Projet Amigo du 5 juin 2002 (opération de police)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides-


Le 5 juin 2002, l'Opération Amigo est lancée dans le but de démanteler le gang des Bandidos ; 62 individus sont appréhendés dont Tony Duguay. Duguay sera condamné pour complot, trafic de drogues et gangstérisme.

Le 10 juin 2002, Ginette Martineau et son ami de coeur, Raymond Turgeon, deux employés d'*Accès-Sport, une entreprise détentrice d'une agence d'émission de permis de conduire et d'enregistrement d'automobiles, arrêtés en mai 2001, admettent leur culpabilité aux 25 chefs d'accusation d'utilisation non autorisée du fichier central de la Société d'assurance automobile du Québec ; Raymond Turgeon était une relation de Jean-Guy Bourgouin.

Le 19 juin 2002, deuxième volet de l'Opération Satchi ; plusieurs membres et sympathisants des Satan Guards sont appréhendés.

Le 16 juillet 2002, vers 23 hrs, Athanase Apostolopoulos, 32 ans, est assassiné par projectiles d'arme à feu à l'entrée de sa résidence de la rue Brassens à Laval ; il était une relation des Hells-Angels ; une automobile abandonnée et incendiée est retrouvée quelques heures plus tard à Piedmont.

Le 31 août 2002, vers 3 h 30, Roger Cajuste, le portier du Bar Play Girl situé à l'angle de la rue Sainte-Catherine et du boulevard Saint-Laurent à Montréal, est assassiné par projectiles d'arme à feu alors qu'il est au volant d'une automobile Mercedes à l'angle du boulevard Saint-Laurent et de la rue de Maisonneuve.

Le 25 septembre 2002, les policiers effectuent 34 perquisitions à Montréal, à Québec, au Témiscamingue et en Ontario ; 62 personnes arrêtées doivent répondre à 153 accusations portant sur le trafic de drogues sous l'autorité des Bandidos ; un homme est tué par la police au cours de l'une de ces perquisitions.

Le 26 septembre 2002, Jean-Jacques Raymond, 63 ans, un trafiquant de drogues est tué d'une balle à l'extérieur de son domicile de la rue Grenier à Chertsey ; des plans de canabis étaient cultivés à l'arrière de sa résidence ; le 12 décembre 2002, Jason Lévesque, 26 ans, et Jean-Claude Alain, 43 ans, sont accusés de meurtre non prémédité, et Sylvain Lévesque, 41 ans, est accusé d'homicide involontaire relativement à la mort de Jean-Jacques Raymond ; à la suite de son enquête préliminaires, Jean-Claude Alain est cité à procès sous l'accusation de meurtre prémédité.

Le 8 octobre 2002, Stéphane Faucher, qui a été arrêté lors de l'Opération Printemps 2001 et qui avait signé un contrat de délateur en vertu duquel il allait témoigner contre les Hells Angels, reconnaît sa culpabilité à des accusations de gangstérisme, complot pour meurtre et trafic de stupéfiants et est condamné à 12 ans de prison ; en échange de son contrat de délateur, les accusations de meurtre contre des ennemis des Hells Angels sont retirées, mais en septembre 2001, Faucher refuse de respecter son contrat de délateur. en 2012, la Commission nationale des libérations conditionnelles refuse de le mettre en liberté au 2/3 de sa peine parce que selon la Commission son comportement violent derrière les barreaux correspondait à un diagnostic de schizophrénie et autres troubles mentaux.

Le 5 novembre 2002, Mustafa Dikici est blessé mortellement par balles alors qu'il déjeune dans un restaurant du 475, rue Saint-Jacques à Montréal ; il décède le 15 novembre suivant ; la police, qui croit que ce meurtre est relié à la drogue, recherche trois hommes qui seraient les auteurs de l'attentat.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)