens vendent le moulin à vent à Anne Smith, épouse de Louis Mignault.
1845
Le 1er juillet 1845, constitution de la municipalité de la paroisse de L'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles.
Vers 1900, le Montreal Hunt Club inaugure son terrain de chasse à courre à Pointe-aux-Trembles.
Vers la fin du XIXe siècle, des francophones donnent un deuxième souffle au Montreal Hunt Club.
Vers 1896, les tramways de Montréal se rendent jusqu'à la Pointe-aux-Trembles et y amènent touristes et familles de Montréal visiter les grands parcs de Montréal : parc du mont Royal, de l'île-Sainte-Hélène, de Cartierville et du Bout-de-L'île.
1898 Construction d'un hôtel de luxe (Hôtel Bureau du nom de ses propriétaires ; 47 chambres spacieuses, salle de banquet et cabines de plage à proximité du rivage) près du parc du Bout-de-l'Île.
1905 (22 avril) Constitution de la municipalité du village de Saint-Jean-Baptiste-de-la-Pointe-aux-Trembles par détachement de celle de la paroisse de L'Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles.
1906 La famille Mignault se départit de son moulin.
1912 (3 avril) Le village de Saint-Jean-Baptiste-de-la-Pointe-aux-Trembles devient ville et adopte le nom de Pointe-aux-Trembles.
1916 La municipalité de la paroisse de L'Enfant-Jésus-de-la Pointe-aux-Trembles adopte le nom de Laval-de-Montréal.
1925 Regroupement des municipalités de Laval-de-Montréal et de Pointe-aux-Trembles pour former celle de Pointe-aux-Trembles.
1927 L'Hôtel Bureau (style Second Empire) est acquis par Henri Vannini.
1937 (21 février) Incendie de l'église de l'Enfant-Jésus de Pointe-aux-Trembles.
1944 (22 mars) Fondation de la Caisse populaire de Pointe-aux-Trembles.
1970 (5 novembre, vers 4 h) L'explosion d'une chaudière cause un incendie qui détruit le Foyer Sainte-Bernadette où logent des personnes âgées ; 17 pensionnaires de l'établissement meurent asphyxiés.
1978 Incendie de l'hôtel Bureau (1898).
1843 Arrêt de l'utilisation du cimetière inauguré en 1709.
1982 (23 mai) Annexion de Pointe-aux-Trembles par Montréal.
2000 (20 décembre) Sanction de la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l' Outaouais adoptée par l'Assemblée nationale le même jour ; cette loi ordonne, entre autres, le regroupement de toutes les municipalités de l'île de Montréal (Anjou, Baie-D'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-Des-Ormeaux, Dorval, Hampstead, Kirkland, Lachine, LaSalle, Montréal, Montréal-Est, Montréal-Nord, Montréal-Ouest, Mont-Royal, Outremont, Pierrefonds, Pointe-Claire, Roxboro, Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève, Saint-Laurent, Saint-Léonard, Saint-Pierre, Senneville, Verdun et Westmount) et des municipalités de L'Île-Bizard et de L'Île-Dorval pour constituer la nouvelle ville de Montréal. Le territoire de la municipalité de Rivière-des-Prairies et de Pointe-aux-Trembles sont réunis pour former l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles de la ville de Montréal.
2001 (4 février) Tragédie mortelle; actes criminels; bilan: 3 morts ; un père agé de 38 ans séparé de son épouse abat ses deux filles de 8 et 11 ans, puis se suicide. (4 novembre) Élection du conseil municipal de la nouvelle ville de Montréal. (31 décembre) Toutes les villes regroupées cessent d'exister séparément.
2002 (1 janvier) Naissance de la nouvelle ville de Montréal.
2015 (24 mars 2015) Le Journal Métro rapporte que des archéologues qui effectuaient des fouilles dans le quartier Pointe-aux-Trembles découvrent une soixantaine de sépultures et plusieurs artefacts sur un terrain situé près de la Maison du Citoyen à l'angle du boulevard Saint-Jean-Baptiste et de la rue Notre-Dame Est. Ce cimetière ouvert de 1709 à 1843 aurait été sur utilisé pendant de nombreuses années ; les cadavres occupaient trois niveaux différents ; le cimetière aurait été parfois très plein. Huit des 63 squelettes trouvés sont intacts les autres manquaient parfois de certains os des extrémités (sur ce nombre, une quarantaine d'enfants et 23 adultes dont 12 femmes et 4 hommes ont pu être identifiés).

  • Attraits :


Sanctuaire des Capucins de Québec (1896) ; comprend le monastère et le chemin de croix ; chapelle de la Réparation (1959) ; plans d'André Blouin.
Maison Beaudry (vers 1750) ; 14678, rue Notre-Dame Est ; demeure ancestrale de la famille de Toussaint Beaudry ; acquise par la ville de Montréal en 1983, elle est restaurée puis elle devient la maison de la culture Pointe-aux-Trembles en 2001 ; a appartenu au sénateur Marcellin Wilson ; classée monument historique en 1979.
Moulin à vent (1719) ; 11630, rue Notre-Dame Est, à l'angle de la 2e Avenue, au bord du fleuve ; construit pour les sulpiciens par le maçon Jean-Baptiste Larose sur la terre d'André Poudret dit Lavigne, il est rehaussé en 1833 pour contenir 2 meules et avoir plus de vent ; haut de 3 étages (13 m), il est le plus haut du Québec ; l'un des moulins les plus anciens du Québec ; cesse d'être exploité en 1866 ; classé bien patrimonial archéologique en 1983 ; en 2001, la ville de Montréal achète le terrain environnant et, en 2007, entreprend la restauration du moulin.

  • Toponymie -


Pointe-aux-Trembles est descriptif du site et des arbres qui ornaient originellement la pointe est de l'île de Montréal.
Laval viendrait de la déformation de L'Aval, la municipalité étant située géographiquement en aval de Montréal.

  • Repères géographiques -


Sur la pointe nord-est de l'île de Montréal, en face des îles de Boucherville.
Diocèse de Montréal.
Région touristique de Montréal.
Carte 12.

Carte 12 sur Google Maps

  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)
Journal de Montréal, 18 octobre 2015, page 26

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)