Port-Cartier (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Superficie - 1 073,70 km2.
  • Gentilé - Portcartois, oise.


  • Éphémérides -


1603
Champlain découvre l'endroit qu'il nomme Rivière-aux-Rochers.
1915
Le colonel Robert R. McCormick, propriétaire du quotidien américain Chicago Tribune, visite Rivière-au-Rocher à la recherche du potentiel forestier de la région.
1916
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Shelter Bay.
1918
Construction d'une scierie par le colonel McCormick qui nomme l'endroit Shelter Bay.
1920
Construction d'une usine d'écorçage par la papetière Ontario Paper Company.
1922
(Novembre) Tragédie mortelle ; accident maritime ; bilan : 10 morts, le père Auguste Tortellier, le docteur Roméo Vézina et 8 autre personnes qui étaient à bord de la goélette Amoria éventrée par les glaces précoces formées sur le lac Pasteur.
1948
Ouverture des registres de la paroisse du Sacré-Coeur.
(12 juin) Fondation de la Caisse populaire de Shelter Bay.
1955
(29 juin au 29 août) Incendie de la forêt environnante. Fermeture de l'usine de la papetière Ontario Paper Company provoquée par la limitation des droits de coupe de bois imposée par le gouvernement du Québec.
1957
La Quebec Cartier Mining, une filiale de la United Steel Corporation des USA, entreprend des travaux permettant l'exploitation de gisements de fer de la fosse Québec-Labrador ; pour exploiter sa mine du lac Jeannine, la compagnie investit 300 M $ dans la construction d'un quai à Port-Cartier, d'un chemin de fer de près de 300 km et l'aménagement de la ville de Gagnon.
1958
Construction des infrastructures de la mine de fer du lac Jeannine.
1959
(14 juillet) Constitution de la municipalité de Port-Cartier.
1960
Érection canonique de la paroisse Saint-Alexandre.
Construction d'un chemin de fer entre Port-Cartier et la mine du lac Jeannine exploitée par la compagnie minière Québec-Cartier.
1961
Aménagement du port de mer de la compagnie minière Québec Cartier. (10 février) Mutinerie au pénitencier de Port-Cartier ; bilan : décès de 2 détenus.
1968
Inauguration du quai et de l'élévateur à grain par la compagnie Louis Dreyfus.
1972-1974
Construction d'un moulin à papier par la compagnie ITT Rayonnier.
1976
Début de l'exploitation de la mine de Fire Lake par Sidbec-Normines, un consortium formé de la compagnie gouvernementale Sidbec-Dosco, de la British Steel Corporation et de la Compagnie minière Québec Cartier sous le nom de Sidbec-Normines. Construction d'une usine de boulettes de fer par la compagnie Sidbec-Normines.
1977 Accident maritime ; naufrage du minéralier Lady Era.
1978
La compagnie Sidbec-Normines confie la direction de l'exploitation de l'usine de bouletage à la Compagnie minière Québec-Cartier.
1979
(12 septembre) Annonce de la fermeture du moulin à papier de la compagnie ITT-Rayonnier.
1980
Création de la réserve faunique Sept-Îles-Port-Cartier. La Compagnie minière Québec-Cartier interrompt l'exploitation de l'usine de bouletage.
1984
Fin de l'exploitation de la mine de Fire Lake.
Fermeture de l'usine de concentration du lac Jeannine.
Fermeture de la ville de Gagnon.
1985
Reprise des opérations de l'usine de bouletage de Sidbec-Normines par la compagnie minière Québec-Cartier.
Le premier ministre du Canada, Brian Mulroney, annonce l'établissement d'une institution carcérale à sécurité maximale à Port-Cartier.
1988
Un consortium formé par la société gouvernementale Rexfor et la compagnie papetière Cascades acquiert la papeterie de la compagnie ITT-Rayonnier.
(17 novembre - 21 décembre) Arrivée des premiers détenus venus occuper 200 des 240 cellules de l'Établissement carcéral à sécurité maximale de Port-Cartier.
1990
La population de Port-Cartier est de 6 858 habitants.
La Compagnie minière Québec Cartier passe aux mains de Dofasco (50 %), la compagnie japonaise Mitsui (25 %) et la compagnie brésillienne CAEMI (25 %).
1991
La compagnie Cascade et la société Rexfor cessent l'exploitation du moulin à papier et déclarent faillite. Les habitants empêchent le liquidateur de vendre les équipements de l'usine de papier.
(10 février 1991) Une prise d'otages, à la prison de Port-Cartier, se solde par la mort de deux détenus.


1993
Fermeture du moulin à papier de la compagnie Cascades. La ville achète l'usine et les installations adjacentes telles le quai et se met à la recherche d'un nouvel exploitant de l'usine.
Fondation de la compagnie Uniforêt par la compagnie Jolina Capital (Saputo, 19,6 % du capital) et le Fonds de solidarité de la FTQ (22 % du capital) qui veut acheter le moulin à papier de la ville de Port-Cartier.
1994
La maison (1873) de Louis Langlois est transformée en musée.
(Septembre) La compagnie Uniforêt dirigée par Michel Perron, homme d'affaires d'Abitibi, achète le moulin à papier.
1999
(12 mai) Tragédie mortelle ; accident de la route ; collision frontale sur la route 138, entre Port-Cartier et Sept-Îles ; une automobile de marque Chrysler Neon conduite par Stéphanie Bernard, 17 ans, de Port-Cartier, dérape sur la glace noire, puis entre en collision avec une autre automobile qui vient en sens inverse ; bilan : 4 morts dont la conductrice de la Chrysler Neon, et ses passagères, Marie-Ève Roy, 18 ans, et Julie Vignola, 18 ans, toutes deux de Port-Cartier et Fanny Cloutier, 19 ans, de Gallix ; les 4 victimes étaient étudiantes au cégep de Sept-Îles.
2000
La population de Port-Cartier est de 7 067 habitants.
2001
(16 février) À cause du ralentissement de la demande mondiale de papier, la compagnie Uniforêt annonce la fermeture temporaire de son usine de Port-Cartier.
(18 février) La Compagnie minière Québec Cartier suspend l'exploitation de sa mine de Mont-Wright en raison du faible prix du fer et de la diminution de la demande de fer sur les marchés mondiaux.
(19 mars) La compagnie minière Quebec Cartier impose un lock-out aux 1 700 employés de sa mine de fer de Mont-Wright qui ont refusé sa proposition finale de convention collective ; elle interrompt toutes ses activités de production de la mine de Mont-Wright, de son usine de production de boulettes et de son chemin de fer Port-Cartier-Fermont, ainsi que les activités portuaires de Port-Cartier.
(17 avril) La compagnie Uniforêt se place sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (faillite); Lino Saputo, important créancier de la compagnie Uniforêt, convertit ses créances en actions d'Uniforêt et prend le contrôle de la compagnie.
(19 décembre) Les policiers de Sept-Îles et de Port-Cartier sont intégrés à la Sûreté du Québec qui assumera désormais la police dans la région.
2003
À cause de la diminution du prix mondial de l'acier, les employés de la Compagnie minière Québec Cartier acceptent une diminution de 1,64 $ /h de leur salaire horaire. Investissement Québec (Gouvernement du Québec) investit 20 M $ dans le capital action de la Compagnie minière Québec Cartier à qui elle consent un prêt sans intérêt de 176 M $.
(19 février) Regroupement des municipalités de Rivière-Pentecôte et Port-Cartier sous le nom de cette dernière.
2004
À cause de la diminution du prix mondial de l'acier, les employés de la Compagnie minière Québec Cartier acceptent une diminution de 0,84 $ /h de leur salaire horaire.
(28 avril) La scierie d'Uniforêt est louée pour 11 ans à Katahdin Pulp Quebec, une entreprise américaine dont le propriétaire majoritaire est Brascan Financial Corp. et l'usine de papier est louée pour 11 ans à une entreprise américaine du Vermont.
2005
Le prix mondial de l'acier ayant augmenté, la Compagnie minière Québec Cartier augmente les salaires horaires de ses employés de 2,48 $, soit la diminution consentie en 2003 et 2004.
La compagnie Uniforêt change son nom en Produits forestiers Arbec.
(9 avril) Début d'une importante grève des 1 400 travailleurs syndiqués de la mine de Mont-Wright qui sont suivis par leurs confrères de Port-Cartier.
(6 juin) Fin de la grève des employés syndiqués de la Compagnie minière Québec-Cartier ; une convention collective d'une durée de 6 ans est conclue.
(Début de juin) La compagnie Dofasco de Hamilton, Ontario, déjà propriétaire du tiers de la Compagnie minière Québec Cartier, annonce qu'elle a acheté toutes les parts de ses deux partenaires, Investissement Québec (gouvernement provincial) et la compagnie brésilienne CAEMI ; Dofasco devient ainsi propriétaire de 28,6 % de la compagnie Wabush Mines alors que la compagnie US Steel (Stelco) en possède 44,6 %.
(23 novembre) La compagnie Arcelor Mittal offre d'acquérir toutes les actions de la compagnie Dofasco au prix de 3,7 milliards $.
(28 novembre) La compagnie ThyssenKrupp offre d'acquérir la totalité des actions de la compagnie Dofasco au prix de 4,1 milliards $. Ce sera finalement Arcelor Mittal qui deviendra propriétaire de Wabush Mines.
2006
Le 26 juillet2006 Annonce de la fermeture définitive de l'usine de pâtes et papiers.
2008
Le 4 juin 2008, la Compagnie minière Québec-Cartier devient la Arcelor Mittal Mines Canada.
2009
Le 5 mai 2009, Arcelor Mittal Mines annonce qu'elle cessera ses opérations à ses installations de Mont-Wright et de Port-Cartier pour une période de 4 semaines au cours de l'été ; les activités de son usine de boulettes de Port-Cartier seront suspendues à compter du 16 juillet 2009 et ses activités d'extraction minière à compter du 26 juillet suivant.
2010
La population de Port-Cartier est de 6 836 habitants.
2013
Vers le 21 février 2013, des journalistes apprennent le transfert de l'ex-colonel de l'aviation canadienne, Russell Williams au pénitencier de Port-Cartier sur la côte Nord au Québec en raison de la fermeture définitive du pénitencier de Kingston où il séjournait jusque là ; Williams avait reconnu sa culpabilité de plusieurs meurtres de jeunes femmes, Jessica Lloyd, 27 ans, disparue le 28 janvier 2010 2010 et Marie-France Comeau tuée àla fin de novembre 2010 ; il avait été condamné le 21 octobre 2010 à deux peines de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de ses peines derrière les barreaux ; ces peines seront purgées concurremment.
2014
Le 15 juin 2014, des tarifs réduits d'électricité incitent la compagnie espagnole FerroAtlantica à établir au coût de 382 millions $ une usine de silicium à Port-Cartier. À la suite des protestations de la compagnie Silicium Québec de Bécancour, le gouvernement libéral de Philippe Couillard répond que Silicium Québec obtiendra les mêmes tarifs d'électricité que FerroAtlantica si elle en fait la demande ; après l'investissement du Gouvernement dans la cimenterie de Port-Daniel-Gascon, les concurrents protestent contre l'ajout, avec le soutien gouvernemental, de nouvelles installations de production entrant directement en concurrence avec des entreprises québécoises existantes.
Le 4 novembre 2014, Érika Saint-Gelais est tuée lorsqu'une voiture volée, présumément conduite par Dany Girard, roulant àrande vitesse cause un face-à-face sur la route 138 à Port-Cartier.
Le 1er juin 2016, Arcelor Mittal annonce qu'elle pourrait fermer sa mine en 2030, à moins que le marché du fer reprenne de la vigueur. Le développement de la fosse Off-load de sa mine du Mont Wright

  • Patrie -


Paul Corriveau.

  • Attraits :


Accès à la Réserve faunique de Port-Cartier-Sept-Îles ; 24, boulevard des Îles.
Église Sacré-Coeur ; loge le Centre d'interprétation de l'histoire de Port-Cartier.
Parc de la rivière aux Rochers ; en plein coeur de la ville ; rivière à saumons ; sentiers donnant accès aux îles Patterson (du nom de l'un des présidents de la compagnie minière Québec-Cartier) et McCormick (du nom du propriétaire de la scierie originelle).

  • Sports -


Pistes de motoneige ; 116 km.
Ski de fond ; 50 km.
Club EXTREM ; parc de motocross et de VTT sur la côte du trois-milles à environ 5 km de Port-Cartier
Club de golf de Sainte-Marguerite (18 trous)

  • Services -


Chemin de fer Port-Cartier-Fermont-Mont-Wright (320 km).
Aéroport privé.
Port de mer.

  • Toponymie -


Portage-des-Mousses était son nom au temps des traiteurs et des coureurs de bois y habitaient.
Port-Cartier devient le nom officiel de l'endroit lors de la constitution de la municipalité en 1959 ; le toponyme s'inspire du nom de la compagnie minière Québec-Cartier, et en honore du même coup la mémoire de Jacques Cartier.
Rivière-aux-Rochers a été son nom jusqu'en 1918.
Shelter Bay fut adopté en 1918 sous l'influence du colonel Robert R. McCormick, propriétaire de la première scierie de l'endroit.
Wabush, nom d'une localité du Labrador, est un mot cri signifiant «lièvre».

  • Repères géographiques -


Sur la côte nord du golfe du Saint-Laurent. à l'embouchure des rivières aux Rochers et Dominique.
À une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Sept-Îles, à l'embouchure des rivières MacDonald et aux Rochers.
Diocèse de Baie-Comeau.
Municipalité régionale de comté de Sept-Rivières.
Région touristique de Duplessis (Côte-Nord).

  • Accès : Route 138.

Carte 17.

Carte 17 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)