Poisson (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2012).

  • Poisson désigne un animal aquatique, ovipare, à peau nue ou écailleuse, à sang rouge et froid, pourvu de nageoires, respirant par des branchies, ayant un coeur à un seul ventricule et une circulation branchiale complète, les deux mâchoires mobiles et la queue terminée par une nageoire verticale.

Poisson désignait, par ellipse, un marchand de poissons.
En France, il y a une concentration de Poisson en Basse-Normandie.

  • Dictons -


Petit poisson deviendra grand, c'est-à-dire : «L'entreprise prospérera avec le temps».
Donner un petit poisson pour en avoir un gros, c'est-à-dire : «Faire un léger présent dans l'espoir d'en recevoir un plus considérable».
Les gros poissons mangent les petits, c'est-à-dire : «Les plus puissants oppriment les plus faibles».
Être comme un poisson dans l'eau, c'est-à-dire : «Être dans un lieu où l'on jouit de toutes les commodités de la vie».
On ne sait s'il est chair ou poisson, c'est-à-dire : «Son caractère n'est pas bien déterminé et il est difficile de le juger d'une manière certaine».
La sauce fait manger le poisson, c'est-à-dire : «Une chose qui n'est pas agréable par elle-même le devient quelquefois par les circonstances qui l'accompagnent».

crédits -

Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)
Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, Paris, 2000)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)